Pilote: New Girl

Pilot

Saison 1, Episode 1
Diffusion vo: ABC

Jess découvre que son petit ami la trompe et décide donc d’emménager ailleurs, en colocation avec trois mecs.

Nouvelle sitcom à une caméra, donc sans rires du public, New Girl était attendue et va livrer de l’affreusement classique, dès le départ avec le déclencheur amenant la nouvelle situation, celle de la colocation.

New Girl est une comédie romantique. Mettez-là sur grand écran en format 1h30 et Jess aurait été interprété par Katherine Heigl ou Jennifer Aniston et parmi les 3 mecs, on aurait eu Patrick Dempsey et Josh Duhamel. Le problème est qu’on a une sitcom. Donc 13 épisodes, voire 22 ou 24. Et là, le problème du manque d’originalité va très vite se pointer. Je vois déjà venir le colocataire aveugle à son amour pour Jess mais qui fera un caca nerveux quand elle sortira sérieusement avec un autre mec.

D’un autre coté, dur de faire dans l’original de nos jours. Il faut donc s’appuyer sur les personnages. Et Jess est juste sympa à petites doses. C’est le problème avec ce type de personnage exubérant. On aime ou on n’aime pas. Pas de milieu. Et moi, si sur ce pilote, elle ne m’a pas vraiment énervé, je ne me vois pas tenir toute une saison avec une gamine qui chante tout le temps.
Et du coté des mecs, c’est juste pas mieux. Aucun ne m’a accroché. En fait, l’ensemble des personnages était un peu trop caricatural. On ne s’imagine aucun d’entre eux comme de potentiels amis. Même si on reconnait quelques connaissances dans les personnages, ce sont ceux qu’on évite de croiser tous les jours. « Oups, merde, il est là, zou, changement de direction ». Ils sont juste lourds.

En plus, j’ai eu l’impression qu’on avait oublié de m’indiquer un time jump au milieu de l’épisode. Elle s’installe avec la méfiance des mecs. Elle les saoule avec Dirty Dancing et tout d’un coup, ils la conseillent et plantent leurs rencarts pour aller la consoler. Hein ? Ok. Tout ça parce qu’elle chialait devant Dirty Dancing … Mais purée, même Jack Bauer chiale devant Dirty Dancing ! C’est impossible de ne pas verser une petite larme devant ce film !

Bref, de la sitcom comédie romantique archi classique, archi déjà-vu, qui mérite un film mais pas plus. Même avec les ajustements qui arriveront (comme le recasting de Coach acquis), je doute que je ne me prenne d’intérêt pour cette sitcom qui vise clairement un autre public que moi. Je ne vois pas un bide, mais pas un succès non plus pour cette série moyenne qui fera des scores moyens. C’était l’instant 3615 PacoRabanne.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

2 commentaires pour “Pilote: New Girl”

  1. Flow dit :

    Pas terrible. On aurait dit du How I met des mauvais jours. Pas drôle uns seul instant. Zooey deschanel méritait mieux.

  2. Maxwell39 dit :

    Je ne sais pas trop quoi en penser. Mauvais ? j’ai pas trouvé. Bon ? Faut pas pousser. Comme tu le dis Nico, de l’archiclassique. Bon j’ai ris une ou deux fois, j’ai souris 2,3 fois, j’ai bien aimé le final chanté, mais de là à tenir 22 épisodes,j’en suis moins sur. Et puis je crois que voir Jess chanter à tout bout de champs va vite me saouler.

Laissez un commentaire