Fringe – Episode 2.15

Jacksonville / Jacksonville
Saison 2, Episode 15 sur 23
Diffusion vo : FOX – 4 février 2010
Diffusions vf : La Une – 25 août 2010, TF1



Après un accident ayant conduit à de multiples fusions, Walter comprend que l’autre monde est derrière cela et qu’un immeuble risque de disparaitre dans 35 heures pour respecter l’équilibre.




Alkors, pour ne pas changer, commençons par le jeu du kilé où le grand chauve avec un chapeau noir ? C’est simple, devant un camion de pompiers lorsque la division Fringe arrive devant le bâtiment. On l’aperçoit dans un mouvement de caméra. Heureusement que ma source me l’a dit parce que je ne l’avais pas vu et je doute que beaucoup de monde l’ait vu au visionnage vu qu’il fallait presque faire du ralenti pour le voir en sachant où il apparaissait.


Revoilà la mythologie qui fait son grand comeback et par la même occasion, Olivia revient aussi sur le devant de la scène ce qui exclut la pauvre Astrid réduite à une apparition de 30 secondes. Encore un mauvais point à mettre au crédit de Oliva / Anna. Et pourtant, elle s’en sort honnêtement Anna dans cet épisode où il lui était demandé une bonne grosse palette d’émotions diverses. On a même eu droit à une explication. Son attitude coincée, froide, distante est dûe au traumatisme de son enfance qui lui a aussi supprimé la peur. Et si j’étais méchant, je dirais heureusement parce que Anna joue la peur comme si elle venait de gagner à l’euromillion …


C’était bien de revenir quand même sur Olivia puisqu’elle est censée être la super guerrière formée pour sauver le monde (tiens, une blonde élue pour sauver le monde, ça me dit quelque chose … Joss, une idée de ce à quoi ça me fait penser ?). On découvre donc aujourd’hui, qu’en plus d’être un interrupteur de lumière, elle est un détecteur d’anomalies dimensionnelles. Un vrai couteau suisse notre Olivia.


Les scènes de l’épisodes sont plutôt réussies. Un grand bravo aux maquilleurs pour les fusions d’humains très réussies et réalistes et même pas dégoutantes contrairement à ce que dit Astrid qui a vu pire (quoique je me dis qu’en vrai, ça doit être bien dégoutant quand même). Le passage dans la crêche de Jacksonville était aussi réussi visuellement. Par contre, je n’ai pas accroché à la scène promenous-nous dans les bois. Je l’ai trouvé peu inspiré et trop longue puisqu’on avait tous compris dès le départ que la fillette était Olive.


Globalement, on ne progresse pas non plus énormément. On constate ce que nous avait expliqué Nina et que le previously rappelle. Par contre, on ignore pourquoi maintenant et pourquoi ici. L’épisode se charge donc de replacer tous les enjeux de la guerre à venir et il le fait bien, surtout avec une pause de deux mois à la clé pour les américains qui restent donc sur la seule « avancée », celle d’Olivia découvrant que Peter est de là-bas (mais pourquoi en cliffhanger et pourquoi pas quand elle redécouvre la peur quand il la tient dans ses bras avant qu’elle aille identifier le bâtiment visé ?). Là encore, c’est une fausse avancée puisqu’on l’avait compris. Malgré tout, cela réussit son petit effet et on passe de suite à la suite (ah l’avantage de la version française dans ces cas-là où on n’attend pas au lieu de poireauter 2 mois comme les américains)


Bref, 8.5/10

L’épisode réussit parfaitement sa mission qui est de nous remettre sur les rails de l’arc de la guerre dimensionnelle à venir. Il est captivant de bout en bout et affirme la personnalité de la série. Dommage que cela manque de réelles avancées pour le téléspectateur.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Fringe – Episode 2.11

Ne faire qu'un / Unearthed Saison 2, Episode 11 sur 23 Diffusion vo : FOX - 11 janvier 2010 Diffusions...

Fermer