Persons Unknown – Episodes 1.10 à 1.13 – Fin de série

Identity / Seven sacrifices / And then there was one / Shadows in the cave
Saison 1, Episode 10 à 13 sur 13
Diffusion vo : NBC – 20 et 27 août 2010


La fin de l’aventure se profile. Vont ils s’échapper ? Vont ils périr ? Vont ils mettre fin au programme ? Vont ils rejoindre le programme ? Les réponses se trouvent ici !






Le manque de passion et l’envie de limiter le mal que je pouvais dire sur cette série m’ont conduit à regrouper les 4 derniers épisodes en une seule review.


Episode 1.10 :
Le nouveau manager arrive en ville et boucle les 7 kidnappés dans l’hôtel. Il leur remet alors un objet de leur passé.
L’arrivée de Liam est réussie. Il semble motivé et juste inquiétant comme il faut. Il permet aussi d’en apprendre un chouïa plus sur certains d’entre eux comme le fait que Erika ait un enfant ou que Bill a toujours été rejeté par les autres ou que Charlie était plongé dans des problèmes financiers avec son entreprise.
De leur coté, Renbe et Kat sont dans la ville qui est donc fausse ou pas mais où les mecs en bleu se débarassent des cadavres. Ils y retrouvent l’italien dont sa présence là n’a aucun sens et il leur refile les doigts des morts afin de les identifier. Bon, ça ne casse pas trois pattes à un canard, c’est limite le niveau zéro de la logique mais j’ai abandonné toute idée de logique avec eux depuis qu’ils se sont fait leur déclaration d’amour au milieu des bois poursuivis par les mecs en bleu. Au moins, ça bouge un peu, c’est déjà ça.
>>> Globalement un épisode correct qui lance l’arc final de la série avec l’arrivée de Liam.


Episode 1.11 :
Kat et Renbe sont de retour au pays où là encore la logique n’est pas trop au rendez-vous. Renbe se fait arrêter à la descente de l’avion (mais comment le flic le savait il ?) puis relaché par ce même flic un peu plus tard parce que bon, il aura du mal à obtenir les réponses qu’il cherche en prison. Non, ce n’est pas la vraie raison ? Ah ? Possible mais je préfère la mienne.
De son coté, Kat se rend compte qu’ils n’ont plus rien et comprend que leurs tléphones portables sont peut-être tracés par les méchants. Après une dizaine d’épisodes, c’est bien.


Du coté de la ville, Liam continue à survendre la classe du programme et de l’intérêt de la ville sans en dire plus pour autant. Pour cela, il rase gratis Bill et Charlie qui se rend compte au bout d’un moment que Liam les « endort » afin de les manipuler. En parlant de manipulation, Janet se sert des sentiments de Liam à son égard pour tenter de le manipuler à son tour. Mais bordel ! Certes, elle est très jolie Janet mais bon, une heure avec elle fait redescendre toute tension sexuelle. Bah non. Joe, Erika, Liam. Et puis qui encore ? Ca devient un peu du n’importe quoi, surtout qu’un regard suffit à leur faire faire tout et n’importe quoi pour ses beaux yeux. Y compris renier sa vie et ses principes. Bah voyons …
Sinon, il reste Moira et Graham qui copulent ensemble mais je m’en fous totalement, mais à un point que vous ne pouvez pas vous imaginer. Ce sont vraiment deux personnages totalement inutiles.
>>> Un épisode qui finit de mettre les pions en place pour le final avec la conclusion clichée de la toujours aussi peu crédible et ridicule méchante qui lance l’extermination de ces candidats qui ne répondent pas à ses attentes.


Episode 1.12 :
Kat et Renbe continuent à nous démontrer leur totale incompétence en fonçant dans le tas direct chez une des entreprises de facade de l’institut. Ca devient n’importe quoi mais bon, on peut tout de même trouver une explication à Renbe. Il en a ras le cul de se faire balader et veut mettre fin à cela. L’épisode suivant ne le décevra pas.
Du coté de la ville, on retrouve enfin l’ambiance des deux premiers épisodes. Le programme touche à sa fin et ils doivent s’entretuer pour que, comme dirait Denis Brogniart ou un des McLeod, à la fin, il n’en reste qu’un. De son coté, Liam comprend qu’il n’est plus en état de grâce auprès de la blondasse (sans déconner ? Il pensait que se retrouver dans la ville était une promotion ou une punition temporaire ?). Donc, il veut les faire s’évader, ce qui a le mérite de réveiller les autres.
Je suis quand même fortement déçu. Déjà par leur prise de décision de s’évader en jouant avec les caméras. Pourquoi ne l’ont ils pas fait plus tôt ? Cela laisse vraiment l’impression qu’ils devaient attendre les 13 épisodes avant de retenter quelque chose malheureusement.
Ensuite parce que l’exécution se voit venir de très loin. Ca ne m’a pas empéché de sauter de joie quand Moira fracasse Erika. Alala, c’était bon. Avant de bien rire avec la chute « mortelle » de même pas un mètre de Graham. C’était ridicule globalement, mais ça bougeait enfin. Cela leur permet à tous de quitter dans les sacs mortuaires la ville, sauf Joe qui s’est donc sacrifié pour Janet et les autres. Et ils finissent tous dans le ravin au lieu de menacer le conducteur pour le faire s’arrêter. Oui, stupides jusqu’au bout.
>>> Un épisode qui rappelle les débuts de la série. Ils se sortent enfin les doigts du cul. Il était temps.


Episode 1.13
Ils sont dehors mais cela n’empèche pas l’ensemble de souffrir de trop de passages ridicules comme par exemple Moira et Erika qui se retrouvent ensemble au Maroc. Bien sûr. Alors que Janet est juste à coté de San Franscico errant sur la route suite au choc de l’accident, donc on peut supposer que la fausse ville était proche de San Franscico. Et elles finissent au Maroc … Elles ont trouvé une roue gelée ou quoi ?
Je ne parle pas de Kat qui finit avec l’ambassadeur dans une cage dans une décharge de voitures. Bien sûr. Normal. Logique.
Je vais éviter aussi Bill et Charlie qui finissent au milieu du désert et ne remarquent pas la caméra placée sur un cactus. Bon, là, on peut trouver une explication. L’institut est tellement tentaculaire et maitre du monde qu’aucun endroit au monde n’est pas sous leur contrôle. Sauf qu’une caméra sur un cactus, c’est irdicule. Et puis pile face à eux quoi. Même si là encore, on peut trouver une justification. On va dire que Bill a été converti et bosse pour eux et l’a conduit là. Sauf que la fin ne parait du coup pas très logique puisque si il avait rejoint le programme, il ne serait plus mis avec les autres. Et ce crétin n’avait qu’à dire qu’il avait lu son dossier pour justifier sa connaissance du prénom de sa femme.
De son coté, Janet est à l’hôpital avant de fuir et finir trahie par sa mère dans le complot des vieilles ridiculement pas crédibles.





La fin :


Et le pire dans tout cela, la fin. Trop ouverte et sans réponses et pourtant efficace. J’ai presque envie d’une saison 2. Ils se retrouvent tous les 6 dans un nouvel hôtel au milieu d’un bateau perdu en mer (qui s’appelle « quelque chose » perdidas …) tandis que Joe se retrouve à nouveau dans la ville mais avec Renbe ce coup-ci. La fin laisse donc penser clairement qu’on n’échappe jamais au programme. Quand au fait qu’ils ne soient pas tous ensemble et que les 6 soient passés au niveau 2, c’est à mon avis parce qu’ils ont réussi à s’échapper. Les voilà donc contraint à s’échapper du bateau pour passer au niveau 3. Je l’imagine comme ça du moins. Ou est-ce que le but est de les occuper jusqu’à leur mort parce qu’ils ne sont pas convertibles à la cause ou bien est-ce un niveau plus extrême de lavage de cerveau pour les pousser à renoncer à leur indépendance ? Cela expliquerait que Joe reste en ville car il a renoncé à quitter le programme.


Le problème de la fin est qu’elle laisse trop de zones d’ombres. Le programme et l’institut sont toujours aussi flous et paraissent ridicules du coup, surtout quand la grande méchante à des supérieurs qui sont une parodie de Christophe Lambert dans Mortal Kombat. Je me suis imaginé ce « Rayden » prendre ensuite son téléphone pour appeler son chef pour lui dire qu’il avait recadré la blondasse puis ce chef de Rayden appeler son chef à lui etc …
Au final, on ne sait ni le qui, ni le pourquoi, ni le comment de cet institut. Et on ne sait pas non plus comment et pourquoi telles personnes sont sélectionnées. Pourquoi certaines mènent une vie normale mais sous le joug de l’institut (la mère de janet par exemple) et pourquoi d’autres finissent dans le programme. On ne sait rien du tout et il faut l’accepter comme tel. Je crois que les scénaristes ont simplement voulu nous mettre dans la peau de ces kidnappés vu qu’on n’en sait pas plus qu’eux. L’idée était intéressante dans ce cas-là mais il n’aurait alors pas fallu nous faire suivre Kat et Renbe puisqu’ils empèchent le téléspectateur de s’identifier aux kidnappés, de « rentrer dans la ville » et d’être au même point qu’eux.


En conclusion, Persons Unknown est un beau gâchis. La série avait un très bon potentiel et avait très bien démarrée mais elle s’est vite embourbée dans un scénario qui n’a jamais été éclairé (savaient ils eux-même ce qu’était le programme et l’institut ?), des actions qui ne sont jamais logiques et des personnages à la profonde stupidité (et là, tous les niveaux. Il n’y en a jamais un pour rattraper l’autre)


Bref, 6/10 pour ces 4 derniers épisodes

La série connait un sursaut sur ses deux derniers épisodes qui ramènent l’action au premir plan. Mais un manque de logique, une prévisibilité assez importante et surtout un manque d’intérêt pour le sort de ces personnages empèchent la série de revenir au niveau de ces premiers épisodes.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Fringe – Episode 2.16

L'histoire de Peter / Peter Saison 2, Episode 16 sur 23 Diffusion vo : FOX - 1er avril 2010 Diffusions...

Fermer