Esprits criminels – Episode 6.19

Mauvaises influences
With friends like these …

Saison 6, Episode 19 sur 24
Diffusion vo: CBS – 30 mars 2011
Diffusions vf: RTL TVI – 27 juin 2011, TF1 – 29 juin 2011

Alors que le DSC se remet de la perte de l’un des leurs, l’équipe est conviée à enquêter sur des meurtres violents apparament commis en groupe …

J’ai eu peur. On avait eu droit à l’épisode de la « meute » en début de saison et j’ai cru que les scénaristes nous prenaient pour des décérébrés incapables de s’en souvenir. Du coup, le twist est bien amené, et surprend agréablement. Des 4 tueurs, 3 sont le produit de la maladie mentale du 4ème. On aurait encore pu explorer la meute, il y a matière à faire dessus, de façon différente de la première fois, mais là, l’épisode se concentre sur un schizophrène.

Et là, Esprits criminels revient à ce qu’elle sait faire de mieux, mettre en avant les tueurs. Et ici, même si la vie du tueur reste survolée, le jeu de l’acteur démontre bien sa folie et c’est intéressant de le voir se battre contre ses démons intérieurs. Je les ai trouvé très convaincants et on peut comprendre et compatir avec le tueur. On aurait probablement fait pareil après des années à nous inciter à tuer.

Miam !

D’autre part, les différentes facette de la schizophrénie sont abordées, comme le fait que les autres peuvent y voir une possession démoniaque nécessitant un exorcisme, l’arrêt du traitement médicamenteux par le patient, se croyant guéri, l’électroconvulsivothérapie (même si cela reste un traitement contreversé encore aujourd’hui qui consiste à réaliser de fortes impulsions électriques sur le scalp du patient afin d’entrainer une crise convulsive généralisée) ou encore la peur de l’héritage génétique. Lier l’affaire à Reid est bien conduit et raccroche cela à ces maux de tête et lunettes de soleil à la Horatio Caine qui vont et viennent suivant les épisodes. J’aurais néanmoins aimé que l’épisode développe un peu plus tout cela, Morgan étant le seul à sembler s’en préoccuper. L’épisode aurait pu également mieux expliquer les différents types de schizophrénie existantes et leurs différences, plutôt que de se limiter à une ligne faisant dire à Reid « ma mère n’est pas comme ça, tous les schizophrènes ne sont pas des tueurs ».

A coté de cela, Seaver est intronisé plante verte officielle de l’équipe. Et elle ne nécessite pas d’arrosage régulier, juste quelques mini gateaux de temps à autre.

Bref, 7.5/10

Un bon épisode solide dont le déroulement s’avère logique et rythmé et qui est soutenu par un tueur / victime très intéressant à suivre et bien interprété. Malheureusement, l’épisode ne fait que survoler certains points. Un peu plus de développement par ci, par là n’aurait pas été de trop.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

3 commentaires pour “Esprits criminels – Episode 6.19”

  1. delromainzika dit :

    Tu as repris/volé mon intro ! Tricheur ! 😀

  2. Nico Speedu dit :

    Ah oui, c’est vrai que tu fais les reviews de esprits criminels toi aussi. Tu devrais être content, pour une fois, on pense la même chose. Mais fais gaffe, faudrait pas que ça devienne une habitude.

  3. delromainzika dit :

    Mais j’apprécie qu’on ait le même point de vue 🙂

Laissez un commentaire