Transformers Prime – Episode 1.06

Masters and students

Saison 1, Episode 6 sur 26
Diffusion vo: The Hub – 11 février 2011

Starscream veut s’imposer comme le leader des Decepticons et fait appel à un puissant Decepticon endormi, Skyquake.

Cet épisode enchaine directement à la suite de la mini série avec Starscream qui réalise ses rêves de grandeur en s’emparant du leadership des Decepticons suite à la disparition de Megatron. Mais l’épisode ne traine pas puisque dès la fin, Megatron est de retour, mis en stase dans l’infirmerie decepticon. C’était évident que Megatron n’allait pas disparaitre dès la première histoire vu son importance sans équivalent dans l’univers Transformers. Optimus Prime n’est Optimus que par sa rivalité avec Megatron. Il ne reste plus qu’à réveiller Megatron maintenant. Cela sera pour plus tard.

Mais avant de récupérer Megatron, Starscream va réveiller Skyquake, endormi sur Terre. C’est un puissant Decepticon qui pourrait offrir la gloire que Starscream recherche, mais surtout le respect qui lui manque de la part de ses troupes. On se retrouve alors avec une bonne grosse partie de l’épisode qui oppose le fraichement réveillé Skyquake à Optimus et Bumblebee. Et là, la technique reste au niveau de la mini série. La 3D CGI est toujours aussi efficace et les plans sont toujours aussi cinématographique. On aurait juste pu se passer du petit coup de poing au ralenti. Mais à part cela, tout est parfait dans ce combat de robots géants.

A coté de cela, les autres Autobots et leurs amis humains découvrent un peu la vie des humains avec les travaux pratiques à faire à la maison, un volcan pour Raf, le système solaire pour Miko et une motorisation pour Jack. On joue avec cette intrigue secondaire sur l’humour léger. On sourit en voyant Ratchet devenir obsédé de perfection ou encore lorsque les résultats « cybertroniens » des maquettes sont dévoilés à l’école. Mais à part cela, l’intrigue n’apporte rien.

Bref, 7/10

Un bon gros combat bien fichu de robots géants, l’essence même de Transformers, permet à cet épisode d’être intéressant. Mais on rete quand même sur un épisode de transition.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire