Smallville – Episode 10.13

. / Beacon
Saison 10, Episode 13 sur 22
Diffusion vo: The CW – 11 février 2011



Martha Kent est victime d’un attentat lors d’un meeting pro justiciers. Lionel s’agite de son coté en coulisses.




Lionel s’était incrusté dans notre dimension et il y prend ces aises dans cet épisode avec la réacquisition de Luthorcorp par le biais de sociétés tierces qu’il contrôle. Bref, il récupère sa vie et son clone de même pas fils en un clin d’oeil, sans se fouler pendant que Clark imite Grissom sur les toits (pendant que Ollie se prend pour Horatio avec ses lunettes). Il est fort ce Lionel quand même. Un peu trop quand même tellement c’est irréaliste de faire ce qu’il fait, aussi vite, dans le monde réel mais bon, c’est un Luthor aussi. Il est trop fort. Et j’ai globalement bien aimé ce Luthor même si il semble assagi par rapport à ces actions dans son monde. Il faut dire que c’est normal et l’épisode retranscrit plutôt bien sa méfiance, son observation de ce monde et ses différences. A n’en pas douter, si il avait pu, il aurait tendu vers le Luthor de là-bas une fois bien en place par ici. Lionel a vraiment de l’ampleur dans Smallville et j’espère qu’ils vont l’instaurer comme méchant ultime parce qu’il en a la carrure et la sociopathie pour. Parce que bon, il y a Darkseid mais tout le monde l’a oublié lui (même nous) et il y a potentiellement Lex. Enfin, il y aura Lex dans la peau de michael Rosenbaum, c’est officiel. Mais là, on sent bien que la série hésite à aller à fond dans sa résurrection, la présence de Michael n’étant pas encore acquise lors des tournages des épisodes actuellement diffusés.


Donc Lex va revenir et il le fait déjà dans cet épisode, au travers d’un clone ado supporté par un acteur le jouant bien. On sentait bien avec cet épisode que les scénaristes avaient prévu de finir avec Lex, d’une façon Rosemblaumesque ou d’une autre plus clo(w)nesque. Mais il fallait Lex. Ouf, Michael sera là donc bon, l’intrigue peut se poursuivre. On va pouvoir expliquer pourquoi ce Lex a la peau dure et perd sa mémoire. Et ça s’explique facilement: pour ne pas être tué avant d’avoir vieilli jusqu’à Michael Rosembaum et parce que sans mémoire, c’est plus pratique de le réincruster aux cotés de Tess, toujours impécable en mère de substitution, et Clark, toujours Clarkesque.


Avant cela, Lex cherche à tuer Martha Kent. Le brave petit quand même. Non, j’ai rien contre Martha mais bon, elle devient un peu folle avec son grand âge la sénatrice. Néanmoins, je l’ai bien aimé. Elle poursuit la logique de protection de Clark jusqu’à ce qu’il soit prêt à s’envoler. Je regrette simplement que l’épisode explique trop longuement cela. On l’avait compris qu’ils se sacrifiaient tous pour que Clark reste innocent le plus longtemps possible. Chloé lui fait des trucs dans la matrice, Martha prend des balles à sa place et Lois remplit son estomac avec des bons gateaux faits maison. Une vraie Martha en herbe. Ils ont juste oublié de désigner quelqu’un pour lui expliquer le principe des abeilles et tout ça. En tout cas, heureusement qu’elle était là la Martha sinon le Clarky, il laisse mourir le Lionel. Comme quoi, il a encore son coté sombre au fond de lui et la protection de Martha n’est pas si inutile que cela pour l’instant.
Et puis Martha m’a permis de bien rire. Non parce que Clark Kent qui se reconvertit en expert CSI du crime, ça valait le détour. J’étais un peu beaucoup mort de rire avec la scène du toit quand même. « Hmmm un S … Je crois que c’était personnel contre moi et pas contre la loi ». Sans déconner Clark ? Tu as trouvé ça tout seul en plus ! Bravo !


A part ça, que dire de plus sur cet épisode ? Que ces enfoirés n’ont pas sélectionné ma vidéo de soutien au blur ? Bon d’un autre coté, j’en ai pas fait. Mais ce n’estp as une raison ! J’avais un super pitch et tout. « Hi the blur, you’re my hero and i’m your biggest fan in France. You’re a guide to the future, you’re not only a sign of hope for Metropolis but for the world too. We look up to you the blur. » Là, les vidéos font un peu trop USA power, surtout avec Lois qui finit avec un « you’re an american hero ! ». Manquait plus que la bannière étoilée derrière. C’était un peu too much.


Mais par contre, ils ont super bien incrusté l’hommage aux fans. L’idée était vraiment originale et ça le faisait. Je les imagine maintenant se la péter grave dans la rue. Enfin peut-être pas le mec qui faisait 50 ans au moins, c’est un peu la honte pour lui quand même.


Je termine par une minute de silence pour le manoir Luthor qui rend l’âme après le Talon. Un lieu symbolique de la série s’en va dans une belle métaphore de l’effondrement de l’empire Luthor. Et je plains ce pauvre manoir qui finit toujours détruit dans les séries où il est un des lieux principaux de l’action. Pas de bol pour toi manoir.


Bref, 6/10

Episode en demi-teinte quand même, trop centré sur les retours plutôt que sur l’intrigue de la saison totalement perdue de vue pour le coup. En plus, c’était un peu l’occasion rêvée pour le rappeler avec cette luttre pro et anti justiciers, lutte initiée par les sbires de Darkseid à la base quand même. Je veux revoir Desaad ! Je veux qu’il recolle Lois dans du cuir lors d’une scène bondage ! Quoique Lois qui cuisine, c’est pas mal non plus niveau fantasme pour certains ^^


J’en profite pour vous refiler une vidéo que ce cher LeMartien m’a transmise. Sur Kinect sur XBox 360, il est possible de programmer soi-même des trucs et une personne a fait un jeu avec Superman. Alors oui, ce n’est pas exploitable en l’état mais l’idée de se glisser dans la peau de Tom Welling a du charme. Les mauvaises langues pourront dire qu’il a bien programmer ses routines de déplacements mais je n’oserais pas. Dégustez donc ce petit délire vidéoludique

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Fringe – Episode 3.13

. / Immortality Saison 3, Episode 13 Diffusion vo: FOX - 11 février 2011 De l'autre coté, la division Fringe...

Fermer