Switched at birth – Episode 1.12

The tempest

Saison 1, Episode 12 sur 32
Diffusion vo: ABC Family – 10 janvier 2012

Alors que la situation est toujours tendue entre les filles, Bay doit faire face à la mère d’Emmett tandis que Daphné se fait une nouvelle copine.

Switched at birth tente une nouvelle fois de faire dans l’ado rebelle. Si, souvenez vous dans le pilote quand Bay fait style « je vais fumer ». Bah là, Daphné se rebellise et plaque l’équipe de basket de papa pour une autre équipe avant d’aller en boite avec une fausse carte d’identité. Ca, c’est de la méchante rebellion quoi. Il ne lui reste plus qu’à piquer la moto de Emmett et c’est Daphné Lamas qu’on aura.

En plus, il n’y aura même pas besoin qu’elle pique la moto. Elle pourra la récupérer pendant qu’il sera en prison pour résistance à agents de police. Le cliffhanger choc. Bon, ça va sûrement être à cause du trafic de cartes de l’autre pecno et ça va sûrement servir à recreuser un fossé entre sa mère sourde et les entendants alors qu’on semblait enfin un peu avancer de ce coté-là puisqu’elle était prête à faire des efforts et à s’excuser auprès de Bay suite à la soirée jeux de plateau et petits gateaux qui a tourné au désastre. La scène était plutôt bonne dans son ensemble et voir Bay complétement larguée malgré ses efforts était une bonne chose. Elle veut vraiment s’impliquer dans ce « monde ». Avec Emmett qui veut apprendre la thérapie de la parole, on a deux amoureux qui font des efforts l’un vers l’autre et c’est beau, c’est bien. Cela renforce bien leur image trop mignonne de couple réussi.
le problème réside un peu dans la mère d’Emmett qui fait limite gamine de primaire dans ses réactions. J’ai vraiment trop de mal à comprendre son rejet de Bay. Je vois bien où les scénaristes veulent en venir avec elle (la peur de l’autre, de l’inconnu, le cocon protecteur formé par la surdité et tout ça). C’est juste assez maladroitement écrit. Dommage parce que l’actrice est plutôt bonne, comme l’a prouvé son face à face avec Emmett, tout en silence très captivant.

Du coté de Daphné, elle veut tellement être normale qu’elle plonge trop naïvement hors du monde des sourds. Il faut dire qu’elle n’a pas forcément choisi la meilleure amie possible. Et je ne suis pas hyper captivé par cette intrigue qui rappelle un peu trop le poker de Toby à mon goût avec le gentil entrainé dans une spirale incontrôlable par le « méchant »

Du coté de Kathryn et son mari, c’est somnifère à tous les étages. Quoique j’ai bien rigolé quand elle a découvert que toutes les pseudo stars de la pseudo télé réalité, style Snooki de Jersey Shore écrivaient des livres sur leur vie. Et j’ai été choqué par John qui ignore qui est Kendra, des girls de Playboy ou de Kendra, celle qui a un rire à se crever les tympans. Après tout, ils ont été dans le même buisness de la pose glamour (oui, souvenez vous de John en moule burne dans un vieux magazine ^^ )

Bref, 5/10

Le redémarrage est très lent. Ce qui était à craindre arrive: les scénaristes diluent et étendent les situations pour remplir les 22 épisodes supplémentaires obtenus. L’impression de surplace et de redite est flagrante. Malgré quelques bonnes scènes, l’ensemble reste poussif.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

2 commentaires pour “Switched at birth – Episode 1.12”

  1. delromainzika dit :

    20 épisodes, 20 épisodes ^^ ce qui est déjà beaucoup :p

    Et je suis entièrement d’accord avec toi. C’est rare pour être noté :p

  2. Nico Speedu dit :

    Non, c’est 22 épisodes en plus, donc 32 en tout pour la saison 1

Laissez un commentaire