V (2009) – Episode 1.05

. / Welcome to the war
Saison 1, Episode 5
Diffusion vo : ABC – 30 mars 2010



La résistance recrute tandis que les visiteurs mettent en place leur stratégie de conquête et de séduction de la Terre.




Revoilà donc V qui réapparait après 4 mois d’absence. Et première bonne chose, il m’a été super facile de me replonger dedans, hormis avec les noms de persos que j’ai totalement zappé et dont je ne me souviens toujours pas après cette épisode, hormis Anna, Jack et Tyler l’insupportable.


Parce que oui, commençons par les choses qui fachent. Tyler, l’adolescent, est au top de l’insupportable pour moi dans cet épisode. Je crois que l’effet est surtout renforcé par le fait que l’acteur, si on peut l’appeler comme ça, est un vrai désastre. La scène de l’hologramme au petit matin est tout simplement désastreuse. Les autres scènes sont elles aussi ratées mais pas à ce niveau là tout de même. En plus, je ne vois pas trop à quoi il sert pour le moment, tout comme Kara Zor El, la fille d’Anna qui a un autre nom ici mais dont je ne me souviens que de son identité smallvilaine. On pourrait les supprimer tous les deux qu’on ne remarquerait même pas leurs absences. Enfin si, on n’aurait plus de scènes inutiles du coup. Ils n’ont même plus l’utilité de faire l’enfant stellaire puisque cela semble dévolu au rebelle et sa femme. Là, avec les interventions d’Anna, on dirait juste que c’est une mère qui s’arrange pour que sa fille ne soit plus célibataire. C’est bof quoi.


Anna de son coté, continue à manipuler comme elle sait le faire et gagne enfin en charisme de méchante. Elle devient enfin une vraie menace qu’on peut ressentir comme telle. Il y a juste quelques problèmes à ajuster comme ses lèvres qui me semblent grossir d’épisode en épisode ou encore les décors fond verts qui font trop bizarres, notamment la scène de brunch avec Chad le journaliste et la table sans pied. Cela fait trop irréel et je n’arrive pas à dire si cela me plait ou pas. Par contre, j’aime assez tous les effets de caméra avec elle, comme par exemple toutes la scène avec son bras droit et la caméra qui tourne autour d’eux à 360 degrés.


Il reste Elizabeth Mitchell (va voir sur imdb) alias Erica. J’ai bien aimé l’ensemble de sa prestation avec coupe de cheveux à longueur variable suivant les scènes. A part la scène bidon du pseudo suspens quand à l’identité de l’emprunte. Mais sinon, elle agit bien, de façon logique et cohérante. Je n’ai trouvé aucune de ses actions illogiques par rapport à la situation et la résistance. Je regrette plus le barbu qui est passé complétement en retrait. J’apprécie aussi énormément le fait que la résistance forme enfin un groupe qui agit presque ensemble. Ils sont au moins ensemble. C’est déjà ça. Il ne reste plus qu’à se parler les uns les autres mais on peut comprendre aussi leur méfiance les uns envers les autres. Donc là encore, du tout bon.


Pour le reste, c’est de la transition avec Jack qui se méfie des visiteurs mais qui doit être convaincu de devenir le porte parole des gentils visiteurs. Idem pour la femme du noir qui a envie de souris comme une femme enceinte humaine normale a envie de fraises et de champagne. par contre, je ne vois pas encore trop où veut en venir Anna et son sexe plus torride que dans Spartacus. Elle veut faire une armée de bellatres bimbo ? Et encore une fois, le plan final est tout simplement excellent.


Bref, 8/10

Ca bouge bien, ça agit plus que logiquement et ça avance. De la bonne transistion bien plaisante quoi. Si seulement Lost pouvait en prendre de la graine et si seulement personne n’avait eu l’idée de l’ado et sa blonde qui ne servent strictement à rien …

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Lost : les disparus – Episode 6.10

Mademoiselle Paik / The package Saison 6, Episode 10 Diffusion vo : ABC - 30 mars 2010 Diffusion vost :...

Fermer