Chuck – Episode 3.10

. / Chuck versus the tic tac
Saison 3, Episode 10
Diffusion vo : NBC – 15 mars 2010



John Casey a un passé. Un passé louche qui implique un terminator venu du futur tué dans une autre galaxie alors qu’il était un « believer ». C’est à dire Robert Patrick vu dans Terminator 2, Stargate Atlantis, X-Files et d’autres productions encore. Et ça, c’est du résumé ou je ne m’y connais pas.




Pauvre Casey. C’est la « troisième » roue du tandem. Toujours en arrière plan, obligé de pratiquer le zen à coup de tailles de bonzaï vu que personne ne fantasme sur lui dans la série, préférant Chuck, Shaw ou Trop top. Même Morgan a conclu, c’est dire. Alors que pourtant, John est un homme, un vrai, qui frappe les méchants, grogne de façon sexy, fume le cigare avec classe et vénère le plus grand président américain de tous les temps. Et pour une fois qu’on s’intéresse à lui, il se retrouve poussé vers la sortie. Bon, le problème de la série est qu’elle est une série « reset », c’est à dire qu’on revient toujours à la situation de départ de la série. Donc on sait que la team Bartowski va se reformer, malgré le renvoi de Casey et Sarah en partance pour Washington. Là, ça sent vraiment la mise en place pour l’épisode 13 qui conclura l’arc puisque la saison devait faire 13 épisodes (Joss Schwartz a confirmé dès le début de la saison qu’on aurait une histoire en 13 épisodes + une histoire différente pour les 6 épisodes en rab’ offert par NBC.). La question reste donc de savoir comment se reformera la team Bartowski. Je parie sur un voyage dans le temps, ce qui permettrait d’effacer les souvenirs de Morgan et Trop top. Ce qui replacera Morgan à Hawaii avec sa douce et Trop top n’aura plus des envies d’Afrique (ou il lui montre un résumé de la ferme célébrités).


L’épisode s’avère être un classique chuckien en mode action. Il n’y a rien à dire sur les 37 premières de l’épisode qui rappelle pas mal l’épisode avec le sensei de Casey l’an passé: beaucoup d’action, un ennemi venu du passé, peu d »humour, pas de romance. Donc jusque là, sans être captivant, ça se laissait suivre sans trop de problème.
Là où j’ai vraiment coincé, c’est avec les moultes conclusions de l’épisodes : Mamie Ellie frappée d’alzheimer vu qu’elle a oublié qu’elle préférait tout à l’Afrique avec médecins sans frontières, Casey mis en RTT, Sarah en direction de Washington.
On sent bien que l’épisode essaye de poursuivre l’idée que tout s’écroule autour de Chuck à mesure qu’il devient de plus en plus espion. C’est juste que je trouve l’ensemble trop mal exécuté. C’est assez lourd en fait comme procédé vu que Chuck est une série « reset » qui n’évolue donc pas. Tout ceci est de fait inutile puisqu’on reviendra à la situation de base sans se souvenir des évolutions qu’ont pu connaitre les persos.


Et pourtant l’épisode ne manquait pas de scènes sympas quand même : Casey et le cigare, le pauvre bonzaï, Sarah et Chuck qui repénètrent dans l’immeuble, Morgan et Trop Top en face à face, Sarah qui s’est enfin rappelée comment on se battait. Malheureusement, tout cela ne suffit pas à relever l’ensemble de l’épisode. C’est un peu à l’image de la révélation familiale de Casey qui est bonne mais qui se voyait venir à 12 kilomètres.
bref, 6/10

Intrigue classique, fin à laquelle je n’adhère pas et qui ne servira à rien de toute façon. Episode raté pour moi.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Test DVD : Mentalist – Saison 1 – Avant première !

Titre vf : Mentalist Titre vo : The Mentalist Saison 1 de 23 épisodes. Année de production : 2009 pour...

Fermer