Stargate Universe – Episode 2.12

Twin Destinies

Saison 2, Episode 12 sur 20
Diffusion vo:  SyFy – 14 mars 2011

L’équipage du Destiny se retrouve avec la possibilité de rentrer sur Terre grâce à la porte des étoiles. Mais les risques sont bien présents. Faut-il alors franchir la porte et abandonner la mission ?

Je hais les scénaristes de Stargate Universe ! Ils ont osé le pire ! Ils ont tué un Telford ! On avait enfin double ration de Lou Diamond Phillips et voilà qu’ils nous en tuent un. C’est anormal, c’est limite un crime contre l’humanité. C’est Lou Diamond Phillips quoi. Le mec qui a poussé toute une espèce à s’éteindre par amour pour sa personne ! Le mec qui franchit l’iris en naquada sans problème. C’est ZE man quoi. Le mec qui a tout appris à Yoda en quelque sorte. C’est vraiment rop cruel de nous priver de deux Telford. Je ne m’en remettrais jamais.

Et ce n’est pas le fait d’avoir zigouillé (ou pas, il a peut-être réussi l’ascension, allez savoir) un des deux Rush qui va me consoler. La seule chose qui aurait pu me consoler, c’est si on avait eu deux Greer. A part ça … Bon, ils ont essayé de prévoir le coup et de m’amadouer d’avance en ressortant de la naphtaline le lieutenant Vanessa « gros seins » James mais cela ne suffit pas. Elle ne met pas en avant ses atouts et même dans ce cas-là, elle ne peut que difficilement compenser la perte d’un Loulou.

A coté de cela, on a une histoire classique de SF avec le voyage dans le temps pour prévenir l’équipage qu’ils vont faire une connerie. Sauf que miracle, c’est plutôt bien foutu et surtout, avec une énorme conclusion. Honnêtement, on a dû tous se dire à un moment ou à un autre que Rush était derrière le raté, qu’il avait saboté le truc. Sauf qu’à la fin de l’épisode, bah, on n’en sait trop rien. C’est la plus grosse probabilité mais cela aurait nécessité qu’il calcule tout d’avance, avec moultes variables pour obtenir ce qu’il veut: des pièces pour réparer le Destiny et poursuivre la mission. C’est quand même gros, même pour Rush. Mais pas impossible, Carter ayant déjà réalisé des calculs de la mort pour chopper une éruption solaire lorsque le vortex la traversait. Sauf qu’en l’espèce, il y avait beaucoup plus de variables à prendre en compte. Et si Chloé était aussi derrière tout ça ?

Bref, tout ça pour dire que l’épisode se termine avec brio, ne nous offrant pas la solution et nous laissant dans l’obscurité. C’est rare pour du SGU et c’est en plus plutôt bien amené même si l’épisode se traine quand même un peu. Il n’y a pas de temps morts à proprement parler mais par moments, je trouvais tout ça un peu longuet, surtout que la fin était connue d’avance puisqu’on est qu’au 12ème épisode. Il était évident qu’ils n’allaient pas réussir à revenir sur Terre (sauf Telford, mais c’est normal, il est plus fort que Chuck Norris lui-même vu que c’est Lou Diamond Phillips quoi, le mec qui fout la honte à Chuck Norris puisque Loulou compte jusqu’à l’infini 3 fois lui).

L’autre bon point de l’épisode vient de Eli qui s’impose de plus en plus comme un génie mais qui n’a pas conscience de son talent, puisqu’il n’envisage même pas travailler au sein du SGC alors que bon, c’est un peu lui qui trouve toujours les solutions aux problèmes cette saison. Enfin, je ne me fierais pas trop non plus aux félicitations de Bill, le scientifique fictif du SGC puisque je ne l’ai jamais vu résoudre un seul problème durant tout son temps de présence dans SG1 et Atlantis (enfin, c’est peut-être arrivé mais il ne me semble vraiment pas. N’hésitez pas à me détrompez le cas échéant). J’aime bien cette orientation pour Eli qui renforce encore plus son coté sympathique grâce à cet aspect génie malgré lui.

Enfin, les dialogues s’en sortent plutôt bien, sauf le speech de Rush qui était vraiment trop surréaliste. Mais sinon, l’épisode est parsemé de bonnes petites répliques comme lorsque les gars envisagent leur amitié une fois revenue sur Terre ou encore quand Camille rapporte que Telford voulait échanger de corps avec lui-même.

Bref, 8/10

Oui, j’y vais large mais j’ai trouvé l’épisode vraiment très bon pour du SGU. Pour une fois, les scénaristes ont bien réussi à s’approprier une intrigue classique de la SF et offrent une excellente (non) conclusion. Du bon boulot donc, juste entaché par l’énorme erreur de supprimer un Telford. Qulle honte quand même.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Un commentaire pour “Stargate Universe – Episode 2.12”

  1. Portabilité dit :

    Y’a clairement moins de rythme que dans Stargate SG1, je suis encore déçu de cette variante de Stargate, Atlantis etait déjà bien moyen… 😥

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Fringe – Episode 3.16

Os Saison 3, Episode 16 sur 22 Diffusion vo: FOX - 11 mars 2011 L'équipe Fringe enquête sur le cas...

Fermer