Persons Unknown – Episode 1.09

. / Static
Saison 1, Episode 9 sur 13
Diffusion vo : NBC – 7 août 2010



Joe revient dans le village et se prend pour Hulk




Je suis légèrement dans la merde. Je dois le dire. Je l’avoue. Mais comment reviewer cet épisode ? Parce que bon, hormis les 15 dernières secondes, il n’y a rien à sauver dans cet épisode.


Prenons Joe. Ils lui ont lavé le cerveau à moitié seulement et ne se sont pas assurés qu’il était encore sain d’esprit. Puis ils le ramènent dans la ville dans une tempête de feuilles mortes, tout nu. Puis, Joe tape ceux qui le touche sauf Janet qui réussit à le sauver de sa folie. Donc bon, on va revenir à un total statut quo de ce coté-là.
Et les autres ne servent à rien ou sont ridicules. Et je ne pense pas qu’à Erika mais plus à Charlie dans ce cas-là avec ces tentatives de lui faire croire qu’ils étaient super potes avant son amnésie. Surtout que cela n’a aucun sens. Pourquoi il voudrait être son super pote pour la vie ? Son dernier super pote pour la vie a fini ébouillanté et brûlé par Janet …
N’oublions pas aussi la super réaction du groupe : Joe a un problème donc tuons-le, le tout en espérant qu’une fois mort, il leur dise comment quitter le village. Bah oui, logique.
Et sinon, Erika est encore plus amoureuse maintenant que Janet l’a frappé apparament, vu le regard qu’elle lance à Janet après son coup de la paume en plein pif. Normal aussi, son passé de prisonnière quoi. C’est connu que toutes les prisonnières deviennent des lesbiennes maso.


Passons ensuite au fameux méchants. Ils ont un programme. Qui consiste en gros à mater 4 caméras sur une seule télé et se faire engueuler sans raison pour une vieille fausse blonde qui n’aime pas son café imaginaire froid. Parce que franchement, qui ne trouve pas le programme et l’organisation purement et simplement ridicule maintenant ? Je crois que Persons Unknown cherchait à piquer le titre de la méchante la plus ridicule des séries tv à Prison Break et maman Scofield. Et bien, c’est réussi. A chaque fois qu’elle engueulait quelqu’un, je me demandais pourquoi il tremblait de peur ? Le rôle est tellement mal écrit et tellement mal joué que plus rien n’a de sens. Même le café oublie de tomber au sol tellement ça n’a pas de sens.


Il reste Renbe et Kate pour sauver l’épisode … LOL … Alors que nous font ils ? Déjà, Renbe ne se rase plus. C’est vrai que les sud américains sont tellement retardés que le rasoir n’a pas encore été inventé chez eux. Ou c’est pour faire vrai baroudeur qui en a, façon Gerard Holtz au Dakar.
Ensuite, Renbe se fait arrêter sous prétexte d’un mandat d’arrêt émis à San Franscico puis se fait délivrer par le prêtre qui le fout lui et Kate dans un cerceuil avant que les mecs en bleus abattent le prêtre plutôt que Renbe et qu’ils leur laissent le temps de s’interroger sur le sens de la vie tout en finissant leur repas avant de leur courir après tout en passant à coté d’eux sans les voir. Et toute cette folie a raison du peu d’esprit sain qui leur restait puisque les voilà qu’ils prennent trois plombes pour s’avouer leur amour alors que les mecs en bleu ont dû partir en RTT entre temps, puis Renbe et Kate s’en vont gaiement en se tenant par la main pour finir devant la ville. Ou ce que tout le monde a déjà compris n’est pas la vraie ville parce que bon, faut encore tenir 4 épisodes sans rien faire derrière.
C’était super non ?


Je suis méchant parce que quelques bons moments surnagent. Déjà, Renbe qui ricane fier de lui quand Kate lui explique qu’elle va ramener le fric dans le couple pendant qu’il glande sur le lit. Je peux aussi citer le retour de la Erika que j’aime. Celle qui balance des « listen bitch, Janet is off limits ! ». Celle qui se dandine sans raison sur un air musical qu’elle seule entend. Et maintenant, celle qui se fait taper et aime ça.
J’ai bien aimé aussi le pauvre manager de nuit qui en prend plein la gueule par sa direction incompétente (ils ne savent même pas que Tom est mort et incinéré (sûrement une blague chinoise) alors qu’ils ne matent que le village et ça, tout le temps) et par Joe qui disjoncte parce qu’il n’aime pas qu’on lui touche l’épaule. Vraiment pas de bol et sa fin fait que j’ai aimé toutes ses apparitions à ce manager de nuit qui va me manquer.
Et je ne l’ai pas dis assez mais j’adore vraiment le look glandeur de Renbe.


Bref, 3/10

Episode raté qui rend ridicule l’ensemble du programme et de l’organisation en nous dévoilant sa ridicule chef qui n’aime pas le café imaginaire froid. La série avait un énorme potentiel, tout a été définitivement gaché pour moi. Je n’attends plus rien de la série mais je vais quand même la finir, au point où j’en suis …

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
High School of the dead – Episode 5

Les rues des morts / Streets of the dead Diffusion vo : Japon (multiples chaines) - 2 août 2010 Diffusion...

Fermer