Teen Wolf – Episode 1.01 – Series premiere

Pilot

Saison 1, Episode 1
Diffusion vo: MTV – 5 juin 2011

C’est l’histoire d’un ado à crocs …

Teen Wolf est un film du milieu des années 80 avec Michael J Fox en tête d’affiche poilue. Un film qui a marqué une génération malgré son coté un peu gnan gnan. MTV a dû sûrement cartonné en le rediffusant et a donc décidé d’en commandé une série. Voici donc Teen Wolf la série, sur un scénario signé, entre autres, Jeph Loeb, consultant sur Smallville et Heroes … Hmmm.

Et soyons honnêtes, ce n’est pas un mauvais épisode dans sa structure. On rentre directement dans le vif du sujet, en nous épargnant 15 minutes pré morsure pour établir que c’est un loser. Par la suite, le rythme reste bon, la transformation se déroulant comme il faut pour aboutir à la matinée post première transformation. C’est donc du classique et attendu, mais plutôt bien rythmé et efficace.

Les ongles, faut en prendre soin !

Par contre, là où ça coince, c’est dans le fond. On est devant un pilote milles fois vu et revu. Aucune once d’originalité ne parcourt ce pilote qui applique de A à Z les codes du teen show de la fin des années 90, à la Buffy, à la Roswell, codes repris avec brio il y a un an et demi, presque 2 par The Vampire Diaries. On a donc un ado moyen, peu remarqué mais qui aimerait l’être et va le devenir par la force des choses, un peu secoué mais pas trop par la star du lycée qui va être jaloux des talents « cachés » du héros, un héros qui se traine son meilleur pote insupportable qui accepte tout et est là pour l’aider et on fait entrer la belle fille, fraichement arrivée qui va forcément craquer pour notre héros avant le twist rabaché de l’ennemi dans son entourage, ici, papa étant chasseur de lycanthropes.
Rajoutons par dessus une bande son teen pop acidulée et collons à poil le héros une scène sur deux et le tour est joué. Enfin, presque, parce qu’il faut là un talent spécial, celui d’écrire des dialogues affreusement horribles à en faire saigner les oreilles des téléspectateurs par leur prévisibilité, leur manque de naturel et/ou leur ridicule. C’est bien le cas, et la plupart sont débitées par le meilleur pote, comme il se doit. Ouf.

A coté de celà, il faut ajouter des acteurs plutôt limités. Et là, pas de problème. Le héros, Scott, est au mieux, correct, mais le plus souvent, il est tout simplement mauvais et ridicule, avec certains passages récitations, je pense par exemple au face à face d’abruti avec la star du lycée au sujet des stéroïdes. Là, on a la totale : scène inutile, dialogues à chier, acting synonyme.
En plus, pour ne pas aider le pauvre Tyler Posey, incarnant Scott, je n’arrête pas de voir Matt Dallas de Kyle XY qui il « joue ». Je n’ai pas de bol, parce que Derek le mystérieux me rappelle un peu trop Tyler Lockwood de Vampire Diaries. Et que dire du père de Allison qui me rappelle carrément Martouf de Stargate SG1. Sauf que là, c’est normal, c’est le même acteur ^^
En parlant de Allison, j’aime bien Crystal Reed, son interprète au doux nom évoquant le strip tease ou le porno. Sauf qu’en fait, suivant l’angle de vue, bah, son nez est trop gros pour mon goût. Dommage. Mais je saurais passer outre et être « heureux » de la voir. Surtout que cela doit être la meilleure parmi les acteurs « teen ».

Elle mouille quand elle est près de lui ! c'est mimiiii

Tout n’est pas négatif non plus. La bande son a déjà le mérite de ne pas être envahissante. C’est l’avantage de ne pas être sur the CW mais sur MTV, une chaine qui n’a de musicale que le nom depuis bien longtemps. D’ailleurs, c’est grâce à MTV qu’on a la meilleure ligne de dialogue avec la mère de Scott qui lui explique qu’elle ne veut pas finir dans une télé réalité sur des ados enceintes, émission vedette de MTV ces derniers temps, je vous rappelle. Ce genre de petites piques sur le diffuseur d’une série me plait toujours.
Coté visuel, on n’est pas non plus déçu. Malgré les nombreux plans nocturnes, il y a un bel effort de photographie et on voit tout, n’étant jamais en train de froncer les yeux pour deviner ce qui se passe. On a même droit à un plan bien crade avec le demi cadavre. Je ne m’attendais vraiment pas à un tel plan dans une série ado. Globalement, sans être originale, l’ensemble de la réalisation tient bien la route.

Bref, 5/10

Teen Wolf pose les bases d’une mythologie simple mais qui pourrait s’avérer être intéressante suivant le développement fait par la suite. Pour l’instant, ce pilote reste bien dans le cadre formaté de la série teen fantastique, sans apporter d’originalité. Efficace, pas chiant à suivre mais beaucoup trop prévisible pour être plus qu’un simple moyen de comater pendant 40 minutes.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

3 commentaires pour “Teen Wolf – Episode 1.01 – Series premiere”

  1. Maxwell39 dit :

    Je n’ai pas trouvé ça désagréable, c’est sur , ce n’est pas très inventif mais ça se laisse facilement regardé. Ce que j’ai bien aimé, c’est que l’acteur principal fasse beaucoup moins vieux que n’importe quel acteur de teen show habituel ce qui est pour moi (presque) rédibitoire dans ce genre de série.
    Bon, même si je me suis cru sur ABC Family (et oui encore une série qui devrait plaire à Maxx 😆 ) je vais sans doute continuer à regarder mais jusquà quand …

  2. Maxx dit :

    hé non raté, seul abc family peut faire du abc family

  3. Maxwell39 dit :

    Non mais t’a raison et puis c’est vrai que Pretty Little Liars est bien mieux que Teen Wolf au moin dans le jeu des acteurs … 😆

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Minipod: Supernatural – Fin de saison 6

Bonjour, bonsoir à toutes et à tous. Supernatural vient de terminer sa sixième saison avec un final pour le moins...

Fermer