Pilote: Breakout Kings (2011)

Pilot

Saison 1, Episode 1 sur 13
Diffusion vo: A&E – 6 mars 2011

Qui de mieux que des prisonniers pour rattraper des prisonniers en fuite ? C’est à partir de cette idée qu’une équipe de détenus est mise sur pied et se retrouve à traquer un évadé.

Quand Prison Break rencontre Chase ont dit certains. D’autres qui ont une plus grande culture série se souviendront d’autres séries reposant sur un pitch similaire comme Players les maitres du jeu en 1997 avec entre autres Ice T, le mari de Coco. D’autres encore, les plus courageux c omme votre serviteur remarqueront que c’est également le pitch de la saison 4 de Prison Break. Pas besoin del a faire rencontrer Chase puisqu’on y avait déjà des prisonniers qui courraient après d’autres prisonniers et des criminels. J’en viens même à me demander si les deux créateurs de Breakout Kings ne se sont pas servi de cette saison 4 de Prison Break pour tester des choses en vue de cette série vu que je rappelle que ces deux sieurs étaient scénaristes et producteurs sur Prison Break.

Ce pilote commence à dater quelques peu puisqu’il a été tourné il y a un an et devait finir sur FOX à la rentrée de 2010. Mais le network n’en a pas voulu, préférant refiler le bébé à une chaine du cable, A&E. Ce qui explique l’absence de Serinda Swan et ses deux atouts majeurs de ce pilote alors qu’elle est au centre de la principale image promo de la série que vous retrouvez en première illustration de ce billet. Et je dois dire que je regarderais forcément le second épisode. je ne peux pas rater Zatanna de Smallville quand même. Je tiens à admirer pendant 42 minutes sur sa paire de magnifiques globes … occulaires. Ah si, elle a des yeux magnifiques. Vous le remarqueriez si vous décolliez votre regard de son énorme mais belle poitrine.  Et je me rends compte que je suis en train de faire tout un paragraphe sur une actrice qui n’est pas dans ce pilote.

Et ce n’est pas un hasard total non plus. Ce pilote laisse cette impression que le meilleur est à venir (ou pas). Le potentiel est là, l’action est là et le casting est plutôt bon, avec des valeurs sûres de la télévision et Brooke Nevin qui est totalement transparente et inutile en « secrétaire » de l’équipe. Malheureusement, ce pilote souffre de trois problèmes qui pourraient être fatals à la série.

Le premier vient de la charactérisation des personnages. Ils sont des stéréotypes sur pattes et ne s’en écartent pas durant ce pilote avec le génie incompris et légèrement associal, le petit branleur débrouillard des rues, la miss qui porte sa beauté comme un fardeau mais l’utilise à longueur de temps, le flic bourru et le flic droit mais qui a des problèmes quand même. Les bases de ces personnages permettent d’avoir un groupe disparatre au sein duquel des tensions peuvent naitre mais il faut plus travailler les personnages à l’avenir pour leur faire perdre leur coté unidimensionnel et cliché.

Le second point est le manque d’originalité. Quasiment chaque scène rappelle d’autres séries. Un fort sentiment de déjà-vu plane sur tout le pilote et rien n’amène le petit truc qui ferait la différence, qui donnerait à cette série sa touche propre.

Enfin, le troisième point est le ton, couplé à la musique. La musique apporte la tonalité de l’épisode et elle est ici mal choisie. Elle se retrouve en trop grand décalage avec les scènes. Elle laisse trop une impression de coolitude. En fait, durant toute la première moitié de l’épisode, j’avais l’impression d’écouter une mauvaise imitation de la musique de Hustle (les arnaqueurs VIP). Ca ne collait pas du tout. Elle conférait un ton léger alors que la série n’adopte pas une approche légère, voire comique du sujet. D’ailleurs, n’aurait-elle pas du partir sur cette voie pour résoudre le second point que j’ai soulevé ? Appliquer un traitement Arnaqueurs VIP au sujet aurait conféré une certaine originalité. Là, si la série conserve la ligne directrice du ton du pilote, je ne vois pas comment elle arrivera à se démarquer vraiment.

Bref,

Il faut attendre de voir la suite pour se forger une idée. Ce pilote laisse une impression de gros potentiel mais il ne le dégraissit pas du tout. L’ensemble est convenu, les rebondissements attendus , les personnages sont trop enfermés dans leur stéréotype et l’épisode ne semble pas trop savoir quel ton adopter pour traiter du sujet. Cela nécessite des ajustements qui se feront dans les prochains épisodes. La seule chose que je peux dire à la fin du pilote, c’est wait and see.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire