Covert Affairs – Episode 1.05

. / In the lights
Saison 1, Episode 5 sur 12
Diffusion vo : USA Network – 10 août 2010



Annie doit convaincre un ancien agent de participer à l’enquête visant à empécher l’import d’armes sur le territoire américain.




Ah ! Mohinder passe à l’action. Sourire colgate, coupe à la Hasselhoff et la petite Annie tombe sous le charme de Jai. Mais qui ne tomberait pa sous son charme ? Il suffit de le voir gambader de conteneurs en conteneurs tel Spiderman (merci l’entrainement de Heroes). Quel homme !
Ca fait quand même bizarre de le voir oeuvrer dans un épisode et avoir plus de deux lignes de dialogues. Bon, au final, il ne sert à rien. Quoiqu’il amène la dimension love story qui pue et dont on avait pas besoin. J’espère vraiment que Annie ne le calculera jamais. Je ne veux pas que Covert Affairs nous deviennent un « Les deux font la paire ».


Coté histoire, on laisse tomber les voyages exotiques à Caracas ou en Suisse pour rester en Virginie. D’ailleurs, Annie passe presque pour un personnage secondaire. Elle ne fait qu’aller convaincre l’ancien agent d’activer ses contacts puis de l’empécher de tuer un méchant pour la justice puisse triompher devant un tribunal et tout et tout.
Globalement, c’est le reproche que je peux faire à cet épisode. Annie est trop utopiste et limite nunuche. Elle agit pour le « greater good » et la justice triomphera. Elle semble découvrir que tous les agents ne sont pas propres sur eux et que certains ont les mains bien sales. Elle se retrouve confrontée à la réalité des choses et l’écart apparait trop grand. Annie a déjà du vécu au travers de 4 épisodes et là, on dirait que ce sont ces débuts à la CIA.
Par contre, l’idée d’amener les idéaux d’une jeune agent avec ce qu’elle pourrait devenir au travers de l’agent retiré impécablement interprété par Eriq LaSalle, est très bien gérée.


A coté de cela, on nous rappelle que son amant de la plage est toujours là. Que fait il ? Pourquoi le fait il ? On n’en sait pas plus après cet épisode et je dois dire que je m’en fous totalement. C’est vraiment la storyline trop bidon, trop clichée et qui plombera sûrement l’évolution de la série et de Annie lors de cette première saison.


bref, 4/10

la série se cherche toujours. Cet épisode semble être mal placé et aurait dû intervenir plutôt puisqu’ilfait découvrir à Annie que tout n’est pas rose à la CIA. D’ailleurs, l’idée est bonne mais le traitement de cette réalité masquée de la CIA est beaucoup trop cliché et simpliste. Dommage.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
The Gates – Episode 1.07

. / Digging the dirt Saison 1, Episode 7 sur 13 Diffusion vo : ABC - 8 août 2010 Nick...

Fermer