Nikita – Episode 1.09

. / One way
Saison 1, Episode 9 sur 22
Diffusion vo : The CW – 11 novembre 2010



Nikita et Micael se retrouvent à faire équipe.




Jaden est de retour. Et oui, ils ne l’avaient pas oublié, malheureusement. Toujours aussi boulet, mal interprétée et sans intérêt. Cette semaine, elle sert d’ustensil à Alex pour qu’elle soit innocentée de l’histoire de l’infirmerie. Elle le fait par le biais du chantage sur jaden. Peu passionant et qui nous promet logiquement des suites. Jaden est conne mais pas au point de ne pas creuser su coté de Alex et de ses cachotteries.
On a donc du service minimum pour Alex cette semaine, encore une fois et c’est dommage.


Passons donc à Nikita qui mérite son titre d’action-girl avec cet épisode où ça canarde sec et ça se bastonne grave. Et c’est un peu le problème parce qu’une fois qu’on retire tous les combats et les gunfights, il ne reste plus grand chose derrière. Ce qu’il reste derrière est l’histoire clichée de Michael et sa famille qui est un dommage collatéral d’un méchant et qui a du coup, poussé Michael vers la division afin que celui-ci puisse avoir tôt ou tard l’opportunité de se venger. Zoupèèèère !


Je n’ai rien contre le fait de creuser le passé de Michael mais si c’est pour aligner des vieux clichés dans le genre, on aurait pu s’en passer. Coté cliché du passé, Nikita se pose là.
En fait, l’intérêt de l’épisode repose principalement sur le fait que Michael et Nikita doivent coopérer. Et là, pas grand chose à signaler. Ils se font les yeux doux, se respectent et au final, Nikita se comporte comme une midinette armée en sa présence. Je ne vais pas dire que j’ai trouvé ça chiant mais bon, voilà quoi. Si seulement il y avait de l’avancé dans leur relation ou autre mais non. On finit sur un statut quo d’un Michael toujours à la division mais méfiant envers Percy.


Bref, 6/10

L’action sauve cet épisode faussement évènement. Au final, il ne se passe rien et l’histoire n’avance pas. Et en plus, ils ont la « bonne » idée de ressortir du trou Jaden. L’épisode se laisse regarder mais sans grande passion pour ma part.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire