Hellcats – Episodes 1.16 et 1.17

. / Fancy Dan
. / Don’t make promise (you can’t keep)
Saison 1, Episodes 16 et 17 sur 22

Dan fait son retour dans l’épisode 16 tandis que les problèmes de musique et de grossesse s’enchainent dans le 17


Episode 16:
Rien à signaler, l’épisode était une purge remplie de passages musicaux pour meubler le vide du retour de Dan et de la rupture de celle dont je refuse de prononcer le nom et qui me donne envie de tout casser à la Hulk dès que je la vois apparaitre à l’écran.

Episode 17:
Bon, déjà, pour ceux qui se demandent, la chanson des werewolf vs unicorns est inconnue au bataillon, écrite pour le show ou non sortie encore. La rumeur voudrait que cela soit un morceau de 3oh!3, ce qui ne serait pas impossible vu que c’est dans leur style (rappelons nous de « my first kiss » en duo avec Savannah). En tout cas, la chanson assure grave et c’est parfaitement adapté aux chorégraphies du jour. Parce que oui, miracle, ils se sont remis au cheerleading. Je n’y croyais plus mais si, c’est fait. Ils s’entrainent et vont même amicalement défier les cyclones pour savoir qui peut utiliser la chanson que personne n’utilisera au final. Je ne sais pas pourquoi mais je sens venir une chanson de papounet Marty pour la chorégraphie.

Parce que oui, papounet Marty était un chanteur de rue, histoire de nourrir sa famille et Marty veut en savoir plus sur lui, jalouse que Wanda confie des choses sur lui à Travis qui traine toujours dans le coin. Une histoire pas foncièrement captivante avec une Marty agaçante avec ces crises d’enfant gâté et une Wanda toujours aussi drôle avec son accent du sud qui apparait et disparait d’une phrase à l’autre. Je ne suis pas un grand fan des relations mère/fille dans cette série mais cela passait pour une fois.

Celle dont je ne prononcerais plus le nom continue à être en liste pour le prix du personnage le plus inintéressant jamais créé avec son intrigue foireuse du triangle avec un bout en moins, ce qui rend l’intrigue encore plus stupide qu’elle ne l’était. Et elle n’entraine même pas les chattes d’enfer puisque c’était une autre qui leur apprenait à secouer leurs seins en rythme. Oui, ça c’est de la chorégraphie mais pas forcément de cheerleading. Vivement la partie où elles vont s’entrainer avec des barres … ^^

Donc on a une intrigue sur le cheerleading et ça m’a fait un choc de voir une chorégraphie quand même. Je n’avais plus l’habitude. Du coup, elle paraissait super. Bien rythmée, bien filmée, bonne musique, et un cyclone de 40 ans au moins (cf capture, sur la droite de Nasty Kathy). Pervers !
En tout cas, cela nous livre une bonne sous intrigue avec Alice et Nasty Kathy qui se « battent » pour obtenir la chanson pour leur routine. Voilà de l’intrigue où Alice est à sa place et qu’elle me plait bien, quand elle est bitchy par rapport au cheerleading. Pour tout le reste, il faut l’oublier, tout comme il faut oublier le triangle se dessinant entre Alice, Lewis et Nasty Kathy. Brrrr rien que d’y penser … Je n’ai rien contre le triangle en lui-même, je serais même ravi de voir plus Nasty Kathy mais Alice dans ce type d’intrigue … Brrrr

Enfin, il y a le retour du bébé de Charlotte qui a la tête dans le cul si je puis dire. Toujours sympa de revoir la petite soeur qui me plait bien et toujours aussi drôle de voir le talent des américains pour faire grossir rapidement les ventres. On explore un peu le coté du père qui est l’ex de Savannah et j’ai adoré leur petit tête à tête où il trouve un peu glauque la façon dont elle le présente et juste derrière, il y a va à draguer la soeur de sa future femme enceinte de son enfant. Qui est le plus glauque des deux ? Ce Noah m’a vraiment bien fait rire avec cette scène.
Par contre, après, c’était très bizarre de voir la mère de Savannah venir la remercier. Elle se drogue ? Elle boit ? Ce n’était pas normal ! Du coup, j’étais tellement sous le choc que j’ai peu suivi le dialogue, qui de toute façon était très neuneu (mais où elle explique son non énervement par le fait qu’elle s’en fout maintenant en gros, plus rien ne peut la surprendre ou l’énerver).

PS: je veux Dan en cheerleader !!!! Et pour voir la chorégraphie, c’est par là vu qu’on ne peut pas intégrer la vidéo ….

Bref, épisode 16: 2/10, épisode 17: 8/10

L’épisode 16 était une plaie à regarder alors que le 17 m’a offert ce que j’attends de Hellcats: du cheerleading, des intrigues pas prises de tête et du fun.


Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Smallville – Episode 10.15

. / Fortune Saison 10, Episode 15 sur 22 Diffusion vo: The CW - 4 mars 2011 Clark Kent, du...

Fermer