Stargate Atlantis – Episode 5.15

Les Sekkaris / Remnants
Saison 5, Episode 15 sur 20
Diffusion vo : Sci Fi – 14 novembre 2008
Diffusion vf : SerieClub – 19 février 2010



Woolsey se trouve une potentielle petite amie, McKay et Zelenka s’occupent d’un étrange objet alien tandis que John retrouve un vieil « ami » dans les bois.




Après le quasi immortel Michael, voici l’immortel Acastus Koyla. On pensait en être débarassé de ce chef militaire genai et finalement non. Il est toujours là et il tient enfin sa vengeance sur John Sheppard. Il va même jusqu’à lui couper la main ! Ahhhh ! Choc. Puis immédiatement, « bon, il hallucine ou une connerie comme ça ». Oui, le syndrôme Stargate Invulnerability (c’est livré d’office avec la Stargate Immortality. C’est un pack indissociable).


En fait, tout l’épisode repose sur ces révélations finales qui éclairent autrement les évènements antérieurs qui sont assez bof bof jusque là. Voir Woolsey draguer, John courir dans les bois ou McKay et Zelenka devant une engin comme deux singes devant une boite de conserve, ça n’a rien d’exceptionnel. Mais une fois que l’on sait que tout est une manifestation de l’esprit du gardien des Sekkaris, peuple en attente d’être réveillé, cela devient rétroactivement bien plus intéressant. Qu’est ce qui était vrai ? Qu’est ce qui était le fruit de l’imagination ?


On a donc finalement un épisode de pure science-fiction de facture assez classique. pour qui regarde de temps en temps des séries de SF, il a dû voir un épisode reposant sur une intrigue similaire. Mais malgré ce coté déjà-vu, l’épisode s’en sort très bien, avec du bon rythme, une interprétation solide et au final, une impression très positive de cet épisode purement loner.


Malheureusement, il n’y a que peu de choses à dire d’autre. Le problème est que l’épisode n’en profite pas pour creuser un peu plus les personnages, se contentant de rester à la surface de choses que l’on connait. On savait déjà que McKay et Zelenka ne bossaient pas merveilleusement bien ensemble mais qu ise respectaient énormément. Et puis en plus, Zelenka étant ce qu’il est dans cet épisode … Idem pour John. On sait qu’il en a des grosses et qu’il n’abandonne jamais. Tout comme on savait déjà que Woolsey n’était pas spécialement à l’aise en situation sociale amicale ou amoureuse. Donc rien de neuf de ce coté.


Bref, 7.5/10

Tout cela concorde vers un point : l’épisode est inutile dans le sens qu’il n’apporte rien. Pourtant, j’ai pris un grand plaisir à le suivre et je n’ai pas vu le temps passé. Donc un bon épisode pour moi.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Stargate Atlantis – Episode 5.14

Le fils prodigue / The prodigal Saison 5, Episode 14 sur 20 Diffusion vo : Sci Fi - 7 novembre...

Fermer