Hawaii 5-0 – Episode 1.19

Ne Me’e Laua Na Paio

Saison 1, Episode 19 sur 24
Diffusion vo: CBS – 21 mars 2011
Diffusion vf: M6 – 18 juin 2011

L’équipe 5-0 enquête sur le meurtre d’un participant à une convention de comics tandis que Steve reçoit la visite d’un agent de la CIA au sujet de Wo Fat.

Steve progresse enfin sur l’enquête de la mort de ses parents, et cela se fait par le biais d’une autre victime de Wo Fat, elle aussi en quête de vengeance, sauf que elle, elle porte le poids de sa culpabilité puisque son obsession et son imprudence l’ont conduite à diriger une équipe d’intervention dans un piège de Wo Fat, ce qui a couté la vie à tout le monde, dont son fiancé. Au moins, Steve n’a rien à se reprocher lui. Enfin quoique la première scène avec Victor Hesse …
Mais bon, Steve progresse et surtout, se met à jour par rapport à nous, en découvrant le rôle exact de Wo Fat dans tout cela, dans une scène hyper clichée, encore plus violamment cliché que j’ai vu exactement la même scène deux jours avant dans l’épisode 6.16 de Esprits criminels.  Et Esprits criminels ayant été diffusé un mois avant cet épisode de Hawaii, c’est hawaii le mauvais copieur ^^
En tout cas, j’aime assez le rebondissement et Jenna est plutot bien introduite. J’espère qu’on la reverra régulièrement. Elle peut amener de bonnes choses et j’a itrouvé le duo avec Steve plutôt efficace. Ils vont bien ensemble, elle la tête, lui les jambes.

La vieillesse accélérée était un pouvoir d'Alex Mack ?

Du coté de l’enquête, on a du grand classique mais à l’éxecution très efficace. Ca bouge très bien, le rythme est très bon, les rebondissements ne se voyent pas venir 10 minutes avant et le tout est emballé dans une bonne dose d’humour. D’ailleurs, à ce titre, je décerne le best criminal ever award à Johnny D. ! Il en tenait une couche celui-là. Une très très épaisse ^^
Et puis en plus, comme Steve s’occupe pas mal à coté, cela permet à Chin et Kono de continuer à démontrer qu’ils sont des enquêteurs talentueux. Je trouve les cousins très efficaces et c’est un plaisir de les voir enfin servir à quelque chose. Par contre, dommage qu’ils se fassent systématiquement volé la vedette puisque dès qu’il faut procéder à une arrestation, hop, Steve pointe le bout de ses muscles pour la réaliser. Pourtant, on a vu à plusieurs reprises que Kono savait tatanner les méchants.

Sinon, en vrac :
– Le Spectacucon ? Sérieusement ?
– Warning ! Produit de placement ! Dark Horse comics est bien mis en avant, surtout qu’ils sont les seuls éditeurs visuellement présents. Pas de Marvel, pas de DC Comics qui doivent représenter 80% du marché comics à eux deux ^^
– Tiens, un Benjamin Sisco de Star Trek Deep Space Nine. Mais c’est un faux fan !  Il a oublié Levar Burton comme « frère » dans la franchise (il interprétait Georgi Laforge dans Star Trek la nouvelle génération) ainsi que Tim Russ (Tuvok dans Star Trek Voyager) et Anthony Montgomery (Travis Mayweather dans Star Trek Enterprise).
– Autre preuve qu’il est un faux fan, il n’a pas le bon nombre d’étoiles sur son col pour désigner son poste de commandant (il ne devrait être que capitaine d’parès les étoiles).
– La vache, violent le coup de vieux de Larissa Oleynik, alias Alex Mack dans les années 90.
– Le club « femme nu ». Au féminin et au pluriel, ça serait un peu plus juste quand même.
– Quel homme ce Steve, préférant courir plutôt que de grimper sur le quad !
– Masi Oka devrait aussi courir un peu plus parce qu’il s’est un peu laissé aller depuis Heroes quand même.
– J’ai adoré la réflexion de Danno sur le coté chiant du « manger équilibré ». C’est vrai, à en écouter certains, c’est à se demander comment l’humanité a pu survivre jusque là. Alors certes, il faut faire attention à ce qu’on mange et il faut bouger, mais bon, parfois, c’est plus qu’abusé.
– Johnny D quoi ! Enorme ^^

Bref, 9/10

Du fun, de l’action, de l’humour, Chin et Kono qui sont utiles, une résolution qui ne se voit pas venir dès le pré générique et du progrès sur l’enquête de Steve. Rien n’est à jeter dans cet épisode.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire