Covert affairs – Episode 1.08

. / What is and what should never be
Saison 1, Episode 8 sur 12
Diffusion vo : USA Network – 31 août 2010



Alors que Annie surveille les ventes de tableaux, Ben Mercer réapparait dans sa vie.




Annie Walker fait partie de la CIA mais là, cela concernait le FBI pour deux raisons. Parce que le FBI l’arrête mais aussi et surtout parce que Ben Mercer, c’est l’exemple type de la Fausse Bonne Idée. On l’a vu dans le pilote, puis sniper dans un épisode et le voilà qui ressurgit de façon plus conséquente ici. Et comment dire ça poliment … Je m’en fous complétement. J’ai envie de lui dire PI, pas intéressé. Il est ultra cliché depuis le pilote et ce n’est pas ses actions dans cet épisode qui vont changer mon avis sur lui et sur son inutilité tout simplement. La séria a déjà du mal à se trouver un ton et une identité propre et voilà qu’il vient pourrir tout cela en ramenant son passé tellement mystérieux que même lui ne doit pas le connaitre tellement c’est mystérieux. Et puis soyons honnêtes, il n’y a pas la moindre alchimie entre Piper Perabo et Eion Bailey, les deux interpètes. Quand il réapparait dans sa chambre, c’est limite si elle parait surprise et intéressée. J’attendais presque une réplique du style « tu aurais pu retirer tes godasses pleines de boue, j’ai lavé ce matin ».


Bon, ne soyons pas si méchants, l’épisode essaye de rendre cela intéressant en introduisant la possibilité que Ben ne serait pas si gentil et parfait que cela et que la CIA serait moins pourrie qu’on ne le pense. Mais bon, même en me forçant, cela ne m’intéresse pas puisque la CIA n’a jamais vraiment été présenté comme « méchante » hormis l’épisode avec Eriq LaSalle et encore et vu qu’on ne sait rien de rien sur Ben, difficile de se faire une opinion sur sa gentilesse ou sa méchanceté.
L’idée d’introduire des nuances de gris et que tout ne soit pas blnc ou noir uniquement n’est pas mauvaise en soi mais cela reste très basique, trop basique.


A coté de cela, il y a une enquête extrêmement basique là encore. Pourtant, elle est assez sympa à suivre finalement avec cette histoire de tableau acheté trop cher et qui cache une organisation terroriste. Mais bon, là encore on est dans du super basique car trop marqué. Je n’ai pu m’empècher de rigoler quand l’autre hurle 10 millions de dollars à la vente aux enchères tellement la somme est exagérée et disproportionnée par rapport aux enchères en cours. Coté discretion, c’est un poil raté.


Et puis il y a le rapprochement entre Annie et Jay. Et là, surprise, cela fonctionne. Bien mieux qu’avec Ben en tout cas. Il est très sympathique le Jay finalement et sait bien se vendre auprès de Miss Cuisine et Mister Chômage 2010. Là, il y aurait moyen de donner un bon truc si Annie se sent trahie par Jay quand elle se rendra compte qu’il l’a utilisé afin de traquer Ben. C’est cliché mais bon, même une intrigue basique de ce genre, j’ai l’impression que c’est trop complexe, trop ambitieux et pas assez basique pour la série. Et que donc on en restera à zéro duplicité de la part de Jay qui continuera à sourir et être une pub vivante pour les gels fixation extrême.


Bref, 5/10

L’épisode tente de jongler entre une enquête classique et le mystère Ben Mercer et coté structurel, il s’e nsort bien. Le problème de l’épisode est plutôt un problème de fond de la série qui ne sait pas à quoi elle doit ressembler. Du coup, l’enquête du jour reste plan-plan basique et le mystère ben plombe le tout car il n’a aucun intérêt, la saison n’ayant pas su développer ce personnage ou le manque créé par son absence sur Annie (elle s’engage à la CIA pour le retrouver à la base mais elle ne l’a jamais recherché en fait, preuve d’un problème d’écriture de la série dans son ensemble si elle oublie la motivation principale de son personnage central)

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Test DVD: Wakfu – Saison 1, Volume 2/2

Wakfu Série d'animation en 26 épisodes. Coffret 2 regroupant les 13 derniers épisodes Année de production 2008/2009 Coproduction Ankama /...

Fermer