Chuck – Episode 3.13

. / Chuck versus the other guy
Saison 3, Episode 13
Diffusion vo : NBC – 5 avril 2010



Chuck doit tout faire pour sauver Sarah des mains du méchant ennemi




Cet épisode est un peu spécial. Il était prévu à la base comme l’épiosde final de la saison, voire de la série. Mais NBC a rapidement pris la décision de commander 6 épisodes de plus dans cette saison alors que les scripts étaient bien avancés dans l’écriture. Il restait donc deux solutions : soit ils trouvaient des histoires pour délayer l’intrigue sur 6 épisodes de plus, soit ils la concluaient ici comme prévu et lancés derrière une nouvelle intrigue sur 6 épisodes. Heureusement, cette seconde solution a été retenu par Joss Schwartz et son équipe de scénaristes. On se retrouve donc avec un épisode un peu spécial puisqu’il offre une fin à la saison et la série finalement. Et la fin n’aurait pas été mauvaise. Si Chuck avait dû s’en aller ici, je n’aurais pas pester contre cette fin de série.


Attention, je ne dis pas non plus que l’épisode est parfait ou équivalent à celui qui conclut la saison 2 non plus. Mais Chuck finit enfin avec Sarah dans le même lit avec du je t’aime réciproque, Morgan est enfin un agent spécial de la CIA et Casey retrouve sa classe d’antan, permis de tuer à l’appui. Que demandez de plus ? Big Mike patron de la NSA ? Ellie et Trop top non oubliés ? Tiens, c’est super étrange mais ils m’ont presque manqué ces deux-là, contrairement à Jeff et Lester qu’on aperçoit 30 secondes seulement pour mon plus grand soulagement. J’auris aimé voir un plan du couple Woodcomb grimpant dans leur avion, un truc dans le genre. Parce que oui, ils vont finir en Afrique je vous rappelle. Sauf si Chuck les convainc que le danger est écarté à présent que le ring est tombé.


Et c’est là que le gros problème de l’épisode se trouve à mon avis. Le ring n’a jamais été un méchant d’envergure. Je n’ai jamais ressenti la moindre menace de leur part et à vrai dire, je les prenais presque pour des gentils à vouloir aider Shaw à se remettre de la mort de sa femme. Il a vraiment manqué le détail qui inquiète, comme le Fulcrum l’avait. Mais les scénaristes avaient peut-être aussi conscience de l’aspect Fulcrum 2.0 du ring et ont peut-être cherché à le cacher en n’en parlant pas trop (organisation tellement secrête que même la CIA n’a rien sur eux, volonté d’avoir leur propre intersecret, …)


Le second problème de l’épisode tient également dans son rythme. Shaw retourne trop vite sa veste en trahissant totalement son pays sans hésiter. Et il fait croire trop vite qu’il est resté gentil en fait. Du coup, j’ai du mal à comprendre son choix de trahir son pay. L’amour ne justifie pas tout, Casey n’a pas trahi l’Amérique quand son peuple n’a pas réélu son président préféré. Et puis soyons honnêtes, c’est bien trop cliché facile de se débarasser ainsi du concurrent de Chuck. Mais au moins sa sortie apporte quelque chose et ne donne pas l’impression que son rôle n’a servi à rien, contrairement à celui de Kristen Kreuk par exemple. Après tout, Shaw a formé Chuck à devenir un super espion et il a contraint les amoureux à s’avouer leurs sentiments.


Globalement, Sarah s’avère perdante avec cette saison 3. Elle passe à présent pour une super nunuche à mes yeux. J’ai d’ailleurs était mort de rire quand elle court avec Shaw contre le mur au début de l’épisode avec ces tout petits pas, on aurait dit presque une bimbo. Et son seul moteur de la saison fut l’amour. Alors certes, elle n’a jamais connu le vrai amour en raison de son travail et l’idéalise peut-être un peu trop, mais ça devenait quand même bien lourd les « Chuck, si tu tues, tu vas changer », surtout pour finir par un « Oh Chuck tu as tué pour me protéger, je t’aimeuuuh ». Disons que la romance a gagné en lourdeur cette saison. Mais au moins, elle a le mérite d’avoir avancer. Ils sont enfin un couple. Il n’y a plus qu’à prier pour que le prochain épisode ne trouve pas une raison bidon de les reséparer.


Pour le reste, Casey a l’hyper classe. Que ça soit lorsqu’il est « buy more-isé » ou quand il se reprend et se la pète, gros cigare en bouche. A l’inverse de Sarah, j’ai trouvé que Casey avait pas mal gagné avec cette saison, sans pour autant en faire plus qu’en saison 2. Pour les autres personnages, l’amour de Josh Schwartz pour Morgan m’horripile. Il était assez énervant, il l’est toujours maintenant qu’il sait. Et je trouve que l’acteur joue de façon super gay certaines scènes. Et puis, je suis trop déçu de la kelleyrisation d’Hannah. Sauf si elle revient en super méchante internationale dans la saison 3 bis, juste pour se venger de Morgan. Mais bon, je n’y crois pas le moins du monde.


Je pourrais parler de Jeff, Lester, Big Mike, Trop Top et Ellie. Mais je devrais inventer tellement ils n’ont rien fait. Je termine juste par la joie des scènes « à Paris », avec ses rues en pavés, sa Tour Eiffel visible depuis toutes les fenêtres, le scooter qui passe au début de la scène, … Il ne manquait que de la vie (sérieusement, pas un chat à un café en soirée ?), un artiste fumeur en arrière plan et les drapeaux français à toutes les fenêtres.


Bref, 8,5/10

J’ai bien aimé ce final parce qu’il termine bien la série je trouve. C’est une bonne fin à la série malgré les problèmes de rythme et de construction de l’épisode. Malheureusement, l’épisode ne termine pas la série. Il en reste 6, voire plus si NBC renouvelle la série. Et même si j’adore Chuck, je crois qu’on est arrivé au point de rupture et que la série va s’affondrer maintenant. J’aurais été satisfait de l’ensemble de la série avec une fin maintenant. Je crains que les épisode à venir gâchent ce sentiment. Il est temps d’arrêter Chuck avant qu’il ne soit trop tard.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Desperate Housewives – Episode 6.02

Mec: mode d'emploi / Being alive Saison 6, Episode 2 Diffusion vo : ABC - 4 octobre 2009 Diffusions vf...

Fermer