V (2009) – Episode 1.09

. / Herectic’ fork
Saison 1, Episode 9 sur 12
Diffusion vo : ABC – 27 avril 2010



Alors que Valérie découvre la vérité, Anna lance des soldats à leur pousuite.




Valérie. L’inutile Valérie. C’est moche surtout qu’elle devrait avoir du poids avec son bébé à naitre. Mais non. Une scène par ci, une scène par là qui se résume dans ma tête uniquement à « Je mange nature ou épicée la souris morte de la cuisine ? ». Et là voilà éjectée dans la série jusqu’à la naissance en gros vu qu’elle part loin, loin, loin sans Ryan. Et le pire c’est que je vais dire qu’elle ne va pas me manquer. C’est vraiment dommage de massacrer comme ça le possible enfant stellaire de la résistance. Faut il y lire encore une fois une volonté du showrunner de tirer un trait sur les pistes lancées par les premiers responsables de ce remake ?


Un autre personnage bénéficie aussi de l’incapacité du showrunner à savoir quoi en faire, c’est Chad. Aujourd’hui, il est en mode fanatique ou presque des visiteurs. Ils sont si beaux, si forts, si guérisseurs. Il amène bien une touche moins hystérique des V avec sa réplique au père Jack mais je n’arrive pas à savoir si c’est ce qu’il pense ou ce qu’il veut faire croirep our appater le père Jack. Pourquoi le père Jack vous dites vous ? Parce que souvenez vous que le père Jack avait été le voir pour lui dire de se méfier des visiteurs.
Pourtant, Chad reste un des personnages les plus intéressants à l’heure actuelle. On ne sait pas dans quel camp il est (les scénaristes non plus je crois) et paradoxalement, jongler dans le flou lui réussit et lui donne cette touche de mystère et d’imprévisible. J’ai peur qu’une fois qu’il sera dans un camp, il perde tout intérêt.


Un personnage aurait mérité une réécriture totale par le nouveau showrunner (nouveau … il vient de faire 5 épisodes donc un de plus que les anciens quand même …) et c’est Tyler. Il était insupportable et aujourd’hui, il place la barre encore plus haut dans la boulétitude. Sa scène de colère contre maman quand Lisa lui dit qu’il ferait mieux de ne pas aller dans le programme d’échange m’a fait hurler de rire. Perso boulet + acteur mauvais, une combinaison ultime.
Et le gros problème de ce Tyler hyper casse couilles, c’est que du coup, j’ai vraiment du mal avec Erica. Je comprends sa réaction de mère mais son fils est tellement une plaie qu’elle aurait déjà du lui préparer sa valise. Je n’arrive pas à m’attacher à sa volonté de protection de son « bébé ». Je n’attends plus qu’une scène de sa part : maman qui lui révèle ce qu’elle sait pour le faire rester et lui qui va bien la balancer dans la scène suivante.


Mais cela poserait un problème. Qu’est ce que Erica pourrait révéler ? L’épisode pose bien le problème avec leur prisonnier. Elle est incapable de formuler un seul reproche aux visiteurs, de soulever la moindre facette cachée de ces aliens pour convaincre les humains de se méfier d’eux. Et cela met bien en avant que pour le moment, la cellule de résistance de Erica ne représente rien du tout. Ils sont 4, ils n’agissent pas mais subissent et se débattent comme ils peuvent sans rien changer au final. Ils n’ont aucun poids et aucune influence. Ils ne servent à rien finalement. Est-ce voulu par les scénaristes ou un dommage collatéral d’une série qui cherche encore sa ligne conductrice ? En toutcas, dans les deux cas, c’est assez intéressant ce point et cela le sera encore plus quand ils percuteront cela et qu’ils chercheront à agir au lieu de subir.
De toute façon, comment peuvent ils être efficaces alors qu’ils passent leur temps à donner leur identité à tout le monde ?


Du coté des visiteurs, pas grand chose à dire. Le plan d’Anna continue à se dérouler sans le moindre accro avec le début du programme de vie à bord des vaisseaux tout comme sa volonté d’accoupler Lisa à Tyler, Tyler qui disparaitra une fois sa tâche accomplie. Du coup, Lisa et ses sentiments humains naissants ne savent plus trop quoi faire. Et là encore, problème avec Tyler. Comment peut elle aimer un boulet pareil ? Il n’y a rien à dire, les femmes choisissent toujours les hommes qu’il ne faut pas.
Le seul rebondissement de l’épisode est que Anna sait à présent pour le foetus hybride mais cela n’aboutira à rien puisque l’intrigue est enterrée pour un temps.


Bref, 6/10

Cet épisode n’apporte pas grand chose à une série qui manque d’une vraie ligne conductrice forte. Tout au mieux, il souligne l’impuissance de la résistance. Est-ce une métaphore de l’impuissance des scénaristes à faire quelque chose de la série ?

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Stargate Universe – Episode 1.14

. / Human Saison 1, Episode 14 sur 20 Diffusion vo : SyFy - 23 avril 2010 Le docteur Rush...

Fermer