Smallville – Episode 8.17

Fais un voeux / Hex
Saison 8, Episode 17 sur 22
Diffusion vo : The CW – 26 mars 2009
Diffusion vf : TF6 – 5 mars 2010



Chloé devient lois suite à sa rencontre avec la reine de la magie Zatanna.



Episode sans Jimmy et sans Davis et c’est tout de suite bien bien mieux. Il faut dire qu’on a un épisode assez typique de Smallville version loner mais en réussi. Pourtant il y a une sorcière dedans mais comme ce n’est pas Lana, ça aide. Si ça se trouve, un épisode avec des vampires serait bien lui aussi sans Lana. Et je suis très mauvaise langue parce que j’avais adoré ces deux épisodes nimpnawak des saisons 4 et 5.



Cet épisode marque les grands débuts de Zatanna la magicienne de l’univers DC dans l’univers Smallville. Et miracle, elle reste quasi comme dans les comics. On retrouve sa tenue, on retrouve ses pouvoirs magiques à base de sorts lancés en les prononçant à l’envers (ce qui lui permet d’obtenir un peu tout ce qu’elle veut) et on retrouve une origine assez proche de celle du comic où elle apparait en 1964, rencontrant différents héros afin qu’ils l’aident à retrouver son père disparu, ce qu’elle réussira lorsqu’ils se seront tous unis. Ici, elle veut retrouver un livre qui la conduira à retrouver son père. Depuis lors, Zatanna fait plus ou moins partie de la ligue de justice suivant les époques. Elle en est un membre actif dans les épisodes pré Final Crisis (c’est à dire ceux publiés récemment en vf). On la retrouve également très active dans la justice league du dessin animé la ligue des justiciers à partir de la saison 3, lorsque la ligue s’est ouverte à tous les héros DC.
Et en plus, elle est interprétée par une jolie actrice plutôt crédible. Et on la reverra.


Sinon, coté histoire, on a un épisode qui se tient bien de bout en bout. Que cela soit l’intrigue Zatanna en elle-même ou l’intrigue Chloé en Lois. L’une est dramatique, l’autre comique mais l’équilibre est trouvé et réussi et livre un épisode qui alterne bien les scènes tout en gardant un rythme juste comme il faut. Avec le passage culte de Clark en neuneu et Chloé tentant de lui rappeler qui il est. Cette scène sur le toit est tout simplement géniale.
J’ai aussi adoré le fait que Clark avoue enfin qu’il est lent à la détente (quand Lois lui demande combien de tmeps i la mis à reconnaitre que c’était Chloé sous ses traits). Et en plus, Tom Welling est parfait dans le rôle de l’abruti neuneu. Enfin une exploitation parfaite de ses talents d’acteur.
Autre grand moment avec Zatanna qui reconnait de suite Oliver sous la capuche de l’archer vert. Enfin quelqu’un qui n’est pas aveugle. Ca fait du bien. Et j’ai bien aimé la continuation de son démasquage après au bureau quand il lui a gueulé dessus qu’on aurait pu le démasquer. Tant de continuité et de logique dans un seul épisode, ça choque quand même. Depuis quand Smallville se soucie de ce genre de détails ? 😀


Et puis il reste l’ensemble de l’intrigue Zatanna où elle est prête à sacrifier une vie pour ramener son père à l’aide du necrominion, le livre des morts. J’ai aimé que Oliver lui signale le danger de ce livre sans faire la morale à la smallville, c’est à dire comme si on expliquait les choses de la vie à un gamin de 6 ans.
Même le « combat final » est bon avec l’envie de se sacrifier et Clark qui n’en fait pas 12 tonnes dans le pathos en lui expliquant que lui aussi a perdu son père et a fait avec. En fait, il en a perdu 2 mine de rien. Dont un plusieurs fois. On peut donc dire qu’il a l’habitude 🙂


Il reste le cas de la version française qui se tient dans son ensemble, sauf à la fin où Impulse devient Flash. Ce qui est partiellement exact, Impulse étant le futur Flash. Enfin c’est déjà mieux que le « tête brûlée » qu’il avait en saison 6 dans l’épisode sur la ligue de justice intitulé injustement « Les 5 fantastiques » en vf.
Et patatra deux secondes plus tard avec Watchtower qui devient tour de contrôle. C’est la tour de guêt. Et comble du comble, c’était traduit en tour de guêt dans l’épisode « les 5 fantastiques ». La capacité des adaptateurs de Smallville à me surprendre à chaque épisode est assez édifiante quand même. Quand je pense qu’il n’y arriveront plus, ils le font quand même. Et Je fais aussi l’impasse sur le « mistress » qui devient reine au lieu de maitresse mais bon, ça sonne mieux reine de la magie que maitresse de la magie.


Bref, 9.5/10
Episode quasi parfait. Drôle, dramatique, bien rythmé, bien alterné, bien référencieux, logique. Comme quoi avec un minimum de chez minimum d’efforts, les épisodes peuvent être très bons. Le seul truc qui me laisse perplexe, c’est pourquoi diable va t’elle faire son invocation sur le toit du Daily Planet ? C’est le seu ldéfaut que j’ai trouvé à cet épisode qui nous offre quand même la meilleure prestation de Tom Welling quand il est en mode neuneu abruti.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Smallville – Episode 8.16

Turbulences / Turbulence Saison 8, Episode 16 sur 22 Diffusion vo : The CW - 19 mars 2009 Diffusion vf...

Fermer