High School of the dead – Episode 3

Démocratie sous le règne des morts / Democracy under the dead
Diffusion vo : Japon (multiples chaines) – 19 juillet 2010
Diffusion vost : Dybex Dailymotion – 26 juillet 2010





Le groupe des survivants décide de quitter le lycée.



La série est diffusée en « simulcast » vostfr légalement et gratuitement sur la page de l’éditeur Dybex sur Dailymotion. Chaque nouvel épisode est disponible le lundi en soirée. A noter que chaque épisode possède encore environ 2 minutes de fiction après le générique de fin.



La situation continue sa mise en place dynamique à l’occasion de ce troisième épisode. On découvre que la situation n’est pas que japonaise mais mondiale. Tous les pays sont touchés, des Etats Unis à la Russie en passant par la Chine ou encore la France (cocorico !) Et la série ne parle pas de la France en raison des zombies de l’équipe de France de football en Afrique du Sud vu que la coupe du monde n’avait pas encore eu lieu lors de la production de l’épisode.
Que faire dans ces conditions ? Où aller ? Ce sont des questions qui se posent et notre groupe choisit de retrouver ses prochesavant tout et donc de quitter le lycée. Cela se tient même si Rei et Takashi semblent oublier l’interruption soudaine du coup de fil au père de Rei à l’épisode précédent. Il était plutôt mal barré le pauvre.


Mais ce qui est intéressant, c’est la double conception du groupe que pose l’épisode. On a d’un coté un groupe uni qui prend les décisions collectivement et de l’autre, on a le groupe du prof qui commande et décide, sous l’admiration de ses élèves rescapés. Il est d’ailleurs un personnage très intéressant car il semble évident qu’il n’attendait qu’une situation de ce genre pour prendre le pouvoir et abuser de son statut d’autorité. Un statut dont on se doute rapidement qu’il en a déjà abusé au vu de la réaction de Rei à sa présence. L’a -t’il violé ? A t’elle assisté à un viol commis par celui-ci parce qu’il avait l’ascendant autoritaire ? Par des menaces sur les élèves en question ? On est face à un vrai salaud parfaitement décrit, comme lorsqu’il abandonne sans vergogne un élève blessé.


Et pourtant, on peut le comprendre.
D’une part parce que certes, c’est super héroïque de sauver quelqu’un qui est blessé, mais c’est multiplier les risques de se faire capturer à son tour. L’abandon est cruel mais nécessaire en l’espèce pour la survie de tout le groupe. Il aurait d’ailleurs été intéressant de voir comment le groupe de Takashi aurait réagi dans un cas simillaire.
D’autre part parce qu’on peut le voir comme une victime ce prof. Il a simplement pété les plombs devant l’horreur de la situation. Cela pourrait être une excuse même si en l’espèce, on a du mal à souscrire à cette hypothèse. C’était un enfoiré discret et maintenant, la situation lui permet d’être un enfoiré sans retenue. Il se sert de son pouvoir d’autorité sur des élèves faibles et de son pseudo charisme pour se déclarer chef. Finalement, ceux qui ont vraiment craqué, ce sont les élèves qui se plient sans discuter à la première figure d’autorité qu’ils ont croisé.


Et je me demande même si Kohta ne serait pas comme eux aujourd’hui, si il n’avait pas été avec Saya puisqu’il semblait perdu et voulait se rendre en salle des profs à tout prix. Il aurait pu lui aussi devenir un suiveur du prof ou pire, comme le prof. Mais la force de Saya et des autres l’ont sauvé et lui ont permis de s’affirmer. On le voit bien au travers de la scène où il vise les zombies en extérieur mais ne peut tirer et qu’il regarde Saeko et Takashi foncer dnas le tas. Il les admire et les prend en exemple avant de commencer à s’affirmer et ne plus hésiter à son tour quand il prend position à une fenêtre du bus.


Au final, le groupe se retrouve explosé et en mauvaise situation. Rei et Takashi sont séparés physiquement du groupe et le reste de notre groupe se retrouve coincé avec un prof dérangé et des élèves envoutés. Que va t’il advenir d’eux ? Et finalement, je me demande si Rei et Takashi ne sont pas plus en sécurité seuls dehors que dans ce bus. L’avenir nous dira comment les choses vont évoluer pour eux tous.


Bref, 9/10

Encore un épisode très fort qui se passe du fan service superflu (il en conserve un peu (comme le plan inutile des lolos pendouillants de Suzaku quand elle s’énerve dans le bus) mais cela ne gêne pas plus que cela) et pose d’excellentes réflexions et analyses sur les comportements humains en situation de crise. L’avènement du petit dictateur de prof est très bien mené et terrifiant. Avec ce troisième épisode, la série confirme qu’elle est bien plus qu’une simple série cul et gore. J’ai hâte de voir la suite !


Voir ou revoir l’épisode 3 :

High School of the Dead Eps 3 VOST
envoyé par dybex. – Court métrage, documentaire et bande annonce.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
High School of the dead – Episode 2

Fuir les morts / Escape from the dead Diffusion vo : Japon (multiples chaines) - 12 juillet 2010 Diffusion vost...

Fermer