Desperate Housewives – Episode 7.18

Les grosses confidences
Moments in the woods

Saison 7, Episode 18 sur 23
Diffusion vo: ABC – 17 avril 2011
Diffusion vf: Canal + – 9 juin 2011

Tom travaille, Carlos se balade dans les bois, et Susan se met à jouer au casino.

Commençons par les passionants Scavo. Lynette est soudainement super riche à millions. Comme si Tom était passé d’un boulot à mi temps au McDo à PDG de Microsoft. Lynette est contente jusqu’à ce u’elle comprenne que son Tom ne va soudainement plus être à la maison. Elle ne pourra plus briser des coucougnettes à tous les diners. Et oui Lynette, tu l’as voulu, tu assumes. Ah mais non, au prochain épisode, on va surement se farcir Lynette qui veut son mari + le fric qui va avec. Ca s’annonce chiant quoi.

C'est dingue, Celia apparait dans tous les épisodes en ce moment.

Du coté de Susan, on a droit à une intrigue simple mais efficace. Pourquoi elle et pas Dick ? Et surtout, pourquoi a t’elle une chance inouïe en ce moment ? C’est traité simplement mais l’interaction avec Roy s’avère bonne et globalement, cet après de Susan est bien traité. Il fallait en profité parce que ça y est, c’est fini pour toute cette histoire vu que le docteur lui explique qu’elle se rétablit plus que bien. Tout va donc rentrer dans l’ordre pour la famille Delfino à laquelle il ne reste plus qu’à récupérer sa maison pour être revenu au point de départ.

De son coté, Bree enclenche une série d’évènements qui peut nous conduire loin. Ou pas, c’est Desperate après tout. Et tout cela aboutit à Carlos qui apprend enfin pour la mort de sa « mama ». Euh oui sauf que non, elle est morte dans l’escalier de l’hôpital. Mais passons ce détail. Après tout Carlos pardonne bien à Andrew, sous prétexte qu’il était jeune. Mais bien sûr. C’est bien connu qu’on n’a nullement conscience de nos actes à 16 ans … Enfin bon, ça permet à Carlos d’avoir de la bonne scène dramatique mais j’aurais aimé voir la discussion entre lui et Andrew. Les deux acteurs sont bons et en forme en ce moment. Cela aurait donné une excellente scène.
Mais avant d’en arriver là, on a du comique à la desperate, mais le bon desperate, à base de quiproquos, sans surjeu. Voir Gabi et Bree psychoter sur le sort imaginaire de Andrew et les « indices » lorsqu’elles arrivent sur place est drôle et m’a bien plu.
Par contre, l’intrigue craque et s’effondre sur la fin avec Carlos qui interdit aux deux amies de se voir parce qu’il ne pardonne pas à Bree parce qu’elle n’a rien dit. Il lui reproche donc de ne pas avoir dénoncé et envoyé son fils en prison pour meurtre ? Hmmm
C’est surtout annonciateur d’une intrigue potentiellement hyper pourrie puisque les deux wives vont vouloir se voir tout le temps soudainement, alors qu’elles n’ont du partager que trois scènes ensemble depuis le début de la saison … En fait, je ne vois pas trop en quoi c’est une punition d’interdire à Gabi de la voir tellement elles ne sont quasiment jamais ensemble ou alors quelques secondes pour une scène de groupe rapide comme au début de l’épisode précédent à l’hôpital.

De son coté, l’intrigue Felicia / Paul se tape un rebondissement illogique vu qu’elle n’a même pas fait un an avant une liberté conditionnelle. Et là voilà, totalement folle, de retour pour … ? Franchement, ça s’annonce pathétique entre les deux. L’arc aurait dû stopper au précédent épisode qui livrait une bonne scène de fin entre les deux, dans l’église de la prison. Ils s’en seraient sortis tous les deux avec classe mais non, les scénaristes sont sadiques. Ils aiment faire souffrir leurs personnages et les téléspectateurs.

Bref, 7/10

3 wives sur 4 à niveau et offrant de bonnes intrigues. Il reste l’irrécupérable Lynette et la désespérante guéguerre Paul / Felicia pour plomber l’ensemble. Dommage.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Desperate Housewives – Episode 7.17

Que sa fête commence Everything's different, nothing's change Saison 7, Episode 17 sur 23 Diffusion vo: ABC - 3 avril...

Fermer