[Pilote] The tomorrow people

Pilot

Saison 1, Episode 1
Diffusion vo: The CW – 9 octobre 2013

Stephen croit entendre la voix d’une femme dans sa tête. Et il a raison, une télépathe le contacte pour qu’il prenne conscience de ses pouvoirs et rejoignent un groupe d’homo superior …

The tomorrow people est l’alliance créative de Arrow et The Vampire Diaries avec Greg Berlanti et Julie Plec aux commandes de cette adaptation d’une série britannique des années 70. De quoi avoir un petit peur quand même.

Ce pilote est donc là pour nous présenter ce nouvel univers où plusieurs personnes dans le monde développent des capacités supérieures, ce qui en font des homo superiors. Evidemment, les autorités veulent mettre la main sur eux, mais heureusement, un groupe, les tomorrow people, s’opposent à eux, et plus particulièrement le groupe Ultra. On découvre tout cela au travers des yeux de Stephen qui découvre ses pouvoirs et ce nouvel univers.

Et le pilote est très didactique sur ce point. Il est très linéaire et fait tout ce qu’on attend d’un pilote avec la présentation de l’univers, de la situation et des personnages. Aucune surprise nous attend, encore moins si on a eu l’idée d’aller jeter un coup d’oeil au trailer de la série. Le pilote est même tellement didactique que cela se retrouve au début de l’épisode avec la voix off du héros qui nous sort « voici mon lycée, voici ma maison, voici ma mère, voici une porte, voici une ampoule … »

vlcsnap-2013-10-11-00h01m16s226

Du coté des personnages, on fait là encore dans du très grand classique avec le héros malgré lui qui a bien sûr un potentiel supérieur aux autres, l’intérêt amoureux, le beau gosse et le comique/quota des minorités, ici un asiatique pour changer des afro-américains. Le pilote se focalisant sur le héros, on en saura plus sur les autres à l’avenir. Du coté des « méchants », bah, rien de spécial, rien d’inattendu puisque la série va même jusqu’à lier le méchant au héros vu que c’est son oncle. Mouais bon, pourquoi pas. Surtout que cela peut servir à faire hésiter Stephen si la série continue à jouer avec la possibilité que Ultra ne soit pas si méchant que ça. Après tout, le but d’origine est justifié: on ne peut pas laisser des ados faire ce qu’ils veulent, comme aller piquer de l’or dans des réserves fédérales ou des codes nucléaires à droite et à gauche. Sauf qu’il est très difficile d’adhérer à une quelconque ambiguité de Ultra tant Mark Pellegrino en fait 15 tonnes dans le stéréotype du grand méchant très très méchant.

Pour la technique, rien à redire de particulier: les effets spéciaux, ça va, et les scènes sont bien filmées et l’ensemble est bien rythmé. Par contre, il manque un élément à ce pilote: une vraie direction pour la suite. Certes, il y a l’infiltration de Stephen chez Ultra mais bon, c’est du classique (Très Nikita dans l’idée, surtout si on considère Ultra comme une sorte de Division 2.0 et on le peut: organisation gouvernementale secrête, fondée sur une bonne idée, mais exploitée par un méchant) et je peine à voir l’intérêt de coller les mêmes 3 pouvoirs à tout le monde.

Bref, 6.5/10

Un bon pilote dans sa forme, respectant bien les codes d’un pilote, présentant bien l’univers et ses personnages. Mais l’ensemble manque d’originalité et de personalité pour le moment et la direction pour la saison est assez floue pour le moment. Le second épisode devrait amener plus de précisions et si Tomorrow People poursuit sur ses bases, elle peut devenir une série sympa et sans prétention.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire