The Vampire Diaries – Episode 2.17

Know thy ennemi

Saison 2, Episode 17 sur 22
Diffusion vo: The CW – 7 avril 2011

Isobel met en place son plan pour Elena qui ne peut que constater les trahisons autour d’elle. De son coté, Bonnie s’éclate avec ses nouveaux pouvoirs pendant que Caroline recherche Matt.

« You’re the only parent I have left » – Elena à John.

Sympa pour Jenna cette réplique de Elena. Même elle oublie la pauvre Jenna qui est vraiment traitée comme de la merde par tout le monde. Je la plains. Elle découvre que son mec lui a menti, l’ex de celui-ci se pointe chez elle et sa nièce fait comme si elle n’existait pas. Pauvre Jenna …. En plus, personne ne lui dit rien. Je dois dire que je rigolais tout doucement avec la façon dont les scénaristes ont éjecté les révélations pour Jenna. Il suffisait d’aller la faire s’enfermer dans sa chambre en pleurant comme une ado de 14 ans. Trop bon ça quand même.

D’ailleurs, l’épisode ne s’arrête pas là avec les touches d’humour dans le genre. Prenons la pierre lunaire. La pauvre moonstone qui ne ressemble à rien sauf à … un savon pardi ! Allez zou, dans le bocal à savon des Salvadore qui ont quand même beaucoup trop de produits de beauté pour être honnêtes moi je dis. Je dois dire que quand Katherine sort la pierre de ce bocal, j’ai quand même bien rigolé tellement c’était improbable. La pierre prophétique qui peut bouleverser le cours de l’existence de deux races surnaturelles et millénaires cachée entre deux savons. N’importe quoi. Mais quand même futé finalement. Ce n’était pas si bête que ça comme cachette.

Autre bon gros moment, c’est bien sûr Bonnie qui récupère les pouvoirs d’une centaine de sorcières mortes et s’en sert pour balayer les feuilles mortes dans le jardin. Non mais franchement, Bonnie me fait quand même bien rire tellement elle n’a aucune crédibilité. Et en plus, elle a un coté « je me la pète » assez impressionant. « Ouais, regarde, je suis tellement forte que je fous le bordel dans le bibliothèque sans les mains ! En plus, j’ai un super petit ami qui m’aime moi, nanana nanèreuuuu. » Ouais, je la vois comme cela, tout le temps maintenant. Au moins, elle me fait rire au lieu de me désespérer comme avant.

Sinon, il y a une chose qui ne m’a pas réjoui du tout. C’est Caroline et Matt. Punaise, que c’était chiant … Jusqu’à la scène finale avec le shérif qui montre que les humains peuvent aussi manipuler les vampires si ils s’y prennent bien. Mais à part ça, c’était très faible. Le problème est que l’intrigue est déconnectée du reste et que je n’ai aucun attachement pour le couple Caroline / Matt. Mais alors pas le moindre. Il faut dire que de ne pas avoir vu Matt durant les 15 premiers épisodes de la saison (sans compter sa faible présence en saison 1) n’aide pas à apprécier le personnage et donc le couple qu’il peut former. En plus, ça me bloque vraiment de voir Caro qui vient demander aux autres où est Matt sans s’inquièter du sort de sa meilleure copine avec qui elle partage son lit parfois. C’est quand même dommage ça. J’aimerais bien voir Caroline impliquer dans les grosses histoires d’Elena.

Elena donc. Encore une fois, elle se fait balader dans tous les sens par les anciens de la famille, que ça soit sa mère, son oncle ou Katherine. Bon, ça se laisse suivre sans trop de problème mais cela ne m’a pas énormément retourné.
Il faut en fait attendre la fin de l’épisode pour que cela bouge bien, en démarrant par la « mort » de John (excellente scène avec Damon devant le cadavre et la shérif, et zou, hop on traine le corps), le suicide de Isobel et enfin l’arrivée de Klaus dans la série.
Le suicide était franchement bien foutu. Déjà, visuellement, c’était cool la vampire qui vire son bijou pour se consumer de honte sur sa tombe vide. Ensuite, c’était vraiment nécessaire de dégager le personnage. La série se le trainait quand même comme un boulet et en plus, le vampire qui vieillit (et mal en plus), cela ne le fait pas trop. Et oui, on ne peut rien y faire si Mia Kirshner prend de l’âge et ne peut donc plus trop être crédible en vampire.

Enfin, Klaus est là, enfin. Il était temps de faire apparaitre ce grand méchant dans la série. De toute façon, il n’y avait pas trop le choix. Il a toujours été présenté comme la clé de la saison et donc de l’intrigue finale de l’année. Il fallait donc l’introduire dans la série et cela se fait par le biais d’une possession d’Alaric. Je suis assez mitigé sur l’idée. D’un coté, j’ai du mal parce que bon, c’est Alaric. Niveau physique, il n’a pas le moindre charisme de méchant ultime. Mais d’un autre coté, je suis assez content parce que le personnage, et par conséquent l’acteur, va enfin avoir quelque chose à faire. J’attends de voir comment il va jouer avec Elena, les frères Salvatore et surtout Jenna. Cela ouvre de bonnes possibilités pour remplir les deux prochains épisodes au moins.

Bref, 6/10

L’épisode a du mal à utiliser correctement tous ses personnages (Caro et Matt sont chiants, Stefan fait de la figuration, Damon à peine plus) mais il remet bien dans le bain le téléspectateur et semble lancer le sprint final, enfin. Donc voilà, sympa mais sans être folichon non plus.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

3 commentaires pour “The Vampire Diaries – Episode 2.17”

  1. delromainzika dit :

    Ouais, j’ai eu un peu le même sentiment que toi au sujet de cet épisode. Après ils utilisent pas bien Caroline vampire alors qu’au début de la saison elle était intéressante et puis alors Bonnie qu’est ce qu’elle me gave. Sinon, Damon sert à rien, Stefan aussi, Katherine non plus si on regarde bien. Isobel qui revient : quelle mauvaise idée !
    Je sais d’ailleurs ce qui va se passer à la fin de saison (merci à Mr Ausiello pour le spoiler que j’aurais pas voulu voir) et ça me fait plaisir

  2. Sophie dit :

    Je suis plutôt d’accord avec toi pour cet épisode sauf pour l’intrigue de Matt qui m’a plue surtout la fin!
    Au fait tu n’as pas publié la critique de l’épisode 16?

  3. MMM dit :

    Raté,plat,ennuyeux bref après un mois d’absence et avoir bien fait monter la sauce, c’est tout ce à quoi on a eu droit ? wouaw !
    Tout n’est que pirouettes et raccourcis sénaristiques. On vire Jenna comme une malpropre,heureusement qu’elle a une thèse à écrire je l’avais prise pour une tebè. si je vais jusqu’au bout de ma pensée je dirais que vu le boulot fourni cette saison si elle s’y était mise en septembre comme tout le monde …bref j’arrête.Entre Caroline et Matt, aucune tension dramatique ou érotique ,ils froids comme des glaçons. retour en arrière d’une saison pour la belle caroline. Bonnie ou plutôt Connie se prend pour Dieu et les deux frangins qui pensent être plus malins complotent dans son dos (Mais quel hypocrite ce Stéphane! ° Au final klaus que l’on n’à pas arrêté de prendre pour un con arrive plus qu’à temps.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Podcast: un Seriespod 28 en version originale.

Bonjour, bonsoir à toutes et à tous. Le podcast revient, garanti sans bruitages exaspérants et avec une vanne très graveuleuse...

Fermer