High School of the dead – Episode 1

Le printemps des morts / Spring of the Dead
Diffusion vo : Japon – 5 juillet 2010
Diffusion vost : Dailymotion – 12 juillet 2010


Takashi est un lycéen taciturne qui va se voir confronter à des hordes de zombies avec quelques autres survivants de son lycée.






La série est diffusée en « simulcast » vostfr légalement et gratuitement sur la page de l’éditeur Dybex sur Dailymotion. Chaque nouvel épisode est disponible le lundi en soirée. A noter que chaque épisode possède encore environ 2 minutes de fiction après le générique de fin.



High School of the dead est avant tout un manga édité en France par Pika éditions. Les 5 premiers volumes sont disponibles dans toutes les bonnes librairies. Mélange astucieux de zombies, de gore et de belles pépés, le manga s’avère être une réussite qui n’oublie pas en cours de route une certaine analyse psychologique des personnages.
Il apparaissait dès lors compliqué d’adpater cela en dessin animé sans perdre un des éléments en cours de route. Il fut alors décider de confier le projet au studio Madhouse qui est l’un des tous meilleurs studios d’animation japonaise à l’heure actuelle, si ce n’est le meilleur (Sakura chasseuse de cartes, Death Note, Hellsing ultimate, Gunslinger girl, Monster, Nana, …). Et on peut dire à la vue de ce premier épisode que le pari est réussi.


On retrouve donc bien le gore (Dybex propose d’ailleurs la version non censurée de l’animé), le sexy (un peu trop même) et l’analyse des personnages.
Pour le gore, l’apport de l’animation et de la couleur ainsi que des bruitages sonores est un vrai plus. Ca gicle en masse et les bruitages de crânes explosés à coup de battes de base-ball ou autre objet contondant est bien dégueulasse comme il faut. Globalement, l’adaptation ne se retient pas. Par contre, on peut critiquer le fait que celle-ci reste tout de même assez limitée, voire parfois inexistante, se contentant du fond sonore pour illustrer un plan fixe de toute beauté. On peut aussi tiquer sur l’animation en mouvement des personnages qui attaquent qui peuvent paraitre bizarres mais cela s’avère nécessaire pour offrir un dynamisme nécessaire et bienvenue dans la mise en scène. La mise e nscène est d’ailleurs vraiment bien senti avec des plan d’affrontement de toute beauté, malheureusement parfois gaché par l’ennemi de ce pilote : le fan service.


Comme chacun le sait, le fan service consiste à mettre des plans pour les otakus frustrés. Allez un zoom sur une petite culotte par-ci, et une poitrine qui se secoue plus que de raison par là, … Je n’ai rien spécialement contre ces plans dans certains animés (animés harem ou lycéen par exemple) mais ici, cela tombe très mal. Cela passait sans peine à la lecture du manga mais en animation, ces plans viennent gacher l’intensité de certaines scènes. Par exemple, à un moment, une lycéenne est assise contre un mur avec un zombie l’attaquant, elle hurle et vas-y que l’animation met trois plombes à quitter ses jambes écartées. A d’autres moments, certains plans d’une élève à l’attaque d’un zombie perdent en féocité parce que la caméra fait un détour inutile vers la petite culotte encore une fois. Ca en devient même lourd à la fin (cela s’améliore au second épisode bien qu’un élément soit très agaçant avant que le troisième épisode soit parfait coté équilibrage du fan service).


Coté psychologie des personnages, c’est la grosse surprise. On pouvait s’attendre à rien du tout, ambiance zombie et petites culottes posées mais non. L’animé offre de beaux moments de réflexion sur le pire de l’humanité. Un passage est parfait pour illustrer cela avec les deux amies qui se jurent de rester toujours ensemble quoiqu’il arrive et dont l’une n’hésite pas à balancer l’autre juste après dans les escaliers pour se débarasser des zombies qui la tenaient par la cheville. C’est très choquant.
D’ailleurs, globalement, les filles ne sont pas présentées sous leur meilleur jour, au contraire des garçons. Takashi est un garçon je m’en foutiste qui ne semble intéressé par rien mais qui prendra héroïquement les choses en main pour conduire sa belle et son meilleur ami, boyfriend de la belle en sécurité. Le meilleur ami et Takashi se comportant en vrais héros avec lui qui veut mourir en humain une fois mordu et Takashi qui fait preuve d’une grande bravoure pour le tuer de sang froid une fois la transformation quasi achevée. A l’inverse, Rei se montre particulièrement égoïste, ne voulant pas que son ami meurt pour ne pas rester seule avant de ne pas hésiter la moindre seconde quand Takashi n’est plus que la seule option et n’hésitant pas à faire comme si de rien n’était au niveau de leur amitié, voire même usant discrêtement de ses charmes pour qu’il la protège à son tour. Le boyfriend fut très vite oublié.


Bref, 9/10

Un premier épisode très fidèle au manga qui apporte le plus de l’animation, de la couleur et du son. Sans être géniale au niveau de l’animation et du chara design, l’animé offre une nouvelle ampleur à cette oeuvre qui n’est gaché que par un fan service trop présent et mal amené. Dommage, c’est la seule fausse note de ce premier épisode qui s’avère par ailleurs jouissif pour tout amateur du genre horrifique.


L’opening / générique de début :



Voir l’épisode 1 :

High School Of The Dead Eps 01 VOST
envoyé par dybex. – Regardez des web séries et des films.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Test DVD : Xena – saison 6

Titre vf : Xena la guerrière Titre vo : Xena, warrior princess Saison 6 de 22 épisodes. Dernière saison Année...

Fermer