The Gates – Episode 1.07

. / Digging the dirt
Saison 1, Episode 7 sur 13
Diffusion vo : ABC – 8 août 2010



Nick et Dylan cherchent un moyen de faire pression sur le maire pendant que Sarah veut que tout le monde soit ami pour la vie.




Ce n’est pas ma journée. Après Persons Unknown 1.09, voici que the gates me pond un épisode où il n’y a pas grand chose à dire.


Commençons par Sarah, la femme transparente qui ne sert à rien de Nick. L’épisode tente de lui donner un minimum de personnalité donc la voici qui tente de réconcillier les ennemies du quartier. Et pour ça, rien de tel qu’une bikini party sous les nuages, c’est bien connu. Sérieusement, j’avais pitié pour elle. Elle n’a pas de rôle et quand les scénaristes lui collent une storyline, on la croirait sortie de Hannah Montana. Ou plutôt les sorciers de Waverly Gates. Soyons toutes amies et faisons la fête !!! Hmmm.
Mais bon, je vais être sympa, c’est la faute au thé de Devon auquel elle est accro. C’était assez marrant de la voir avec son regard de désespérée réouvrir la poubelle pour récupérer le thé. Après la fête sans alcool, la drogue sans drogue.


De son coté, Andie prend ses pillules mais a des effets secondaires, ce qui est peu étonnant vu qu’elle les avale par 10 au moins. J’y ai cru, j’ai vraiment cru qu’elle allait enfin accepter sa destinée de chaudasse dans les chiottes mais non. On a ressorti Brett qui va la comprendre vu que lui aussi est un monstre alors que Charlie ne comprend rien à rien et ne voit rien. C’est vrai que n’importe quel lycéen peut coller un mec en haut des casiers avant de le balancer au travers du couloir. Pas fut fut le fils de Nick quand même. Il doit tenir de sa mère je crois.


Il reste Nick qui cherche à avoir un moyen de pression sur le maire pour s’assurer de ne pas être son pion à cause de la vidéo. On se retrouve donc avec une enquête bidon sur un meurtre du passé et Nick sauvant le maire et tout le monde qui devient plus ou moins potes. Ce n’était pas passionant du tout je dois dire.


Il reste encore quelques détails comme Devon qui continue à tripoter ses masques ou Claire qui nous fait l’accro au sang. D’ailleurs, tous les rôles féminins principaux sont des junkies : une au cul, une au sang, une au thé et une aux masques et aux plans dont tout le monde se fout royalement. Globalement, on sent une émulation, une mise en place mais le problème est que celle-ci semble s’éterniser bien trop.


bref, 5/10

L’épisode se laisse regarder sans trop de mal mais il est dispensable. Il ne fait que faire avancer très lentement les situations. Il faut mettre un peu de rythme dans les arcs bon sang !

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Persons Unknown – Episode 1.09

. / Static Saison 1, Episode 9 sur 13 Diffusion vo : NBC - 7 août 2010 Joe revient dans...

Fermer