V (2009) – Episode 2.04

. / Unholly alliance
Saison 2, Episode 4 sur 10
Diffusion vo : ABC – 1er février 2011



Trois ambassadeurs de la paix sont exécutés et le FBI s’affaire à trouver le coupable ainsi qu’élucider la disparition de Malik. Pendant ce temps, Anna va négocier avec le Vatican.




Bon, le budget pour V, c’est à peu près celui de Smallville on va dire. Ah le Vatican incrusté avec les pieds sur fond vert. C’était probablement les plans les plus horribles de la série quand ils sont dans la cour. C’était hallucinant une telle mocheté quand même. Je suis sûr que j’arriverais à pondre une incrustation plus soinée alors que j’en ai jamais fait. C’est finalement bien V, ça permet à chacun de gonfler son égo. Autre preuve qu’ils n’ont pas de budget: ils n’ont même pas pu se payer Benoit XVI en guest star. Grosse déception quoi. C’est Anna quand même. Celle qui va piquer le trône dans les nuages du barbu. C’était le grand moment d’Anna, assez jouissif de la voir obtenir ce qu’elle veut de l’Eglise catholique. Et heureusement qu’il y avait ce passage parce que son obsession pour l’âme, certes compréhensible, limite quand même beaucoup le personnage puisqu’elle n’a plus que cela comme objectif en tête.


Mais la fin ouvre une porte intéressante avec Anna qui veut exterminer l’âme tandis que sa mère Diana veut que les visiteurs embrassent l’âme, car elle serait la clé de leur avenir d’après elle. Couplé au fait qu’elle possède encore des fidèles, cela peut ouvrir de bonnes choses pour la suite. Une lutte de pouvoir entre Anna et Diana serait excellente. Et au pire, celle qui perd bouffe l’autre et zou, elle gagne quand même.


Et au milieu de tout cela, Chad assiste à tout, bouche bée, et finalement il retombe, pour l’instant, dans la figuration inutile. Dommage.
Ryan, de son coté, continue à jongler entre la résistance et Anna, satisfaisant les deux comme il peut. La bonne chose vient de la fin avec Anna lui demandant d’être une taupe au sein de la résistance. Ok. L’effet est bon sur le moment mais concrêtement, cela va changer quoi ? Pas grand chose, il continuera à agir bêtement. Je ne comprends toujours pas pourquoi il ne dit pas tout à la résistance.


En parlant de la résistance, on découvre une autre cellule de la cinquième colonne, dirigé par Eli, interprété par le toujours très bon Oded Fehr. Il était temps qu’on voit concrêtement d’autres résistants et je suis assez partagé. J’aime l’intégration d’une nouvelle cellule, j’aime la façon dont Eli s’est endurci parce qu’il n’a pas eu son Tyler à lui. J’aime le coté action de sa cellulle mais il va trop dans l’extrême pour le coup. Comme l’a dit Erica, il fait plus le jeu de Anna qu’autre chose en suspendant des humains comme des cochons égorgés sur la place publique. Peut-être qu’en mixant les deux cellules, on arrivera à un juste milieu entre l’inaction de la bande à Erica et l’extrémisme de la bande à Eli.


Mais Erica a un autre souci sur le dos. « Dutch » est dans la place et elle est dans la merde. Je fais bien sûr référence à l’excellent Jay Karnes, connu pour son rôle de Dutch, l’inspecteur malin et qui ne lâche rien de The Shield, qui prend la place de nouveau partenaire de Erica au sein du FBI. Il retrouve ici un rôle un peu identique dans l’idée à celui de Dutch et ça lui va bien et la pauvre Erica va ramer sévère avec lui. Par contre, je suis moins fan de son coté agent double. On verra bien ce qu’il pourra amener. Peut-être qu’avec lui, on aura ce qu’ils n’ont pas fait avec Chad: un oeil extérieur sur les deux camps, visiteurs et résistants, et jongler dans le gris qui en découlera pour le voir choisir un camp ou l’autre. Cela a été trop survoler avec Chad malheureusement.


Enfin, j’ai gardé le « meilleur » pour la fin puisque Tyler se lâche dans cet épisode et dès la première scène où on devinait facilement la suite. En bon gros con et bourrin, il cherche à venger ses potes pendus et accuse le premier auquel il pense avant d’aller tout saccager chez le père Jack donc dans une scène mémorable qui mérite un emmy pour la performance des acteurs, Le gars qui joue Tyler et Laura Vandervoort, tous deux en surjeu total.
Et malheureusement, cela ouvre une piste pour la suite. Il y a une vidéo, que je ne pense pas avoir été placé et montrer pour rien, qui servira pour plus tard, pour montrer au public une face peu glorieuse des visiteurs. Mais voilà, c’est la vidéo avec le fifisse à sa môman qui ne l’a pas élevé comme ça mais qui ne le punira pas et va faire chier ses amis rebelles e ns’opposant à la diffusion de la vidéo. Je le sens venir gros comme un fond vert.


Bref, 6.5/10

L’épisode m’a laissé globalement une bonne impression, (notamment le coté gore se renforçant) alors que pourtant, il ne se passe pas grand chose, les personnages s’enlisant dans leur caractère unidimensionnel, quand ils ne font pas du grand n’importe quoi.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Fringe – Episode 3.11

. / Reciprocity Saison 3, Episode 11 Diffusion vo : FOX - 28 janvier 2011 Alors que la machine de...

Fermer