Primeval: New world – Episode 1.12

The sound of thunder – part 1

Saison 1, Episode 12 sur 13
Diffusion vo: Space – 12 janvier 2013

Evan et Dylan partent à la recherche d’un scorpion préhistorique tout en tentant de trouver un terrain d’entente avec les militaires …

Cette semaine, on revient à la base de la série, c’est à dire la traque d’un dinosaure perdu dans notre temps. Et c’est un brontoscorpio qui est à l’honneur cette semaine, mais une version peu fidèle à ce qu’il était il y a 480 millions d’années puisque le brontoscorpio était avant tout un animal marin qui pouvait brièvement rester à l’air libre. Or, ici, ils vivent tout de même dans le désert, ce qu iest un peu contrariant pour des animaux marins.

A coté de cela, je ne reste toujours pas ultra convaincu par l’aspect militaire de la série. Le problème vient sans doute de son coté ultra cliché. Et même si les intentions sont à priori bonnes du coté du colonel rescapé de SGU, la mise en place laisse à désirer. Cela manque de subtilité et surtout, cela semble trop tomber comme un cheveu sur la soupe à mon goût. On en parle pas du tout ou presque pendant 10 épisodes et hop, ils sont au coeur même des épisodes, prenant une place bien trop importante trop vite.

De même, les personnages me semblent avoir du mal à trouver leur place concrêtement. Je pense là au lieutenant Leeds (sa dualité entre Cross et les militaires est mal écrite) et Angelika Finch, un personnage bien trop peu développé en amont pour qu’on puisse s’intéresser à ses choix par rapport à Evan.
Et je ne parle pas non plus de l’équipe d’Evan qui ne semble plus du tout quoi faire maintenant. Il n’y a plus aucune coordination entre eux et le tout ressemble à une improvisation constante assez maladroitement amenée. Je pense là au problème de Toby qui se voyait venir de loin. La voir sur le terrain face à un dino vénéneux signifiait qu’elle allait être piquée et donc qu’il faudrait faire appel aux militaires pour la soigner. Et ça n’a pas raté, jusqu’a ucliffhanger la laissant pour morte.

Mais tout n’est pas négatif non plus. La traque en elle-même du coté de Evan et Dylan est simple mais sympa et efficace. J’ai bien aimé l’introduction du monde jonction d’anomalies et le coup des pierres pour dénicher les pièges (même si c’est moyen coté discretion pour traquer un animal). Et puis il y a la fin, classique, un peu clichée mais toujours très efficace en cliffhanger. On se doute bien qu’ils vont tous s’en sortir. La vraie question est: mais comment ? Tadaaaaa ! Réponse au prochain épisode ! Tadaaaaaaa !

Bref, 7/10

Cet épisode cumule encore trop d’imprecision au niveau de l’écriture mais il a le mérite d’être bien rythmé et de bien bouger. En prime, il lance très bien le final avec un cliffhanger convenu mais diablement efficace.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire