Desperate Housewives – Episode 6.16

La petite fugueuse / The Chase
Saison 6, Episode 16 sur 23
Diffusion vo : ABC – 28 février 2010
Diffusion vf : Canal + – 20 mai 2010



Susan emmerde Roy, Gabi tape l’incruste chez Bob et Lee, Lynette oublie l’anniversaire de sa fille et Bree se découvre un fan.




Susan :
Pauvre Roy. Il veut juste tirer son coup tranquille et le voilà privé de sel et de sexe du coup. La faute à Susan qui le pousse à demander Karen en mariage à la demande de cette dernière. Et comme le dit Roy, le voilà désireux des autres femmes dans sa vie maintenant qu’il va être casé avec Karen.
L’intrigue ne vole pas super haut mais bon, j’aime bien voir les deux ancêtres ensemble. Ils fonctionnent bien. Malheureusement, la réalité rattrape la fiction à la fin de l’épisode avec l’annonce du cancer de Karen, reflétant celui de l’actrice dans la vie. Du coup, une touche drama pour finir une intrigue qui était comique, je trouve que ça déséquilibre un peu l’ensemble tout de même. Mais bon, je retiendrais toujours et à jamais la pelle que roule Roy à Susan 😀


Du coté de Gabi, elle part vivre chez Bob et Lee because la petite Célia sert à quelque chose. Gabi a eu peur de se retrouver avec des ronds de feutre elle aussi sur le visage. DOnc la voilà qui refait la fête avec les gays de la rue, tous les soirs. Parce que oui, c’est bien connu que les gays passent leur temps à faire la fête hein. Mais une histoire d’adoption sortie de nulle part fait comprendre à Gabi que le foot, c’est super important donc retour à la case soccer mom et esclave housewife. Parce que oui, le rôle de la femme est d’être une boniche à la maison, c’est bien connu. Manquerait plus qu’elle veuille travailler et être semi indépendante. Et puis quoi encore ?
Il est dommage que cette conclusion gâche la question de l’adoption chez les homosexuels à peine effleurée. Là, il y avait de quoi faire et de quoi creuser. Malheureusement, cela va passer à la trappe vu que les scénarists ne portent pas le moindre intérêt à ce super couple qui est le meilleur de la rue avec Karen et Roy.


Lynette :
Euh comment dire … mère indigne. Je vais appeler la SPA pour cet oubli impardonnable. Non mais. Depuis quand on oublie l’anniversaire de Penny ? C’est la plus cool des mioches Scavo. Normal, c’est celle qu’on voit et entend le moins. Elle reste sagement dans son coin. Mais voilà que la mère indigne commence à lui monter la tête avec la supériorité numérique des femmes. Bientôt, elle va lui enseigner comment castrer son homme ?


Il reste Bree qui se voit affubler d’un super fan qui maitrise le commerce culinaire. Ca tombe bien parce que Andrew, sorti de nulle part, culbute les employés incompétents. Ca fait bizarre de revoir Andrew. J’avais totalement zappé qu’il était impliqué dans l’entreprise de Bree tellement on ne l’a pas vu quand Katherine a pété un cable ou Angie a été embauché mais doit sûrement déjà être en RTT ou vacances. Donc Sam est bien parti pour être le fils rêvé de Bree. Ca sent le fight entre lui et Andrew pour l’amour d’une mère encore plus indigne que Lynette (rappelons que Bree a abandonné son fils dans la nature et n’a rien fait pour le sortir de la prostitution …)


Il reste Katherine et Robin qu’on case ensemble dans un coin histoire de ne pas nous emmerder. Et c’est dommage parce que même si l’intrigue se déroule avec des gros sabots manquant de subtilité (hmmm le rêve), il est interessant de voir Katherine hésiter à se lancer dans ce choix de vie inattendu pour elle comme pour nous. C’est plutôt bien mené.


Bref, 6/10

C’est sympa à suivre mais l’épisode reste plombé par le manque de finesse des situations et Susan.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Desperate Housewives – Episode 6.15

Une femme nommée désir / Lovely Saison 6, Episode 15 sur 23 Diffusion vo : ABC - 21 février 2010...

Fermer