Fringe – Episode 2.12

Le village des damnés / Johari window
Saison 2, Episode 11 sur 22
Diffusion vo : FOX – 14 janvier 2010
Diffusions vf : La Une – 11 août 2010, TF1



Nos trois amis prennent la direction d’une petite ville qui abrite un enfant monstrueux.




Notre ami l’observateur n’a pas fait de pause et a pris le chemin de Edina lui aussi puisqu’on a pu l’apercevoir en haut à gauche dans la foule quand le shériff sort de la mairie et que Rose lui indique que le FBI a compris.


Le pauvre, je le plains quand même. Il y a mieux comme destination que Edina, dans l’état de nulle part dont la seule particularité, hormis sa population monstrueuse, est que le soleil est un mythe pour eux.
Je vais être franc, je n’irais pas passer mes vacances là-bas, même si les monstres sont très gentils pour la plupart. C’est juste que c’est chiant comme ville, limite ville morte et que j’ai déjà eu du mal à y tenir 42 minutes alors …


Oui, j’ai eu du mal avec cet épisode qui a le malheur d’avoir été diffusé sur ma télé à la suite du précédent. Peut-être est-ce mieux passé pour les américains qui ont eu les vacances de Noel pour être en manque de Walter et Astrid ? En tout cas, j’ai eu franchement du mal avec cet épisode totalement indépendant qui crystalise mon principal reproche pour les épisodes indépendants de cette saison : aucun originalité, aucune touche Fringe. On est en plein dans n’importe quelle série SF/fantastique du genre. Entre Peter et Walter, qui fait Mulder et qui fait Scully ? Pire, qui fait Dean et qui fait Sam Winchester ?


De plus, Olivia n’en profite même pas pour briller un petit peu. Elle continue à être totalement dispensable comme depuis le second épisode de cette saison. C’est limite un emploi fictif qu’elle a. Son job se résume presque ces derniers temps à chauffeur pour le FBI plutôt que agent du FBI/sauveur du monde. C’est vraiment problématique.


Sinon l’histoire, bah, elle se tient. Au moins, même si ils ne font pas un poil d’originalité, ils reprennent correctement les codes. Mais qui fut surpris par le fait que toute la ville est monstrueuse ? Perso, habitué de ce type d’histoire, dès le bourdonnement lors de l’arrivée de nos amis, j’avais compris que c’était un truc pour masquer le fait qu’ils sont tous monstrueux. Maintenant, je conçois parfaitement qu’on puisse ne pas être spécialisé dans ce type de fiction et donc ne pas avoir vu mille fois cette histoire et dans ce cas, je suppose que l’épisode devit être bien car le rythme et son déroulement se tenait bien. Mais voilà, je suis fan du genre SF/fantastique et donc … Même la fin déçoit de ce coté-là avec la scène hyper clichée du chef qui fait comprendre que sans dossier, ils seront tranquilles. Pitié …


Bref,

Je ne note pas cet épisode car son appréciation dépend vraiment de la culture de chacun en matière de séries SF et donc du nombre de fois où cette histoire a été vue. Et bien qu’elle soit correctement traitée dans cet épisode, il reste qu’elle ne possède aucune touche « Fringe » et est totalement dispensable dans le grand schéma de la guerre à venir contre l’autre coté. L’épisode aurait pu être diffusé en 1.04 ou dans X-Files ou Supernatural (qui ont déjà leur lot de villes à monstres en plus) qu’on n’aurait pas vu la différence.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Fringe – Episode 2.10

Histoire de fous / Grey Matters Saison 2, Episode 10 sur 22 Diffusion vo : FOX - 10 décembre 2009...

Fermer