Fringe – Episode 3.22 – Season Finale

The day we died

Saison 3, Episode 22 sur 22
Diffusion vo : FOX – 6 mai 2011

C’est la fin ! De la saison, du temps, des dimensions, de plusieurs personnages, bref, c’est la fin.

La saison aurait dû se finir au 21. Je n’arrive pas à m’oter cette idée de la tête depuis la vision de cet épisode 22. Il n’est pas foncièrement mauvais en lui-même mais il manque clairement d’ampleur et d’ambition. Il n’a pas réussi à me faire passioner pour ce futur et puis le cliffhanger m’achève parce qu’ils ont opté pour une voie extrêmement casse gueule … Enfin tant que les dessous de la jupe de la statue de la liberté n’abrite pas que 4 orteils et le purgatoire, ça pourra passer …

Franchement, j’ai du mal avec les paradoxes temporels et là, ils y vont à fond dedans et ça ne me parait pas coller pour le moment. Si Peter n’a jamais existé, pourquoi Walternate accuse Walter d’avoir niqué son monde en allant là-bas. Walter n’avait aucune raison d’y aller et s’y opposer même avant de franchir le vortex dimensionnel pour aller récupérer Peter. Du coup, si il s’y est rendu, cela veut dire que les évènements sont inéluctables et cela provoque la négation de l’idée de la série que nos choix déterminent l’avenir du monde.  De plus, pourquoi Peter est spécial ? En fait, il est banal. Il n’a pas de pouvoirs, rien. En fait, il n’existe que dans un univers. Et en quoi cela le rend spécial au juste ? Charlie aussi n’existe que dans un univers. Broyles de même. Et si on attache le coté spécial de Peter à la traversée des dimensions, c’est bidon, c’est un hall de gare les vortex dimensionnels entre les shapeshifters, les deux Walter, Olivia, … La seul coté spécial relève de l’affectif mais pourquoi Walter imposerait le sacrifice de son propre fils ? Parce qu’il a niqué une dimension puis l’autre et veut se racheter ? Il veut réparer son erreur ? Cela a peu de sens tant Walter nous a été présenté uniquement comme fou de son fils.

Bref, il va falloir de très solides explications qui pourront influencé à postériori mon avis sur ce final. Pour l’instant, je reste très septique sur la capacité des scénaristes à s’en sortir avec ce final. Le pire serait quand même de s’en servir comme justificatif pour effacer toutes les idées lancées sur lesquelles ils n’ont pas de solutions, genre Dark Peter, dont ils ont déjà esquivé les explications en sortant Bellivia pour nous détourner de cela, Bellivia qui nous apprend que Olivia doit mourir d’un mec mystérieux qui n’est clairement pas Walternate mais le futur qui n’existe pas n’en fait pas son tueur. Vous voyez, rien que sur ce point, cela commence à être déjà casse gueule. Parce qu’on peut sortir une explication, mais faudra t’il encore qu’elle reste cohérente avec le reste des éléments.

Sinon, pour le futur en lui-même, outre le coté sympathique de voir les « différences » en 15 ans (ou pas, Astrid change de coiffeur mais la nièce Ella ne sert toujours à rien), ce futur était très décevant. Trop proche de notre présent (sérieux, les téléphones portables ne vont pas changer en 15 ans ?), sans véritable enjeu puisqu’on sait très vite qu’il n’existera pas. J’aurais vraiment préféré une approche plus classique du Peter présent coincé dans le futur et qui « guide » le présent et voir ainsi les répercussions des instructions qu’il aurait envoyé au présent par le biais des vortex temporels. Dans le même genre d’idées, j’aurais aimé une sorte de morphing transformant les personnages dans la salle, n’ayant pas eu l’influence de Peter dans leur vie puisqu’il a été effacé. D’ailleurs, sans Peter, Walter devrait toujours être enfermé dans son hôpital psychiatrique.

Sinon, pour en revenir au futur, contraiement à beaucoup, on voit des vieillissures sur les gens. Peter est un peu enrobé et a les temps légèrement grisonnantes ^^. Et Walternate a les cheveux blancs fluos quoi !
En fait, le problème que ce futur me pose est qu’il est trop exposé, qu’il dure trop longtemps alors que son but est simplement d’expliquer deux choses : les first people sont les humains du futur et l’avenir dépend de l’interaction entre les deux mondes, sachant que l’interaction qui est à la base des merdes dans les deux mondes. Paradoxe ou boucle temporelle à la con ? Du coup, faire 38 minutes dessus, c’est trop long, sentiment renforcé par l’interminable enterrement que j’ai simplement passé en accéléré quand la musique a remplacé les paroles, sachant que cela n’apporterait rien comme info du coup et vu que je suis un monstre froid et sans coeur, je n’avais rien à foutre de la nièce qu’on ne connait pas et qui ne sert à rien qui chiale et du cliché du mari qui va noyer son chagrin dans un bar. Par contre, la mort d’Olivia m’a bien surpris. C’était froid, net et précis et quand Walternate expliquait qu’il allait faire perdre le plus cher à Peter, j’imaginais un truc tordu pour tuer Olivia. Non, un flingue, une balle et zou. C’était classe. Et puis pendant que je passais en accéléré l’enterrement, je pestais comme la pub mensongère des teasings (un d’entre eux va mourir !). Bon, au final, Peter y laisse sa peau. Sauf qu’absolument personne n’y croit. Pire, beaucoup sont comme moi et redoutent une double dose d’Olivia dépressive parce qu’elle « sent » qu’il lui manque un truc jusqu’à ce qu’on trouve le moyen de lui faire rappeler Peter et le ramener.

