Esprits Criminels – Episode 6.15

Je sais ce que j’ai à faire / Emprise fatale
Today I do

Saison 6, Episode 15 sur 24
Diffusion vo: CBS – 16 février 2011
Diffusions vf: RTL TVI – 30 mai 2011, TF1 – 8 juin 2011

Le DSC enquête sur la disparition de plusieurs jeunes femmes tandis que le piège de Ivan commence à se refermer sur Prentiss.

Bravo à Rachel Nichols ! La voilà promue au générique et totalement inclue dans l’équipe, comme si elle avait toujours été présente. Et en prime, elle ne sert strictement à rien. Il manque tout de même une scène d’introduction du personnage, genre à la réunion « bon bah voilà, Seaver a réussi ses examens et j’ai décidé de l’inclure dans notre équipe ». Ca aurait pris 30 secondes et aurait rendu sa présence bien moins bancale qu’elle ne l’est ici. Parce que honnêtement, à part sortir deux ou trois répliques génériques que n’importe qui d’autre dans l’équipe aurait pu sortir, bah, il n’y a rien à sauver de ce personnage, à part peut-être son physique pas désagréable mais bon, je préférais AJ Cook physiquement quand même.

Ce qui me fait le plus peur avec elle, c'est qu'elle me rappelle une de mes connaissances ...

Et Seaver n’est pas le seul problème d’écriture de cet épisode qui tenait une bonne histoire, avec, miracle, pour une fois une tueuse féminine solitaire (pas la moitié d’un tandem quoi). Seulement voilà, le personnage manquait de profondeur dans son passé et ses justifications. Oui, ok, elle veut les aider. Super …
Pourtant, paradoxalement, il y a de très bons moments avec elle, bien écrits et bien joués. Je pense par exemple au moment où elle vient amener la vidéo à sa captive pour lui prouver que son homme est un gros connard. Les répliques étaient bonnes et la folie de la femme ressortait très bien à ce moment précis. Elle apparait comme une sorte de machine à partir de ce moment-là, inarrêtable, focalisée sur sa mission d’aide tordue aux autres jeunes femmes. Et puis patatra, elles’effondre dans le pathétique vec la scène de la rivière qui clot l’enquête. Et ce n’est pas tant la scène qui me gêne mais je ne sais pas, ça cloche pour moi. La mise en scène est assez peu inspirée et les dialogues sont plats, sans émotions.

Du coté de Doyle et Prentiss, on n’avance pas. On a simplement droit à une vieille amie qui a son homme tué par Doyle et voilà, on finit sur Doyle arrivant aux Etats Unis. C’est bancal. J’étais persuadé depuis la fleur qu’il était déjà aux Etats-Unis. Certes, il aurait pu faire livrer la fleur par le Interflora local mais bon, bof quoi. Un psychopate qui fait livrer des fleurs par Interflora, ça ne le fait pas trop quoi. « Oui, bonjour, je suis un tueur internationnalement redouté qui vient de s’échapper de prison. J’aimerais bien que vous alliez déposer une fleur à tel appartement. Je réglerais par carte si c’est possible. Merci beaucoup, bonne fin de journée à vous aussi »

Bref, 4/10

Un épisode qui a quelques bonnes scènes mais dont l’intrigue globale du jour souffre de trop d’inconstances et ne parvient pas à passioner le téléspectateur que je suis. Et ce n’est pas du coté de Prentiss que la passion en moi va s’éveiller tellement ça tease sans avancer depuis trop longtemps.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

2 commentaires pour “Esprits Criminels – Episode 6.15”

  1. delromainzika dit :

    Tu as même pas remarqué l’inspiration prise à Misery dans cet épisode. Honte à toi !

  2. Maxwell39 dit :

    Même si cest pour moi LE meilleur cop show du moment, je suis de moins en moins surpris et je commence à m’ennuyer sérieux.

Laissez un commentaire