Desperate Housewives – Episode 7.21

Hawaii, affaire d’état
Then I really got scared

Saison 7, Episode 21 sur 23
Diffusion vo: ABC – 8 mai 2011
Diffusion vf: Canal + – 23 juin 2011

Paul soupçonne Susan, Bree drague, Gabi a peur et Lynette n’est toujours pas morte dans d’horribles souffrances.

Je précise avant tout que j’écris cette review sans avoir vu les épisodes suivants, au cas où mes prédictions s’avèrent exactes ^^

Malheureusement, Lynette existe toujours. Cette semaine, la miss décide de faire chier son monde parce qu’elle n’a pas été consulté au sujet des vacances. Camping car planifié par Lynette contre une semaine dans un palace à Hawaii avec vol en hélico au dessus d’un volcan, nage avec les requinset ballade en moto avec Daniel Dae Kim. Il y a bien que Lynette pour faire un caca nerveu à l’idée d’aller à Hawaii. Ah non, c’est juste que c’est pour le principe. La chieuse doit tout contrôler, y compris le choix de la trotinette des jumeaux pour Noel il y a 10 ans.
On ne peut rien reprocher à Tom qui fait vivre la famille et la rend heureuse. Par contre, on peut vraiment haïr Lynette. Et je ne comprends pas Paige du coup qui se demande quel parent choisir. Alors ma petite, tu as le choix entre ton papa qui a tout plein de fric, qui n’est jamais là et va acheter ton amour ou ta maman qui grogne tout le temps, rale sur tout et finira vivant dans une maison insalubre entourée de 58 chats … Quel choix difficile !
Donc voilà, on arrive trèèèèèèèès péniblement au point de non retour avec l’évocation du divorce qui sera réglé rapidement. Tom va démissionner pour le bien de sa famille et passera le début de la saison 8 à faire la gueule parce que Lynette lui a gaché son … quarante-deux-douzième rêve, un truc dans le genre.
Mais bon, je préfèrerais qu’ils divorcent et que Lynette parte loin, très loin, très très loin, là où il n’y a aucune caméra d’une production ABC Studios.

Cet épisode vous a été présenté par tueur sanguinaire 2 le film, disponible en DVD et VOD dès le 28 juin

Du coté de Gabi, on offre l’intrigue légère avec la question de l’âge pour regarder un programme violent avec son enfant. Elle aurait pu le faire avec Célia mais cela aurait obligé la petite à émettre un son. Donc zou, c’est Juanita qui se farcit le slasher et la nuit de camping dans le jardinet devant la maison.
C’est plutôt sympa à suivre, avec une intrigue pile poil dans le type Gaby et réhaussé par l’excellent Lee que j’adore de plus en plus. Ses deux passages (l’histoire + la hache en plastique) sont excellents tout comme ces dialogues.
Par contre, je ne vois pas où ils veulent en venir avec le mystérieux homme au chapeau. Pitié, tout sauf un rapport avec les gosses échangés !

Du coté de Bree … Ron pfff, ron pfff … C’est aussi intéressant et attirant que Chuck Vance, le super policier un poil harceleur et obsédé quand même.

Mine alors !

Enfin, il reste Susan qui est vraiment l’intrigue dyn amique de cette fin de saison, la seule qui possède une direction intéressante. Son duo avec Paul fonctionne à merveille et les rebondissements sont multiples et le final très intéressant. Que va t’il se passer pour Susan maintenant ? Comment va t’elle pouvoir convaincre de son innocence ? Et là, je sens bien que Chuck va enfin avoir une utilité pour le coup, Bree faisant du chantage: sexe contre libération de Susan.
En tout cas, c’est là qu’on retrouve les meilleures moments et les meilleurs répliques, dans l’intrigue de la femme qui vous coute 54 dollars de l’heure (90 cents la minute). C’est bon avec le proviseur, c’est bon avec Paul qui la voit comme une psychopate, c’est bon lors de la chasse aux cookies, c’est bon tout le temps, malgré les conneries de raccords du style Susan qui file du fric à tout le monde maintenant en intro de l’épisode (elle était encore pauvre il y a deux épisodes) ou qui fait des bons plats à tout le monde alors qu’elle a toujours été et l’a également avoué, une cuisinière toute pourrie qui ne savait faire que les lasagnes.

Bref, 5/10

Seule Susan tire vers le haut l’épisode, Gabi apportant la touche légère mais totalement dispensable de l’épisode. Bree et Lynette s’amusant à foncer encore et toujours dans le mur depuis de trop nombreux épisodes.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Minipod: Doctor Who – Saison 6, première partie

Bonjour, bonsoir à toutes et à tous. C'est l'heure des minipods d'été ! Pendant tout l'été, nous reviendrons sur des...

Fermer