Esprits Criminels – Episode 6.02

JJ / Contrainte et forcée
JJ

Diffusion vo: CBS – 29 septembre 2010
Diffusions vf: RTL TVI – 17 janvier 2011, TF1 – 13 avril 2011

Le département des sciences du comportement doit retrouver une jeune femme disparue mais aucun des deux adolescents suspects n’avoue quoique ce soit. Dans le même temps, JJ apprend qu’elle doit être mutée dans un autre service.

Au revoir Jennifer Jarreau. Tu nous manqueras, c’est certain. Tu étais un peu l’âme de l’équipe. Tu étais la plus humaine de tous. Tu étais celle qui était la plus « normale », la moins marquée par les horreurs auxquelles sont confrontés l’équipe menée par Aaron Hotchner. Le départ se fait avec classe. On sent que la production aimait l’actrice et son personnage qui se voit gratifié de tout un acte pour dire au revoir et quitter de façon larmoyante l’équipe.

Tout l’épisode repose sur ce point. On y fait constamment référence par l’insistance de Strauss pour que JJ soit mutée de suite. L’intrigue du jour y participe également avec des parents plus borderline que d’habitude et plus impliqués également, histoire d’insister sur le coté indispensable de la belle chargée des relations publiques. Et cela est vraiment bien fait en plus, Gil Bellows donnant une formidable répartie à AJ Cook dans les faces à faces entre ce père désespéré et JJ. Je regrette juste la scène finale, un chouïa too much avec JJ qui sort que son fils a du veiller sur sa fille de là-haut, tout en tripotant la croix à son cou. Même si cela pouvait se comprendre par le coté très religieux du père, cela reste un poil exagéré à mon goût.

A coté de cela, il y a quand même une enquête. Et je regrette un peu que JJ prenne autant de place car les épisodes tout en interrogatoires, j’aime ça. Et là, les deux jeunes hommes sont bien retranscrits et très intéressants, notamment tout le coté dominant / dominé qui se renverse a ufil des découvertes par l’équipe. Ils auraient mérité un peu plus de développement et une fin moins précipitée. Ils auraient mérité un épisode complet rien qu’à eux.
De plus, le rythme est bon. Les découvertes tombent au bon moment et les indices sont bien semés, sans avoir une grosse pancarte clignotante juste au dessus d’eux, comme c’est trop souvent le cas dans les séries policières malheureusement. Je pense notamment au fait qu’on évoque la passion de la disparue pour la natation, chose qui la sauve, mais l’épisode le fait normalement, au milieu du descriptif de sa vie, sans insister lourdement du genre « oh, j’ai oublié de vous dire aussi qu’elle est très bonne en natation, je ne sais pas si ça vous aidera mais vous deviez le savoir ».

Bref, 9/10

Le départ de AJ Cook de la série est très bie ntraité et on sent tout l’attachement du casting et de la production envers l’actrice. Elle part avec classe au sein d’une histoire du jour intéressante et bie ntraitée. Et c’est ça le problème en quelque sorte, cette histoire aurait mérité d’être au centre de l’épisode mais est malheureusement éclipsée par le départ.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Smallville – Episode 10.17

Kent Saison 10, Episode 17 sur 22 Diffusion vo: The CW - 15 avril 2011 Clark Luthor fait son retour...

Fermer