Agents of SHIELD – Episode 2.03

Making Friends et Influencing People

Saison 2, Episode 3
Diffusion vo: ABC – 8 octobre 2014

Cet épisode se penche sur la nouvelle situation de l’agent Simmons et les conséquences de ces choix…

Après avoir passé les deux premiers épisodes à établir le nouveau SHIELD et son fonctionnement, il était normal de sepencher sur le grand ennemi, l’HYDRA. C’était même nécessaire. Sauf que les scénaristes ne semblent pas savoir comment donner de l’épaisseur à l’HYDRA qui, comme en saison 1, n’arrive pas à prendre de l’ampleur et s’afficher comme une réelle et énorme menace.

Au sortir de cet épisode, il est compliqué de voir HYDRA comme un grand méchant inarrêtable sur le point de contrôler le monde. La faut à une volonté d’établir trop fortement une facade de banalités à cette organisation. Je vois bien que l’idée est d’essayer d’expliquer ainsi pourquoi de nombreuses personnes travaillent pour HYDRA. Ils n’ont pas conscience de ce qu’est réellement l’organisation et sont juste contents d’avoir des sousous dans la popoche à la fin du mois.

Pourtant, il y a bien des passages nous montrant qu’au delà de la surface, HYDRA n’est pas recommandable. Toutes les scènes autour du lavage de cerveau servent à cela. Sauf que cela fait très cliché et Whitehall, le méchant à la tête de Hydra passe plus pour un méchant de James Bond des années 60 ou le docteur Mad de Inspecteur Gadget. Coté menace terrifiante, on repassera.

vlcsnap-2014-10-09-02h30m52s97

Et donc, au milieu de tout cela, on a Simmons, dont l’épisode nous épargne le faux suspens de son allégeance. Ouf, on ne passe 7 ou 8 épisodes à faire croire qu’elle est devenue très très méchante, chose dont personne n’était dupe (Oui, la saison 2 de Hawaii 5-0 et Kono m’ont traumatisé sur ce type d’intrigue). Elle est là en infiltration et tout va bien. Elle arrive à gagner la confiance de HYDRA. Oui mais là encore, je coince. Ce n’est pas vraiment un mystère qu’elle était une agent du SHIELD et une proche de Coulson en plus et l’HYDRA la laisse comme ça, évoluer sans aucune garantie dans leurs installations. Pourquoi ? Pourquoi Hydra n’a pas cherché des garanties de loyauté avec un lavage de cerveau ou un truc dans le genre ? C’est stupide. Et bien sûr, il faut espérer qu’elle n’est pas devenue agent triple sinon, je vais déformer mon front avec un facepalm d’anthologie tellement ça serait naze comme idée.

Verdict :

L’épisode rate le coche puisqu’il ne parvient pas à établir HYDRA comme une réelle grande menace. On reste toujours dans une sorte de flou assez désagréable autour de ces méchants et c’est dommage.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire