Les portes du temps – Saison 5, Episode 1

Series 5, Episode 1

Saison 5, Episode 1 sur 6
Diffusion vo: Watch – 24 mai 2011

Connor découvre le secret de Phillipe pendant que les autres ont le cafard.

Donc voilà, Phillip Burton veut utiliser l’énergie découlant des anomalies pour offrir une source d’énergie propre, gratuite et infinie à l’humanité. Belle intention mais je ne peux m’empécher de me demander si il dit bien la vérité à notre Connor chéri. Après tout, c’est un investisseur privé, donc à la recherche de bénéfices, et je ne peux croire qu’il ne souhaite que le bien de l’humanité. Il doit aussi souhaiter le bien de son compte en banque. Et maitriser les anomalies, c’est permettre de récupérer des technologies futuristes ou faire Jurassic Park en « vrai ».
Par contre, la April, si elle pouvait être recastée parce que là, franchement, physiquement, je n’y arrive pas. C’est trop bizarre. Fausse geek, fausse jolie, vraie pétasse vu sa scène finale. Brrrr …

Tu pues ! C'est Abby qui le dit !

De son coté, Abby se décide à enquêter sur son coéquipier louche qui finalement lu irévèle tout. Je suis assez impatient de voir ce que peut donner l’association entre Matt et Abby. Sauf si ils collent de la tension sexuelle entre eux. Là, je ne veux pas. J’aime bien le couple Connor / Abby, sauf quand ils s’engueulent. Et là, je crains que cette saison soit assez lourde de ce coté-là avec les secrets Brutoniens de Connor ainsi que ceux de Abby. Mais je préfèrerais cela plutôt que Abby faisant sa blonde et lui révélant tout avant qu’il aille tout répéter à Phillip.
En tout cas, de ce point de vue, cette ouverture de saison a le mérite de faire bouger l’échiquier de la série, chose qu iaurait dû être faite plus tôt, dans le courant de la saison 4. On avance enfin et on saisit mieux les enjeux maintenant, avec les deux camps qui se mettent en place et dévoilent leurs cartes.

Sinon, l’épisode se remplit avec la chasse aux cafards du futur. Intrigue classique, sans originalité et qui donne l’impression d’avoir été milles fois vu dans la série. Ca fait passer le temps mais bon, ça fait vraiment trop remplissage. Mais au moins, j’ai pu rigoler un bon coup avec Becker qui assume enfin totalement son coté Ronon / Teal’c de gros bourrin officiel de la série. Tout le délire avec les armes et le tank était très bon.

Pendant ce temps là, Lester pourrait servir à quelque chose mais quand il n’est pas coincé dans les bouchons, il fait de la pub pour Burton. Franchement James, tu nous avais habitué à mieux quand même.

Bref, 7.5/10

Ce season premiere ouvre de bonnes perspectives en concrétisant les deux camps de la série. Malheureusement, cela arrive un peu tard et en plus, on doit se taper une intrigue chasse sans originalité au milieu.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire