V (2009) – Episode 2.10 – Season finale

Mother’s day

Saison 2, Episode 10 sur 10
Diffusion vo: ABC – 15 mars 2011

La cinquième colonne passe à l’action et met en oeuvre son plan pour éliminer Anna tandis que celle-ci planifie sa quête du pouvoir absolu sur les humains et les visiteurs.

« Now, that’s how you kill your mother ! » – Anna

On l’attendait avec impatience. Enfin, je l’attendais avec impatience, contrairement à certains dont je tairais le nom, fans de Pretty Little Liars ou Hello Kitty, membres du podcast Seriespod et se prénommant Maxx ou Céline. Et je dois dire qu’il y a quand même une légère déception face au déroulement des évènements qui font à la fois précipités et à la fois sans trop de logique. Pourtant, il se passe des choses extrêmement jouissives.

Je vais commencer par ce qui cloche. Et là, c’est la Tyler-isation du casting. Prenons Erica par exemple (oui, la pomme vérolée ne tombe jamais loinde l’arbre). Elle se pose comme la super chef et c’était le cas. Jusqu’à aujourd’hui. Non parce que franchement, il faut être super conne pour demander à un enfant encore hésitant de tuer sa propre mère, encore plus quand on est soi-même mère. C’était évident que le plan allait foirer et je m’étonne que personne n’ait rien dit, même pas Hobbes qui a préféré filer en douce, après avoir tiré son coup (très classe comme geste  entre parenthèses). Mais comment a t’elle pu penser que cela allait fonctionner ? Et les autres ? Surtout Jack « et le pois chiche magique » Landry qui vénère Dieu mais n’a aucun problème à bafouer le commandement « Tu ne tueras point » ?

De son coté, Lisa a décidé de faire elle aussi sa Tyler. Déjà en acceptant de tuer sa mère, puis en ne remarquant pas qu’elle lui mentait alors que Anna (et non Morenna Baccarin) jouait super mal le mensonge. Comment a t’elle pu croire sa mère qu’elle sait manipulatrice ? Le pire étant sa surprise quand elle voit sa mère zigouiller la défendresse de la cause humaine et quand elle l’envoit en taule. Mais, mais, mais … Elle a de la merde dans les yeux ou quoi ? Elle aussi elle n’a que la moitié d’un ADN dans son petit corps sexy ? C’est pour ça qu’il lui fallait Tyler ? Pour que les deux moitiés vides se comblent dans leur descendance ?

Coté négatif, on peut aussi s’attarder sur l’enchainement des évènements, trop rapide. On sent encore une fois l’accélération imposée par la disparition des 3 épisodes initialement prévus. En plus, cela m’a laissé une drôle d’impression quant à la prise de pouvoir totale par Anna. Elle réussit tout, sans problème majeur en à peine quelques scènes. C’est un peu trop d’un coup mais cela était nécessaire pour arriver au cliffhanger prévu.

Et là, zou, je passe au meilleur. Parce que si l’enchainement ultra rapide est un défaut, c’est aussi une qualité. Cela donne un rythme trépidant à l’épisode. Il ne nous laisse pas une seule seconde pour souffler et tout s’enchaine très vite, faisant rapidement monter la pression avec un enchainement de rebondissements de plus en plus fort et de plus en plus osé. Honnêtement, j’ai regardé plusieurs fois la montre dans les 5 dernières minutes, persuadés que c’était la fin et non, paf, encore un autre rebondissement plus fort que le précédent. L’épisode s’est achevé et j’étais surle cul, effet Wouah, bouche bée. Quoiiii ???? Le pire dans ce cliffhanger est l’incertitude actuelle à l’heure où j’écris ce texte sur le futur de la série. Sera t’elle reconduite ou non ? Aura t’on la suite de cette guerre qui semble à présent totalement perdue pour les restes de l’humanité encore libre ? On se trouve enfin dans la situation tant attendue qu’une humanité libre est impossible et des résistants qui ne peuvent plus qu’être résistants et seuls contre tous.

Anna a donc pris le pouvoir total et éliminé la concurrence e nzigouillant sa mère dans une scène trop classe. Bye bye Diana. Dommage qu’elle n’ait pas servi à grand chose au final parce que bon, soyons honnêtes, elle avait quand même la grande classe hors de sa cave et face à son peuple. Anna en profite et enchaine sur un discours qui a des résonnances xénophobes mais c’est parfaitement amené et rappelle les fondements de la première srie qui se basait sur la seconde guerre mondiale. On retrouve de cela dans le discours d’Anna qui prone le rejet de l’autre et l’envahissement des territoires ennemis. Cela se rapproche quand même pas mal de ce qu’avait pu faire un certain Adolf en Allemagne dans les années 30. Jamais Anna n’avait été aussi radicale et aussi effrayante par ses propos et cela est soutenu par la suite avec le geste de Marcus qui demande à être tué pour sa trahison envers sa reine puis par le bliss qui est une belle allégorie de l’aveuglement des populations sous la coupe d’un dictateur charismatique. Et puis je dois dire que la scène où elle avoue qu’elle veut encore plus de pouvoir est tout simplement excellente. La folie du personnage ressort bien à ce moment-là. Au final, en quelques scènes, Anna est devenue l’un des plus terrifiants personnages de la télévison à l’heure actuelle. Elle fait vraiment froid dans le dos, une froideur encore plus renforcée par Amy et son endoctrinement totale puisqu’elle ne doute à aucun instant de Anna et supprime sans hésiter et sans remords son père Ryan, en justifiant cela comme nécessaire pour la grandeur d’Anna. Là encore, cela renvoit à des heures sombres de l’histoire humaine et les endoctrinements de la jeunesse dès son plus jeune âge.

Diana est donc morte, Ryan aussi (ou pas, il a bien survécu à des bombes puissantes à deux mètres de lui alors …). L’épisode profite de l’effet season finale pour éliminer les poids morts. Donc quid de Tyler ? Bah il a enfin servi à quelque chose puisqu’il nourrit la jumelle maléfique de Lisa. Et là, comme elle, c’était l’orgasme. Non seulement Tyler dégage mais en plus dans du gore qui tache bien. J’ai adoré ! C’est une scène appelée à devenir culte tout simplement. Tyler n’est plus. RIP. Reast In Pas dans le coin. C’est la fête cet épisode qui du coup porte bien son nom (vo) de fêtes des mères. Diana zigouillée et la seule raison de vivre de Erica zigouillée. Et surtout, Ryan zigouillé, ce la fait de lui une mère aussi ? LOL.

Quant à la Résistance, elle est mal en point. C’est une débacle totale pour eux. Hobbes s’est cassé, Lisa est à la cave, Marcus semble avoir trop peur pour agir contre Anna maintenant, Erica est totalement dépassée et effrayée par elle-même et ce qu’elle est devenue, Chad est reconnu comme traitre par Anna et capturé et Jack a reçu le bliss. Et globalement, tout cela est très bon. Prenez Chad par exemple. Il n’a rien fait mais je l’aime bien ce petit journaliste. Et là, je suis très inquiet du sort qu’il va lui être réservé. Comment va t’il s’en sortir ? Va t’il vendre les autres pour sauver sa peau en vertu de son coté égoiste entrevu à l’épisode précédent ? Va t’il démontrer sa fidélité à la cause humaine ? Le futur du personnage est franchement très intéressant.
Du coté de Lisa, c’est également du tout bon. Elle est certes à la cave mais elle a maintenant un double d’elle maléfique qui se balade, ce qui peut donner de bonnes choses, de bons quiproquos si elle interagit avec des personnages qui ont plus de deux de tension, genre Joshua qui se retrouve bien isolé maintenant. Mais surtout, pour Lisa, l’énorme vient de sa psychopate de mère qui lui fait non seulement voir l’amour de sa vie en culbuter une autre mais qui en plus le voit mourir sauvagement. C’est tout simplement jouissif. Un moment de pur bonheur comme je l’ai dis plus haut mais deux fois plus encore grâce à ce coté voyeur.

Et il y a Erica qui percute qu’elle devient une machine froide qui ne vaut pas mieux que les visiteurs et Anna. Malheureusement, le manque de temps empèche de développer cette prise de conscience qui se résume à un rapide cauchemar et un aveu de deux phrases à Jack « et le pois chiche magique » Landry. Mais cela offre un coté plus dramatique aux évènements sur lesquels elle n’a aucun contrôle. Elle subit et la pauvre n’est pas au bout de ses peines puisqu’en plus de voir toute l’humanité tomber sous le joug de Anna et Amy, elle ignore pour l’instant le sort de son Tylerounet chéri. Seule la fin offre un soupçon d’espoir pour elle avec la bonne surprise de voir les deux flics au service de Lars et du groupement humain anti V créé par les puissants de ce monde. Je dis bonne surprise car je m’attendais à voir le chef policier comme un infiltré d’Anna et je ne m’attendais pas du tout à le voir anti V à ce point. Et autre bonne surprise (même si je le savais déjà), c’est la présence de Marc Singer, alias Mike Donovan, le chef de la résistance dans la première série V. En plus, il semble promis à un rôle plus important et conséquent que celui de Diana. C’est quand même un über plaisir de le revoir pour les fans de la première heure ! Il ne reste plus qu’à ramener Willy, alias Freddy Krueger pour les intimes ou encore Robert Englund pour l’état civil et là, je repeins le plafond en blanc tellement ça sera jouissif.

Qu’attendre de la série maintenant ? Plein de bonnes choses très prometteuses ! La saison 2 a bien réussi à évacuer les points noirs de la saison 1 que la nouvelle équipe avait du se coltiner e nrécupérant la série tout e ndéveloppant ses propres envies et on arrive maintenant à un point attendu et captivant. L’humanité est sous le joug des visiteurs, les boulets ont disparu et l’enfant stellaire semble extrêmement prometteur (mais avec un potentiel boulet à la 4400 impressionant aussi). Je suis un peu comme Erica maintenant, je suis dépassé par la série et j’observe, fasciné, incapable de prévoir ce qui peut bien arriver et c’est tout simplement génial comme situation. Encore ! Je veux du V, plein de V !!!

Bref, 11/10

Cet épisode, malgré ses défauts, est jouissif. Il nous laisse dans une situation insoutenable et réussit donc son cliffhanger à la perfection. Il faut impérativement une saison 3 ! On ne peut pas terminer la série comme ça, sur la défaite de l’humanité quand même !

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Un commentaire pour “V (2009) – Episode 2.10 – Season finale”

  1. Portabilité dit :

    Je me demande vraiment si je prends le risque de me lancer dans cette série. Fan des episodes y’a 20ans. Je crois que si je commence je pourrai pas m’arreter et ma copine va faire la tête !!

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Chuck – Episode 4.18

Chuck versus the A-TEAM Saison 4, Episode 18 sur 24 Diffusionvo: NBC - 14 mars 2011 Chuck et Sarah s'ennuyent...

Fermer