Desperate Housewives – Episode 6.15

Une femme nommée désir / Lovely
Saison 6, Episode 15 sur 23
Diffusion vo : ABC – 21 février 2010
Diffusion vf : Canal + – 20 mai 2010



Chaque wife rencontre Robin et elle règle leur petit problème du moment.




2ème épisode de l’année à la structure en 1 wife par acte. Celui-ci n’est pas empli de bons souvenirs du mec à tout faire la rue ou de Karl. Non, c’est juste le premier contact entre la stripteaeuse Robin et les wife qui se rende compte qu’il faut aller au delà des apparences. Oui, les stripteaseuses sont nos amies. Mais ça, tous les mecs le savaient déjà. Maintenant, la ménagère le sait aussi grâce à Desperate Housewives. Merci Desperate Housewives ! Grâce à toi, on ne va plus se tripoter sur des femmes plus sexe que les notres mais on va voir une amie.


Le vrai problème des histoires proposées aujourd’hui est qu’elles sont peu passionantes. Lynette se la joue sainte nitouche parce que son fils se tripote avec ses amis et une paire de jumelles alors que Robin prend sa douche. Mais elle devrait être heureuse, il n’est pas gay. Pourtant, j’aurais parié le contraire. Enfin, c’est sûrement parce qu’il n’a jamais rencontré Andrew, Bob et Lee. Cela sera une révélation pour le gosse oublié de la famille P quelque chose. Merci Robin
De son coté, Bree arrive à faire plus pathétique. Je ne pensais pas ça possible mais elle a réussi. Et elle m’a dégouté des lap dances au passage. Pauvre Orson, il doit regretter de ne pas avoir réussi à se suicider maintenant. « Merci » Robin.
Du coté Solis, Gabi éjecte Ana à New York chez un ami de l’agence de mannequinat parce qu’elle n’aime pas la voir avec Danny. Ok. Totalement logique. Et comme Robin n’aime pas cette manipulation, elle dit tout à Danny qui dégage à NY lui aussi. Merci Robin.
Enfin, Susan est jalouse que Robin masse mieux sa carpette de mari. C’était d’ailleurs très drôle de le voir se faire piétiner. Mais SUan n’aime pas, Teri Hatcher en fait 15x trop et donc Robin dégage chez Katherine. « Merci » Susan.
Katherine la folle héberge donc Robin la stripteaseuse. Et la stripteaseuse fait de la folle une lesbienne. Pauvre Katherine. Qu’est ce qu’ils ne l’ui ont pas encore fait subir à ce personnage qui change de personalité et de rôle plus souvent que de petites culottes. Merci les scénaristes.


Bref, 6.5/10

Un épisode sauvé par la fraicheur du personnage de Robin qui s’avère très sympathique au terme de ses 42 minutes. Mais ce n’est pas difficile face aux 5 wives complétement usées jusqu’à la corde.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Stargate Universe – Episode 1.18

. / Subversion Saison 1, Episode 18 sur 20 Diffusion vo : SyFy - 21 mai 2010 Un membre du...

Fermer