Smallville – Episode 10.17

Kent

Saison 10, Episode 17 sur 22
Diffusion vo: The CW – 15 avril 2011

Clark Luthor fait son retour dans notre dimension, expédiant Clark Kent dans l’autre dimension où il va retrouver un Jonathan Kent mal en point.

Ah ! Smallville est de retour ! Les raccords foireux m’avaient manqué. Et là, l’épisode en offre un magistral. Dîner de Tess avec Clark Luthor à plus de 20h, en pleine nuit à Metropolis. Plan suivant, Clark Kent revient dans notre dimension à la ferme en pleine journée. Plan suivant, il vient sauver Tess à Metropolis en pleine nuit. Cela fait un sacré décalage horaire entre les deux villes pour le coup. Pauvre Lois qui se tape des heures de transport tous les jours pour rallier les deux villes !
Par contre, pas d’erreur raccord pour le cristal puisque Lois indique bien que c’est celui du premier épisode multi dimension et pas celui réduit en miettes par Clark Luthor. Mais bon, on passera sur le laser magique de Emil quand même. Le pire, c’est que je me disais quand CL le réduit en miettes « J’espère qu’ils ne vont pas sortir une colle magique pour le reconstituer quand même ». Bah non, point de colle magique mais un laser magique ! Ils m’ont bien eu ^^

Donc Clark Luthor est parmi nous. Pourquoi ? Parce que son monde sait pour lui et se trimballe avec de la kryptonite. Il vient aussi pour tuer Lionel, mais bon, c’est tertiaire ça. C’est aussi et surtout, l’intrigue glauque mais finalement savoureuse de Clark qui veut se taper sa demi soeur Tess qui motive notre alien extradimensionnel. Je dois dire que du coup, les scènes entre eux deux sont très bonnes: de la perversion, de la violence, de la domination, de l’intimidation, … C’est du tout bon pour cette intrigue dérangeante.
Et puis Clark Kent vient tout foutre en l’air. Monsieur revient et balance sa morale à deux balles. Bon, certes, c’est le personnage qui veut ça. Il se doit de devenir un jour (et il lui reste 5 épisodes pour le faire), Superman, l’homme qui inspire les hommes. La perfection même. Or là, on retrouve bien cette idée avec CL mais le problème est que c’est vraiment trop écrit à la truelle. « Ecoute, au fond de toi, tu es gentil ! Tu as un père de synthèse là-bas toi aussi. Va lui parler et deviens bon ! » « ok ». C’est quand même plus que limite.

Et pourtant, CK avait eu de l’entrainement dans l’autre dimension puisqu’il retrouve Jonathan, son père, mais en version « j’ai tout perdu, je suis une loque ». Quel plaisir de revoir à nouveau John Schneider quand même. Il est en plus très bon dans ce rôle borderline. J’ai adoré. Par contre, j’ai moins adoré là encore, l’influence de CK écrite à la truelle. Du genre « dlivre moi et je te prouve que je suis pas CL » « ok » ! Euh … Ou encore « mais va retrouver Martha et sois un autre homme père » « ok, … fils ».
On ne peut donc pas dire que l’écriture se soit encombrée de subtilités et de finesse pour ses scènes malheureusement. Le but était de montrer que Clark Kent pouvait être un exemple et qu’il pouvait influencer les gens, même les plus désespérés ou irrécupérables. Et la mission est accomplie. C’est déjà ça. Maintenant, je l’imagine face à Darkseid sortir un truc du genre « Mais, tu as un peuple qui t’aime sur ta planète. Va prendre soin de lui ». Et Darkseid répondre « Ok, j’y vais. Désolé pour les morts, la séance de bondage avec Lois et tout ça ». Ca serait catastrophique. Mais bon, ça serait toujours moins pire que le non combat contre Doomsday en fin de saison 8.

A coté de cela, Lois a droit à une vraie intrigue qui ne se limite pas à préparer des cookies à la ferme. Elle se questionne sur son futur. L’idée de lier passé et futur est bonne. En plus, c’est correctement lié à l’intrigue Jonathan. Bon, c’est un peu cul-cul la praline mais ça passe le coup que sa maison, c’est avec la personne que l’on aime. Le problème que j’ai, c’est juste que là encore, c’est écrit avec très peu de finesse. Il n’est pas suffisament fait référence au passé de Lois et à quel point son arrivée parmi les Kent a changé sa vision de la famille et du foyer. Par exemple, il n’est fait à aucun moment référence au fait qu’elle est fille de militaire et a donc dû constamment déménager dans sa jeunesse et par conséquent, n’a jamais pu considérer un endroit précis comme son foyer, sa maison, jusqu’à son arrivée à la ferme Kent. Par conséquent, il manque la déchirure que peut représenter le déménagement pour elle. Alors, certes, c’est rattrappé par la morale « chez soi, c’est avec son amour » mais bon …

La vraie bonne chose à retenir de toute l’intrigue, cela reste le téléscope. Pour Lois, cela représente Clark et son adolescence difficile. Il venait d’ailleurs, il cherchait d’où il venait parmi les étoiles et tout cela. Sauf que non, en fait, il n’a jamais regardé les étoiles. Il se contentait de mater Lana sous la douche avec. Du coup, avec la morale du jour, on obtient que le corps de Lana fut la maison de Clark durant toutes ses années acnéiques ^^

En tout cas, maintenant, la série n’a plus de décors ou presque. Il faut espérer que les nouveaux propriétaires de la ferme ne s’installent pas trop vite ! Je veux mon mariage dans la grange devant les 5 invités que la production peut encore payer (Emil, Tess, Oliver, Chloé et Lex)

Bref, 7/10

C’est toujours un plaisir de revoir Clark Luthor et il offre de bonnes scènes. La scène finale est également trop mimi avec Lois dans les bras de Clark sur le porche. La morale de l’épisode est également un tournant dans l’acceptation de la destinée de modèle de Clark. Mais qu’est ce que c’est mal écrit quand même. La finesse n’a jamais tué personne et ne coute pas un cent de plus à la production. Alors pourquoi s’en passer ?

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Un commentaire pour “Smallville – Episode 10.17”

  1. Flow dit :

    Attends, la finesse ils n’ont jamais connu. Ils vont pas commencer à cinq épisodes de la fin ça ferait tache… Et je veux quelques destructions de grange encore!!!
    Sinon, cool ta bannière. La fin est proche.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Fringe – Episode 3.19

Lysergic Acid Diethylamide Saison 3, Episode 19 sur 22 Diffusion vo: FOX - 15 avril 2011 Il faut sauver Olivia...

Fermer