Switched at birth – Episode 1.05

Dogs playing poker

Saison 1, Episode 5
Diffusion vo: ABC Family – 4 juillet 2011

Toby embarque Daphné dans une partie de poker tandis que Bay n’a pas de préservatif mais du chili.

Que dire ? La série peine à décoller. Les scénaristes ne se lachent pas dans les situations mais parfois, ils en font 15 fois trop. Ilsuffit de voir l’état émotionnel dans lequel se trouve Bay alors qu’elle a eu 3 rencards avec lui et deux bisoux rapides. Bon, je veux bien que c’est une ado toute emplie d’hormones mais quand même … Heureusement qu’ils n’ont pas d’animaux, sinon, elle se terrait 2 semaines dans sa chambre parce qu’il serait revenu avec de la terre sous les pattes. Oui, j’exagère un peu mais bon, si les scénaristes le font, pourquoi pas ?
Et sinon, elle ne voulait pas retrouver son vrai père ? Elle a la capacité d’attention d’un poisson rouge ou quoi ? Je l’espère, ça voudra dire qu’au prochain épisode, on ne l’aura pas en larmes à cause de Ty qui s’est ty-llé vite fait.  C’était beau quoi ce spin off de Army Wives quand même avec le presque mari qui s’en va à l’armée pour le bien de son pays, avec toute la famille émue mais heureuse qu’il aille défendre la patrie qui leur a tant donné :  le chômage, un voisinage violent, la pauvreté, une fille qui n’est pas la leur, des soins inappropriés ayant causé la surdité, …

Tu aurais dû rester dans ton canapé ...

Du coté de Daphné, ce n’est pas mieux. On sort tout d’un coup une addiction au jeu et plus précisément au poker pour Toby. Sauf que c’est Bay qui est génétiquement prédisposée à l’addiction comme le second épisode l’avait expliqué. Enfin bref, il fallait bien lui trouver un truc chiant à faire donc voilà. Et Emmett se fait embarqué, on ne sait pas trop pourquoi mais bon, il a l’intelligence de partir avant le naufrage. Emmett, c’est le genre de mec qui quitterait le Titanic en voyant un iceberg au loin. Du coup, Daphné est Kate Winslet et Toby Leo. Hmmm.
Et après le sexe c’est mal, la guerre pour l’Amérique, c’est bien, on a eu droit à la troisième bonne dose de dégoulinant avec mentir et tricher, c’est mal.
Finalement, je préfèrais le Toby d’avant, en retrait.

Enfin les parents, totalement à la ramasse avec Kathryn qui ne peut expliquer les choses de la vie à Bay, donc, en toute logique, elle va pourir la vie sexuelle de Regina. Bon, l’intention de la préserver d’un triple divorcé, c’est bien, mais la niaiserie de son intervention chez Regina, couplé avec encore une dose de dégoulinant avec le « mais on ne couche qu’avec l’homme qu’on aime pour la vie et au delà ». Heureusement, Regina équilibre le truc en rappelant qu’on peut sortir avec un homme pour avoir une dose de « fun ». En fait, Regina, c’est la plus cool et la plus normale finalement.
En tout cas, c’est dommage qu’ils n’aient pas poussé plus loin la façon dont ils voulaient tourmenter Bay en acceptant Ty. C’était drôle mais trop court.

Bref, 6/10

Trop de bons sentiments, mais l’ensemble arrive quand même à se laisser suivre tranquillement. Si seulement les scénaristes osaient aller un peu plus dans le soap grandiloquant, ça serait plus fun.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire