Smallville – Episode 8.14

Requiem / Requiem
Saison 8, Episode 14 sur 22
Diffusion vo : The CW – 5 février 2009
Diffusion vf : TF6 – 26 février 2010



Tandis que Lana et Clark cassent des lits en chêne, un concepteur de jouets s’en prend à Oliver.



Et voici un nouveau personnage de l’univers DC qui se trouve Smallvillérisé. C’est Winslow Schott, alias Toyman, concepteur de jouets pour enfants qui s’est mis à en faire des armes pour se venger de son renvoi d’une grosse entreprise (origine post crisis du personnage reprise). On peut le retrouver dans le magazine Superman et Batman 19 actuellement dans tous les bons kiosques. Geoff Johns, scénariste de l’épisode sur la légion, écrit un épisode qui rappelle ses origines (en les adaptant un poil pour que ça l’arrange par la suite). Batman et Jimmy Olsen en guest stars de l’épisode d’Action Comic en question. Batman est aussi en guest dans le premier épisode qui met en scène Superman et la légion … la boucle est bouclée pour Geoff. (Et deux épisodes de Batman signées Grant Morrison et tirés de la saga RIP complètent ce numéro). Si Panini ne me reverse pas des dividendes pour cette pub gratos qui du coup ne le serait plus …



Toyman donc. Il s’en prend à Oliver qui l’a viré il y a quelques années et qu’un Lex méconnaissable a embauché. Le problème de Toyman, c’est que je ne vois plus que le gros loser de Harper’s Island et sa valise de fric maintenant. C’est malin ça …
Il veut donc tuer Oliver qui passe l’épisode torse nu, sans poils mais avec un bandage sur ses abdos 🙁 La production sait tirer tout le potentiel de la présence de Justin Hartley. je comprends mieux sa réticence à revenir dans la série jusqu’à ce qu’il comprenne que seule Smallville en voulait.
Et du coup, il permet de mettre fin à Lex. Boum, a pu Lex. Merci le singe. On est donc enfin totalement débarrassé de Lex. Pour le moment. Je vois mal la production en pas le faire revenir d’une façon ou d’une autre pour la fin de la série. Dans une dizaine ou une quinzaine de saisons.


Et on éjecte aussi définitivement pour le moment Lana. j’aime ces formules associées. Définitivement et pour le moment sont faits pour aller ensemble dans l’univers comic. Lana ne peut donc plus approcher Clark car elle est surchargée à la kryptonite. Et pourtant, elle n’est pas toute verte fluo. Dommage. Ca aurait été marrant qu’elle brille dans la nuit et file un teint de malade en phase terminale à Kristin Kreuk. Enfin bref, n’abusons pas. Qu’elle se barre est déjà une bonne chose en soi. On va enfin pouvoir reprendre le fil de la saison avec la romance Lois et Clark et Doomsday. Et Erica Durance va pouvoir revenir de vacances ou d’exil. Au choix.


On a donc eu Lana pendant 5 épisodes. Dont deux de trop facilement. Son retour au mariage, cet épisode et le précédent auraient largement suffit. Ca aurait beaucoup cassé le rythme de la saison. Là, on a quand même un quart de la saison qui vient de sauter. Qui se souvient que Jimmy est tout blessé et que Davis est tout méchant ? Ca va faire bizarre de se replonger là-dedans au prochain épisode.
Cet arc avait pour but de boucler les arcs Lana et Lex et de s’en détacher enfin définitivement. Et il s’en acquitte plutôt bien finalement. Plus de menace Lex qui peut surgir, plus de menace Lana qui peut surgir sans qu’il ait envie de chier grave. Parce que je ne veux pas être méchant mais j’étais pété de rire durant les 10 dernières minutes de l’épisode. Dès que Lana est « contaminée » en fait. Ils veulent nous faire la super scène de rupture dramatique alors que tout le monde s’en foutait, on était tous passés à autre chose. C’est arrivé trop tard dans la saison. Et puis surtout le jeu de Tom Welling quoi … Il m’a donné l’impression d’avoir une sérieuse envie d’aller faire un gros caca. En plus, il avait la bonne idée de jouer ça avc la main sur le bide. Donc niveau drama, c’est limite. J’attendais presque un « oui Lana, j’ai compris mais putain, barre-toi que je puisse enfin aller démouler un cake s’il te plait ! »


Bref, 72/20

Lana et Lex qui dégagent définitivement. La série peut enfin définitivement passer le cap et s’envoler vers Lois et Clark. Il était temps. Rien que pour ça et la tranche de rire à se pisser dessus de Tom Welling malade, l’épisode est immanquable.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Supernatural – Episode 5.09

. / The Real Ghostbusters Saison 5, Episode 9 sur 22 Diffusion vo : The CW - 12 novembre 2009...

Fermer