Lost : les disparus – Episode 6.15

. / Across the sea
Saison 6, Episode 15 sur 18
Diffusion vo : ABC – 11 mai 2010
Diffusion vost : TF1 vision – 12 mai 2010
Diffusion vf : RTL TVI , TF1 – 23 juin 2010



Découvrons tous ensemble la jeunesse de Jacob et de l’homme en noir.




Soupir … Lost rechute. Le revoilà qui se refait une Ricardus aigue. En clair, la série nous offre enfin un regard sur le passé d’un personnage mystérieux (ou deux en l’espèce) mais, et c’est là le problème, pas la partie la plus foncièrement intéressante. Je n’avais rien contre les 10 minutes de Richard attaché dans le black rock mais bon, ça ne servait à rien. Ici, on a à peu près la même logique. Je n’ai rien contre suivre les aventures du jumeaux maudits à 13 ans mais bon …


Et l’autre problème est que l’épisode délivre son lot de réponses. Tout en ne répondant pas vraiment. mais je ne peux m’en prendre qu’à moi-même. Fausse maman jacob m’a prévenu dès le début d’épisode : Every question and answer will simply lead to another question. Chaque question est réponse conduit simplement à d’autres questions. En clair, ne te fais pas chier à chercher des réponses si tu ne veux pas d’autres questions. Et moi, je n’aime pas ça parce que j’ai l’impression dans des cas de ce genre que les scénaristes me la mettent bien profond, sans vaseline et en rigolant sadiquement. Et je n’aime pas qu’on me la mette profond, vaseline ou pas, rira sadique ou pas.


Mais laissons mon anus de coté quelques instants et revenons-en à l’épisode. Un exemple de ce foutage de gueule des scénaristes ? On sait comment Jacob est devenu le protecteur de l’île. Parce que sa fausse mère lui a offert son premier verre de vin en gros. Oui ok. Mais du coup, qui a désigné la fausse mère comme la protectrice de l’île ? Voilà une réponse qui amène une autre question. Et si on y réfléchit bien, on n’a même pas de réponse sur le comment Jacob devient le protecteur concrêtement. Et le protecteur de quoi au juste ? D’une lumière sortie de nulle part qui incarne la vie, la mort, la renaissance et tout ça ? Super … Enfin non, elle n’est pas sorti de nulle part, on l’aperçoit quand la roue est tournée en season finale de la saison 4. Enfin je suppose que le grand flash blanc correspond à cela. Sauf qu’à l’époque, c’était pour faire bouger l’île je vous rappelle. Pas pour avoir un moyen de la quitter.
Donc au final, on nous montre des trucs en rapport avec le protectorat made in Jacob ainsi que la nature de l’île, son « coeur » mais on ne nous aurait rien montré que cela reviendrait au même.


Ils sont même tellement avares en réponses qu’ils ne nous donnent même pas le prénom de l’homme en noir, ni de sa fausse mère. C’est bête mais au final, j’ai simplement l’impression que les scénaristes n’ont pas plus de réponses à fournir que moi j’en ai à supposer … Je vais l’appeler Bob tiens.


Mais au moins, la fin nous apporte un peu de matière à avoir l’impression d’avoir eu des réponses. On sait comment l’homme en noir est devenu la fumée. Il faisait tellement chier Jacob qu’il l’a jeté dans les toilettes de l’île et a tiré la chasse. C’est l’impression que j’ai eu en voyant Bob se faire aspirer avant de ressortir en fumée noire. Pourquoi ? Comment ? La fausse mère rigole bien sadiquement dans nos têtes en nous rappelant que chaque réponse amène des questions (comme si on ne l’avait pas compris après 6 ans …). Au moins, on sait comment il est mort. A la Jin. Noyé comme un Kwon. Bah oui puisque Jacob ne pouvait pas tuer Bob. Il l’a assomé et hop, noyé le Bob.
Ensuite, il récupère le corps par hasard, et le place à coté de maman et … AAAAAAAA ! Ce sont Adam et Eve de la cave de la saison 1 !!! Trop fort là je dois dire. J’ai bien pris plaisir sur cette scène (et non, ce n’était pas parce que j’ai vu Matthew Fox torse nu). En fait, c’était le seul bon moment de l’épisode pour moi. Enfin presque.


Parce que c’était bien aussi la super famille qui passe sa vie à s’entretuer quand même. Que ça soit Claudia la vraie mère, Bob ou la fausse mère (Bobina ?), c’était drôle comme morts, car un chouïa ridicule quand même, surtout quand j’ai cru qu’elle avait tué Claudia à coup de noix de coco.
Par contre, j’ai eu du mal à voir le coté crazy de la mère qu iétait juste un poil surprotectrice de ses faux enfants. Un conseil donc pour les quelques survivants, n’approchez pas le cadavre de raton laveur / écureuil de Claire si elle a une noix de coco à portée de main.


Bref, 5/10

J’ai eu du mal avec cet épisode. L’histoire de la famille dysfonctionelle ne m’a pas vraiment passioné et l’impression de m’être fait enfler à la Ricardus est trop présente. En clair, j’aurais préféré voir comment Jacob est passé du naif aux gros yeux écarquillés à l’être omniscient qui se la pète un poil trop plutôt que tout cet épisode. Comme j’aurais préféré voir Richard évoluer dans le temps plutôt que de le voir prisonnier. En fait, les deux épisodes s’arrêtent pile quand il ne faut pas en gros.
En plus, cet épisode souffre d’une trop grosse linéarité de narration et d’un manque d’action (je voulais voir la fausse mère cramait les ancètres de Dharma moi). Bref, ce n’était pas mauvais dans l’absolu mais ce n’était point passionant à mon goût.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire