No Ordinary Family – Episode 1.01 – Series premiere

. / Pilot
Saison 1, Episode 1
Diffusion vo : ABC – 28 septembre 2010


Une famille ordinaire qui ne se parle plus, un voyage au Brésil, un crash d’avion et voici cette famille bouleversée par l’apparition de super pouvoirs !






Voici donc les indestructibles quatres fantastiques adaptés au petit écran. Comme dans les deux fictions citées, on retrouve une famille bardée de super pouvoirs et qui doit faire avec. La dynamique oscille vraiment entre les deux et ce sont plutôt deux excellentes références. No ordinary family les rejoint-elle ? Difficile à dire pour le moment à la simple vue de ce pilote qui pose la situation mais n’oriente pas la série. Va t’elle partir sur les problèmes familliaux que les super pouvoirs ne font que mettre en avant ou va t’elle mettre en avant les super pouvoirs et les problèmes familliaux ne seraient qu’une conséquence de ceux-ci ? Difficile à dire et j’espère que la srie saura trouver son équilibre entre les deux et ne pas privilégier l’un au détriment de l’autre, et surtout pas le drama parce que les bases de ce pilote ne sont pas formidables de ce coté-là.


Les quatres personnages sont assez clichés. On a le père frustré de ne pas pouvoir faire plus et qui a un léger complexe qui se perçoit en étant pas reconnu à sa juste valeur dans son travail et qui n’est pas vraiment écouté à la maison. On a la mère qui a tout sacrifié pour son travail et se rend compte que sa famille a des problèmes et on a les ados écrits par des adultes et donc ils sont insupportables. Qui n’a pas eu envie de jeter Daphné dans un ravin ? Elle est chiante et comme pour tout bon adulte scénariste, elle passe sa vie à twitter et n’a d’autres centres d’intérêt que son petit ami. Quand au fils, il est totalement transparent, ce qui reflête bien sa position d’inutile au sein de la famille et de la société.


Quant à leurs pouvoirs, ils reflètent ce qu’ils désirent sauf Daphné parce que c’est une ado, donc il faut qu’elle soit différente. On a donc la mère qui n’a pas le temps de tout faire et se retrouve super rapide façon vif argent des X-Men, on a le père qui veut être le plus fort et le devient façon Hulk ou … la chose des 4 fantastiques que jouait déjà Michael Chiklis (mais plus Hulk pas le coté bondissant du personnage). Et on a le fils crétin qui devient super intelligent. Et donc Daphné lit les pensées des gens. J’ai plus de mal à voir le rapport avec sa vie de merde qui consiste à twitter, rester vierge et avoir une salope comme meilleure amie.


Heureusement, les deux personnages secondaires apparaissent bien plus intéressants. Le meilleur ami de Jim se révèle super excité et offre de bons moments. Quand à la subordonnée de Stephanie, elle est forcément géniale puisqu’elle est fan de Kitty Pryde / Shadowcat des X-Men. Les deux apportent une bonne dynamique aux personnages principaux et soyons clairs, les scènes où ils apparaissent sont les meilleurs moment du pilote. D’ailleurs, le passage que j’ai préféré reste le moment tests et essais des pouvoirs des deux parents où justement, les sidekicks étaient là.


L’épisode souffre aussi d’un problème d’ambiance. Cela dégouline un peu trop de bons sentiments tout partout. L’exemple du foot dans le jardin est flagrant. Début d’épisode, il regrette que cela ne fasse plus puis tout le monde est heureux en y jouant à la fin de l’épisode. Cette scène finale est de trop, clairement.
De plus, le coté obscur des pouvoirs n’est pas assez développé. C’est probablement ce qui explique le rajout de la scène finale avec Stephen Collins (le père Camden dans 7 à la maison) par rapport au pré air. Il faut mettre un chouïa d’enjeu pour la suite. En tout cas, j’espère que cela sera plus développé et j’espère que Jon Harmon Feldman sera plus maitre à bord que Greg Berlanti car si il arrivait à retrouver l’équilibre de Tru Calling, ça me plairait bien alors que greg n’a oeuvré que sur du drama pur comme Everwood. Et clairement, les bases ne donnent pas confiance en une réussite coté drama.


Bref, 7/10

Un pilote encourageant et divertissant, porté par un casting solide en enthousiaste. Mais tout dépendra vraiment de la suite par rapport au ton drama ou fantastique. La série parviendra t’elle à trouver le bon équilibre entre les deux et arrivera t’elle à se débarasser du coté un peu trop niais de certaines scènes ? Réponse au prochain épisode et plus si affinités.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire