Stargate Atlantis – Episode 5.17

Entre la vie et la mort / Infection
Saison 5, Episode 17 sur 20
Diffusion vo : Sci Fi – 5 décembre 2008
Diffusion vf : SerieClub – 26 février 2010



Le vaisseau ruche de Todd se présente en orbite d’Atlantis mais celui-ci est apparament désert …




Après Michael, revoilà Todd. Super … Le personnage avait beaucoup de potentiel mais de le revoir tout le temps, ça me gêne plus. D’autant qu’à chaque nouvelle rencontre, il me parait légèrement différent dans son comportement et finit par être de plus en plus pathétique à mes yeux. Et l’énorme problème de cet épisode, c’est que la série ne met pas fin à sa carrière malheureusement.


L’idée que les Wraiths testent eux-même la génothérapie est plutôt une bonne idée. Cela va avec leur complexe de supériorité qui leur rend difficile la possibilité que les humains soient meilleurs qu’eux. Malheureusement, l’exploitation de cette idée tourne vite en une sorte de huit clos de zombies cannibales. Et le problème est qu’au lieu de jouer sur les codes du genre et la peur que pourrait engendrer une telle situation, on reste dans du bourrin d’action pur. John résume bien le tout : « vous tirez sur tout ce qui bouge ».


On peut cumuler cela au fait que l’épisode est classique en lui-même. Situation désespérée, équipes de figurants pour qu’ils se fassent dézinguer histoire d’instaurer une fausse peur (stargate immortality pour les principaux je vous rappelle, ça tue tout suspens et rend chiants les zigouillages des figurants pour rien), équipe qui s’en sort in extremis, … On a absolument tous les codes Stargate d’appliqués dans cet épisode. Ce qui après 15 saisons de la franchise est chiant. Cela donne un coté archi vu et revu et hyper prévisible. C’est bête parce que la réalisation tient parfaitement la route comme toujours avec les scènes d’action de Stargate. C’est juste l’effet milles fois vu qui me gêne.


Et puis coté psychologie, heureusement qu’il y a Ronon. Peu importe la situation, on tue les wraiths. Heureusement. Parce que du coté de John, c’est la girouette. On les tue, on ne les tue pas, on s’en sert pour tous les tuer, puis non, vendetta contre Todd puis il le laisse partir … Plutôt indécis le John. Surtout que les situations n’incitent pas forcément à ces constants changements.


Bref, 4/10

Pour quelqu’un qui n’a pas suivi religieusement tous les épisodes de la franchise, l’épisode se tient sans être forcément passionant. Mais quand on a 15 saisons de Stargate derrière soi comme moi, avoir un épisode de ce type est super chiant malgré la réalisation plus que correcte.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Stargate Atlantis – Episode 5.16

Rendez-vous glacial / Brain Storm Saison 5, Episode 16 sur 20 Diffusion vo : Sci Fi - 21 novembre 2008...

Fermer