Persons Unknown – Episode 1.08

. / Saved
Saison 1, Episode 8 sur 13
Diffusion vo : NBC – 31 juillet 2010



Joe part en rééducation, Bill se questionne sur lui-même tandis que Kate et Renbe partent à la recherche de churros pour une folle.




Une fois n’est pas coutume, on va démarrer par Moira et Graham. Le couple qui doit sûrement être super mignon mais dont la série a raté la narration de leur amour naissant. Je n’arrive pas à accrocher du tout à leur relation. C’est dommage parce que je trouve qu’ils collent bien ensemble mais vu qu’ils n’ont pas été développé du tout, je n’arrive pas à m’intéresser à eux, alors leur relation encore moins. Et puis tout le temps qu’ils occupent, c’est du temps en moins pour Erika et ça, c’est dommage pour les fans de la prisonnière lesbienne.


Sinon, on revient un peu sur Bill. Je l’aime bien moi Bill. Il a ce coté loser qui rend sympathique. Et au moins, je ne me l’imagine pas en infirmière comme une certaine personne que je ne citerais pas parce qu’il tient à sa réputation.
Donc Bill n’a pas le moral. Charlie lui fait le donought hole avec sa main, Erika le casse, tout le monde se moque de lui. J’avais presque envie d’aller le consoler quand il se désespérait avec son whisky et sa cigarette. D’ailleurs, j’espère que vous avez bien retenu le message les enfants. Une cigarette et le pauvre ne peut plus faire trois pas sans être essouflé, à l’agonie. Heureusement que les scénaristes ne l’ont pas renvoyé dans sa chambre avec l’ascenceur en panne, sinon il nous faisait une crise cardiaque à la troisième marche.
Donc voilà, Bill, personne ne l’aime sauf moi, que ça soit dedans ou dehors. Et du coup, quand il se rend compte qu’il pourrait partir, la question de rester apparait logique. Retourner dans sa vie pourrie ou rester dans cette ville pourrie. Et là, il a du se dire que dehors, il ne verrait plus Erika qui l’agresse pour lui voler ses fringues, ni Charlie qui le vanne minable à chaque fois quand il ne tente pas de le tuer et les autres qui ne savent même pas qu’il est là. Donc, il est resté. J’en viens à me dire que Charlie n’avait pas forcément tort sur son niveau intellectuel du coup. D’un autre coté, pas de taxi et des poumons à l’agonie à cause d’une cigarette donc marcher pendant longtemps, ce n’est pas l’extase non plus.
Que va faire Bill maintenant ? Va t’il faire de la lèche à l’organisation pour avoir un poste ? Ca serait marrant d’avoir Bill avecdes pouvoirs sur les autres. Sera t’il le nouveau Tom ?


De leur coté, Renbe et Kate découvrent les joies de l’Amérique du sud et une folle pas si folle dans un asile surveillé par les caméras de l’organisation. Voilà, ils utilisent enfin les caméras à bon escient. Elles apportent quelque chose. Nos deux journalistes découvrent donc que joe était un prêtre sympa kidnappé. C’est bien gentil ça mais on l’apprend aussi dans la partie sur Joe. Ils ont donc encore un train de retard sur nous et c’est énervant. Ils n’amènent rien puisque la seule qui pouvait leur donner des réponses inédites même pour nous a disparu.
Le seul avantage de les voir s’agiter, c’est que Kate est une believer maintenant. Elle croit au complot. D’ailleurs, c’est un retournement un peu trop brusque (il y a deux épisodes, elle voulait retourner chez elle). Et Renbe n’est pas épargné puisqu’il veut tout arrêter et s’occuper de sa fille qui ne le connait pas, je rappelle. Donc une vieille folle qui disparait est plus efficace pour le dissuader que des explosions ou des tireurs ou des menaces directes. Normal. Tout à fait normal.
Le problème qu’ils ont, c’est qu’en fait, ils ne font que réagir et se font ballader. Ils ne sont jamais actifs, ils ne prennent jamais les devants et c’est chiant du coup.


Et il reste le gros morceau qui est Joe en rééducation avec une voix robotique qui veut comprendre ce qu’est l’amour, pourquoi Janet, pourquoi maintenant. Et nous aussi. Ce n’est pas que Janet n’est pas désirable mais elle n’a rien d’exceptionnel, rien qui mérite de remettre e ncause ses convictions et de prendre le risque de se faire tuer ou « rééduquer » par les malades derrière tout ça.
Bon sinon, j’ai honte. Tout le monde a vu une grosse référence à Matrix et pas moi. Ouais, je pensais simplement que joe était sous drogues avec les visions de Tom et Tori les morts. Mais non, voilà qu’on (Fila pour ne pas la dénoncer) me soutient que tout ça n’est qu’une réalité virtuelle dans laquelle ils sont tous placés et que ça explique tout.
Et bien, je ne suis pas d’accord. Simplement parce que ça fait des décennies que le programme est en route et que la réalité virtuelle, ça n’existe pas encore à ce degré là. Alors certes, on peut arguer qu’ils sont technologiquement en avance sur nous mais il y a 50 ans, sérieusement ? L’enlèvement par des aliens qui les étudient dans un dome sur une base lunaire me semble plus crédible. Et attnetion, je n’ai pas dis que c’était forcément le cas ou ma théorie. Je ne nie pas non plus (comme ça, je me couvre au cas où ce sont bien des aliens qui les étudient, je pourrais me vanter d’avoir eu raison, comme souvent. Oui, je suis le meilleur et le plus beau et le plus modeste aussi)


Bref, 6.5/10

On en apprend plus, mais vraiment à peine plus sur l’arrivée des disparus dans la ville mais globalement, il ne se passe encore une fois rien. C’est dommage que la série s’endorme à ce point alors qu’elle était bien partie pourtant.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire