The Event – Episode 1.17

Cut off the head

Saison 1, Episode 17 sur 22
Diffusion vo: NBC – 18 avril 2011

Sean retrouve Vicky avant de se confronter à Dempsey. Le président ne sait plus à qui se fier entre les soupçons sur sa femme et Sofia qui manipule le vice président dans l’ombre.

The Event n’est pas la série du siècle mais elle sait offrir du divertissement. Elle sait boucler ses intrigues pour mieux repartir et éliminer le surpoids avec plus ou moins de grâce. Enfin sauf avec le pauvre Simon qui est maintenant cloué au lit et révèle des choses façon Deus ex machina (« oui, j’ai lu tel truc, tel truc et tel truc »). On peut ajouter la pauvre Samantha, kelleyrisée depuis les retrouvailles avec sa soeur et son père. Où a t’elle bien pu passer ? Elle a sûrement disparu avec l’intrigue de ses amis de 5 ans à l’apparence de petites vieilles dont on ne saura jamais rien puisque Dempsey est maintenant mort. Ce qui me fait dire que les scénaristes ont vraiment dû réécrire le personnage en profondeur en cours de route, suite aux demandes de réécriture de NBC et le vent de la saison probablement unique. On peut juste supputer que Dempsey leur piquait leur jeunesse pour se l’injecter et survivre des millénaires durant.

De même, la série a dû mal à jongler avec les lignes temporelles des personnages. On comprend bien que l’intrigue de Sean se déroule en parallèle de celle du président mais l’effet ressenti est tout autre. J’ai vraiment l’impression qu’ils vivent dans une autre dimension temporelle, une dimension qui fait qu’on va plus vite des Etats-Unis au Jura que du chalet du français au château voisin. Un exemple de ce qui me parait clocher, c’est la résolution du cliffhanger qui arrive après un bon quart d’heure pendant qu’il s’est passé pleins de trucs à Washington mais dans le même temps, il ne s’est passé quasiment rien dans le Jura, le feu étant au même niveau que lors du cliffhanger. De même, comment Sean est monté là aussi vite (certes, il est légèrement essouflé) et comment sait-il que Vicky est toujours dans le château ?

La série demande donc de faire abstraction de ces détails et lorsque c’est le cas, bah The Event s’avère sympathique à regarder. On ne s’en rappellera pas dans 2 ans mais bon, pour le moment, elle remplit son office de divertissement honorable en délivrant chaque semaine sa dose de rebondissements improbables. Et en ce moment, cela échoue à la pauvre femme de Elias qui serait peut-être une des autres. Bon, perso, je n’y ai jamais cru (relisez ma review précédente). Du coup, le « twist » sur ses parents immigrés illégalement sur le territoire américain est tombé bien à plat. C’était convenu et je souhaite surtout que cela ne soit pas un faux rebondissement, qu’elle lui ai menti. Pitié, tout mais pas ça. Cela serait trop ridiculement prévisible. Perso, je reste sur mon pharmacien de Desperate Housewives. Il ne l’ont pas pris pour faire de la figuration quand même, et il était à coté de la salle du téléphone. Ou alors, la sénatrice. Après tout, qui serait mieux placée qu’elle pour détourner les soupçons ?

En tout cas, cela reste faible, et il vaut mieux se retourner vers le vice président qui offre le gros du menu. Il se rend compte qu’il n’est plus qu’un épouvantail et du coup, la proposition de Sofia parait tentante. Les scènes sont bonnes si on passe encore une fois outre les détails du style comment Sofia a pu se retrouver aussi vite et sans se faire repérer dans sa chambre d’hôtel. L’épisode joue donc avec de la psychologie mais cela reste assez basique et limitée. En tout cas, j’ai bien aimé deux scènes illustrant le pourquoi il accepte la proposition de Sofia. C’est d’abord son idée rejetée de prévenir les chefs des autres états. Idée logique, surtout pour une menace planétaire. Le regard de Ellias est tout simplement énorme à ce moment-là. J’ai cru qu’il allait rigoler avec un « la bonne blague ». Ensuite, on s’appuye sur Blake, le fidèle des fidèles du président qui lui balance tout à la gueule et achève de convaincre le vice président de se retourner contre le président mais dans un but noble, qui est de protéger ses concitoyens. J’ai assez aimé ce passage avec cette interrogation légitime: doit-on se battre au risque de tout perdre ou préserver sa peau, quitte à se soumettre ? Malheureusement, on est aux Etats-Unis dans une fiction américaine donc la réponse est toute faite. Mais bon, au moins, l’intrigue du vice président traite plutôt bien cela.

J’en reviens ensuite à Sean. Il subit une sorte de transition. On boucle son intrigue Dempsey en liquidant le vieux après qu’il est répété et donc confirmé ce qu’on savait déjà pour son rôle de sentinelle contre les autres, rôle qu’il refourgue à Sean qui ressemble de plus en plus à une sorte d’élu. Peu importe, tant qu’il fait ses intrigues avec Vicky, ça me va.

J’ai aussi bien apprécié sa douce moitié Leila. Cela doit être la première fois qu’elle agit bien. Elle se blesse pour avoir accès à Simon, en savoir plus et agit pour prévenir les autorités. Et cerise sur le gateau, elle prévient Sean, histoire de le réorienter, tout en lui précisant bien de ne pas s’occuper d’elle. Yeah ! Pas de poursuite pour sauver Miss Sourire 2011. (chose confirmée d’ailleurs par le teaser du prochain épisode).

Voilà, l’épisode nous lance donc dans la dernière ligne droite et simplifie tout pour l’objectif final: détruire ou sauver l’humanité, avec l’ajout d’un virus mortel à récupérer. Qui de Sean ou Sofia l’obtiendra en premier ? Quid du président et du vice-président ? Les enjeux sont mis en place. En route !

Bref, 7/10

L’épisode a le mérite de poser de bons questionnements légitimes et de replacer Sean dans le contexte global de la survie de l’humanité. La suite promet du grand spectacle. Espérons qu’il soit au rendez-vous !

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

2 commentaires pour “The Event – Episode 1.17”

  1. Syra dit :

    Pas envie de voir cet épisode. Donc hyper merci pour la review complète. 😀

  2. delromainzika dit :

    Personnellement j’ai trouvé cet épisode mauvais ^^ Je me suis ennuyé comme un rat mort. Dommage qu’ils exploitent pas très bien certaines histoires et puis alors le coup de la femme du président, ca dure trop longtemps car on sait très bien qu’elle a mentie et qu’elle est une Sleepers, logique !!! Et alors l’autre vieux papy qui se suicide, mais que c’est ridicule. Tout ça pour ça. La France est maudite

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Stargate Universe – Episode 2.17

Common Descent Saison 2, Episode 17 sur 20 Diffusion vo: SyFy - 18 avril 2011 Après avoir subi une attaque...

Fermer