The 100 – Episode 1.05

Twilight’s last gleaming

Saison 1, Episode 5/13
Diffusion vo : The CW – 16 avril 2014

Alors que sur Terre, les survivants doivent trouver un moyen de communiquer, sur la station, il faut trouver un moyen d’éliminer 320 personnes…

Quelle est la différence entre des ados et des adultes ? C’est simple, les ados s’éliminent un par un tandis que les adultes le font par dizaines d’un seul coup. Mais les ados ont quand même un vrai gros avantage, ils font ça de manière gore alors que les adultes font ça trop stérilement.

C’est donc le gros point de cet épisode. Après nous avoir rappeler pendant 3 épisodes qu’il fallait en éliminer 300 d’un coup, cet épisode passe à l’action et c’est surprenant que le signal ne soit pas parvenu juste à temps pour éviter de supprimer les gens. Et c’est très plaisant. Non pas parce que cela me réjouit de voir ces sacrifiés mais parce que c’est juste ridicule de voir toujours les drames évités à la dernière seconde, littéralement dans le cas d’une bombe.

Là, cela nous rappelle encore une fois bien que tout est possible et que la survie est difficile, y compris sur la station. Tous ne survivront pas et ce n’est pas évident quand il faut choisir d’éliminer volontairement une minorité afin de laisser une chance à la majorité. Comment désigner les sacrifiés et comment vivre avec ce choix ? L’épisode évite tout de même de répondre à cette seconde question et de placer Kane et Jaha dans une situation impossible grâce à Abby qui diffuse la vidéo. Du coup, zou, il y a des volontaires, dont le père de la gamine qui devient aveugle à cause du manque d’oxygène. Bon, là, c’était trop gnan gnan comme passage mais je ne doute pas que certain(e)s d’entre vous ont été touché par ce père se sacrifiant pour sa fille.

Ces gens sont prêts à se sacrifier pour le plus grand bien, à l’inverse de Bellamy qui ne pense qu’à sa gueule et veut détruire le moyen de communication parce que sinon, il sera puni pour avoir (tenter de) tuer Jaha. Alors on a beau enrober ça dans « mais j’ai fait ça pour être avec toi ma soeur » et « ouf, en fait, il n’est pas mort, tu n’es pas un tueur », il reste en arrière-plan le coté « tout pour ma gueule » qu’il avait à l’époque et qu’il perd un peu ici. J’aime bien le travail des scénaristes sur ce personnage et la volonté de le faire évoluer en réaction aux évènements. Il devient meilleur et se destine à devenir un grand chef. C’est une sorte de parcours initiatique qui nous est proposé ici. Parviendra-t-il à aller jusqu’au bout de celui-ci ? Je suis impatient de le voir continuer à évoluer.

vlcsnap-2014-04-17-18h03m38s251

Mais sinon, à part ça, pas grand chose sur Terre avec la quête du moyen de communiquer avec la station. C’est très mou et ce n’est pas aidé par le triangle amoureux tout pourri entre Fynn, Raven et Clarke. Heureusement, Octavia remonte le niveau en tombant (ridiculement) et en émergeant devant un grounder. Ça y est ! On sait à quoi ils ressemblent et c’est quand même un poil décevant. Un troisième oeil ou quatres bras, ça aurait plus fun quand même.

Bref, 6/10

L’idée de base des questions de pouvoir autour des sacrifiés est bonne mais l’écriture est assez maladroite à mon goût. La bonne surprise venant du fait que le message de la Terre ne parvient pas à temps et que les grounders se dévoilent enfin. Cela change tout et offre d’excellentes perspectives pour la suite.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

3 commentaires pour “The 100 – Episode 1.05”

  1. Chambord dit :

    Suis-je la seule à trouver Clarke insupportable?

  2. Fila dit :

    Ba je trouve que c’est la seule personne qui réfléchit un minimum donc c’est celle que je supporte le plus au final…

  3. MMM dit :

    @ chambord qu’est-ce qui t’irrites autant chez « Princess’?

Laissez un commentaire