Autre problème avec le futur décrit est qu’il est assez incohérent en lui même. Peter est super trop ému de la mort de revoir son papounet, après ne pas avori été le voir pendant 10 ans ? Idem pour Olivia ? C’est quand même très limite. Et pourquoi filer un oeil de verre qui brille à Broyles si ce n’est pour ne pas nous expliquer pourquoi il a cet oeil de verre ?  Et pourquoi personne ne garde les zones ambrées ? C’est quand même un truc super dangereux et c’est protégé simplement par deux pancartes ? Sérieux ? Des pancartes genre « ne marchez pas sur la pelouse » quoi … Ils mériteraient de crever pour tant d’insouciance. Ca et le fait qu’ils enferment comme des cons le seul mec qui pourrait trouver une solution au problème des vortex et tout ça. Oui, ce futur mérite de disparaitre, c’est pour son bien en fait.
Le seul truc classe dans le futur en fait, c’est que Walter veut Astrid et s’inquiète de son sort. Ca et le fait que Ella se souvienne de Gene. Ouais, deux personnes à sauver quoi. Astrid et Walter, parce que Ella a beau se souvenir de Gene, elle mérite de mourir pour avoir oublier tonton Walter et parce qu’elle ne sert à rien.

Bref,

Je me refuse à noter l’épisode parce que sa qualité se jugera vraiment à la capacité des scénaristes à bien s’extirper de la voie très casse gueule qu’ils ont ouvert avec la fin de l’épisode. Sauf que j’ai très peur qu’ils n’y parviennent pas. Il faudrait qu’ils aient pensé au truc avant et je crains qu’ils aient balancé cette fin, soient partis en vacances et reviendront le premier jour de travail avec un « bon, on s’en sort comment maintenant ? »

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

5 commentaires pour “Fringe – Episode 3.22 – Season Finale”

  1. delromainzika dit :

    Hum hum. No Comment.

  2. Flow dit :

    Je leur fait confiance. Après cette excellente saison, je leur fais confiance sans hésitation.
    S’ils nous expliquent pas pour le futur, c’est simple. C’est parcequ’on va le revoir… Et je l’ai bien aimé même s’il prenait trop de place dans l’épisode, je suis d’accord.
    Pour les first people, content qu’on s’en débarasse. Il est temps de revenir aux observateurs, trop en retrait cette année.

  3. Juldu33 dit :

    Les 41 première minutes, ça pouvait encore passer (encore que j’aurai largement préféré que le final de la saison 3 se concentre sur les conséquences directes de la machine, puis que genre début saison 4 on ait une alternance présent/futur, et que pour le final de mi-saison ce soit le « voyage dans le temps » de la conscience de Peter. Là c’est beaucoup trop rapide)

    Mais les dernières minutes avec la disparition de Peter m’a achevé !
    C’est complétement illogique avec tout le reste : par exemple, même quand tu dis que Walter devrait être à l’hôpital, bah même pas vu que Peter n’existe pas, pas besoin d’aller le chercher et sa mère se suicide pas (si je me souviens bien de l’histoire).
    Et puis si Peter n’existe pas, il y a pas de problème avec les univers parallèles !
    Enfin, s’ils pouvaient voyager facilement dans le temps (d’ailleurs on sait pas comment ils se sont démerdés…), pourquoi ne pas renvoyer la conscience de Walter pour le faire décider de ne pas aller chercher son fils ?

    Bref, autant l’épisode 21 annonçait le meilleur, autant le 22 me laisse craindre le pire…

  4. Juldu33 dit :

    Le pire du pire c’est Folivia qui du coup est enceinte de l’imaculée conception -_-« 

  5. Jou dit :

    Au fur et à mesure des saisons , une chose me devient de plus en plus insupportable , le personnage d’olivia. Ses ressentiments son plein d’incohérence , elle de situe toujours dans la plainte, la victimisation à la fin c’est lassant de toujours la voir Geindre.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
The vampire diaries – Episode 2.21

The sun also rises Saison 2, Episode 21 sur 22 Diffusion vo: The CW - 5 mai 2011 Klaus passe...

Fermer