V (2009) – Episode 1.12 – Season finale !

. / Red Sky
Saison 1, Episode 12 sur 12
Diffusion vo : ABC – 18 mai 2010



Les oeufs étant prêts à éclore, il faut passer à l’action pour la résistance qui s’invite à dîner chez Anna.



« Don’t embarass me mom » – Tyler à Erica

Quelle classe ce Tyler. C’est probablement la réplique culte de la saison toutes séries confondues. Qu’il ose sortir cela est tout simplement énorme. Heureusement (malheureusement ?), il ne dira plus rien d’autre et se tiendra à carreaux le reste de l’épisode. Vsans une boulette de Tyler, c’est un peu dommage quand même. C’est que je commencais à m’attacher à cette récurrence d’épisode en épisode.


Sinon, que dire sur cet épisode qui ne serait pas tout simplement un superlatif ? La série enclenche le turbo et passe enfin à l’action et elle le fait bien. Tous les différents élément mis en place durant les derniers épisodes et toutes les évolutions démarrées pour les personnages trouvent leurs raisons d’être dans ce dernier épisode qui lie tout et qui donne enfin de l’ampleur à la résistance et fait craqueler le visage parfait des visiteurs auprès des humains. La guerre n’est pas encore là mais elle est proche.


Malheureusement, il y a un corrolaire à ce turbo enclenché. Certaines choses semblent arriver bien trop vite. Que ça soit tout ce qui touche à la famille Nichols (naissance, mort, lavage de cerveau) par exemple ou encore le cas de conscience du père Jack sorti un peu de nulle part.
L’autre gros défaut est un défaut récurrent: les incrustations fond vert. Bien que je dois admettre que je ne sais pas si je me suis habitué ou si ils ont fait quelques progrès, mais je n’ai pas été aussi choqué que d’habitude dans le vaisseau. Même si cela fait hyper faux, ça passait mieux que d’accoutumé. Par contre, ils se sont bien rattrapé avec le ciel rouge qui était très très mauvais. A moins qu’ils cherchaient à rendre hommage aux SFX des années 80 peut-être. En plus, avec leur manie de coller du filtre orange tout le temps, la rougeur du ciel ne s’impacte pas sur les civils au sol et fait perdre pas mal de puissance à la scène.


Un autre bon point de ce final est qu’il conclut bien les évolutions des personnages. Quand on y reprense, on a vu Erica grandir de simple agent du FBI et de la cinquième colonne à véritable chef dans les deux cas. Elle prend les décisions pour la résistance et ils la suivent et elle s’est installée comme chef de la cellule de lutte contre la cinquième colonne et a acquis la totale confiance de Anna. Un personnage mou gagne ici sa véritable place de leader du show.
Anna aussi connait une belle évolution. Elle n’a cessé de répéter que les émotions humaines, c’est le mal et tout ça mais on voyait d’épisode en épisode qu’elle éprouvait de plus en plus des sentiments humains. Arogance, complexe de supériorité, sadisme, … Et là, elle craque complétement quand ses millions de bébés sont tués. Elle sombre dans la vengeance aveugle, sans réflexion, sans logique, au risque de mettre totalement en péril son plan si bien calculé jusqu’alors. Bon, certes, Morenna Baccarin n’était pas franchement à son aise dans cette scène où ses émotions ressortent mais je l’attendais, je l’ai imaginais quand Erica balance la grenade et je n’ai pas été déçu. C’était bien cool.
Lisa évolue elle aussi et s’impose comme la chef de la cinquième colonne quand elle choisit son camp et que Joshua la reconnait comme sa « reine ». J’en viens même du coup à me demander si son père ne pourrait pas être John may tout simplement. Là encore, son cheminement pour arriver à choisir la résistance est bien amenée. Et encore une fois, même si tout cela était prévisible, c’est finalement normal, preuve que le cheminement a bien été jusqu’au bout et que les scénaristes savaient où ils voulaient aller avec ces personnages.


Malheureusement, tous les personnages n’ont pas bénéficié d’une attention aussi poussée. Il suffit de voir Tyler qui n’a pas la moindre importance ou le moindre intérêt dans ce final. Anna a un plan pour lui mais je ne suis pas sur que les scénaristes eux-même le connaissent déjà. Valérie est aussi dégagée mais plus par nécessité. Elle est arrivée au bout de son utilité : elle a enfanté l’enfant stellaire et sa mort permet à Ryan d’évoluer. Une évolution très brusque d’ailleurs, introduite seulement à l’épisode précédent et déjà conclut là. J’ai vraiment du mal à comprendre pourquoi il rejoint à nouveau Anna. Ou alors il faudrait que le season premiere revienne là-dessus pour expliquer qu’il n’est pas sous son influence et fait semblant, histoire de protéger son enfant qui doit être un Terminator plutôt qu’un lézard vu le son métallique de ses pleurs.
Jack aussi n’est pas gaté avec une inutilité totale jusqu’alors et là, il se transforme en recruteur officiel pour la secte des anti V, pro Dieu. Mouais mouais mouais. Le problème est pas tant le rôle du personnage mais le fait que cela aurait dû arriver bien plutôt dans la série mais bon, mieux vaut tard que jamais comme on dit.
Enfin, il y a Chad. La pièce est enfin retombée et le pile ou face est terminé. Les scénaristes ont choisi : il sera du coté des résistants. Enfin je crois, tellement il n’est pas très sûr de lui apparament dans l’église à la fin. Ca serait même d’ailleurs intéressant qu’il soit en fait pro Anna (hmmm, pas génial ce terme) par intérêt, qu’il soutienne les visiteurs dans leurs actions de domination simplement parce qu’i lveut garder son job et a peur de tout perdre au cas où il s’opposerait à Anna. Mais perdre quoi au juste parce qu’il a l’air bien seul le Chad.


Bref, 9/10

Le meilleur épisode de la saison et de loin. Ca bouge bien, tout trouve enfin sa place de façon logique et la prévisibilité de plusieurs scènes et plusieurs choix ne m’a pas gêné. Malgré quelques défauts assez évidents (les incrustations, certains personnages), j’ai pris mon pied devant ce season finale qui a de la gueule et qui donne furieusement envie de voir la suite. Malheureusement, ABC n’a pas communiqué de date de retour pour les 13 épisodes commandés de la saison 2. Ca ne sera pas en septembre. A priori janvier 2011 donc. C’est loin ça, trop loin !

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Chuck – Episode 3.17

. / Chuck versus the living dead Saison 3, Episode 17 sur 19 Diffusion vo : NBC - 17 mai...

Fermer